Les pépites à aller chercher en Liga NOS

Le mercato hivernal déclaré ouvert, c’est l’occasion de se plonger dans les entrailles du championnat portugais qui regorge de talent.

André Horta : SC Braga. 23 ans / milieu offensif. Droitier.
Photo by Icon Sport – Andre HORTA – Braga Municipal Stadium – Braga (Portugal)

C’est l’un des meilleurs joueurs de Braga en ce début de saison. Doté d’une puissance offensive intéressante, son intelligence de jeu fait grandement du bien au club classé 8e. Positionné le plus souvent sur l’aile gauche, dans un 4-4-2, la position phare du natif d’Almeida reste dans l’axe, derrière l’attaquant. Poste dans lequel il fait parler le mieux son aisance technique et sa vision de jeu. Si ses statistiques sont légères, seulement 1 passe décisive en 15 matches en Primeira Liga cette saison, le rendement ne définit pas le niveau d’André Horta.

https://twitter.com/universoslb/status/1211365461604077568

En Europa League, le numéro 15 est un artisan majeur de la belle campagne européenne du SC Braga, qui a terminé premier de son groupe devant Wolverhampton. À 23 ans, le statut d’espoir qui flottait au-dessus de sa tête disparaît à petit feu. Cependant, ses qualités offensives sont indéniables.

Estimation : Sa valeur est de 5 millions d’euros selon Transfermarkt. Le joueur formé au Benfica a été transféré cet été du Los Angeles FC pour 2,5 millions d’€. Il avait rejoint le club états-unien en juillet 2018. Deuxième plus gros transfert de l’histoire du club de la cité des anges, il a durant un an pris part à 15 rencontres dont 5 maigres titularisations. Marqué par les blessures son séjour au LAFC est fortement contrasté. Aujourd’hui il se refait une santé dans le nord du Portugal. Jeune, il a tout son potentiel devant lui.

Mohamed Diaby : Paços de Fereira. 23 ans / Milieu défensif. Droitier.
Photo by Icon Sport – Lamine Mohamed DIABY

Son club côtoie les abysses du bas de tableau, pourtant le frère de l’ancien olympien Abdou Diaby est un élément de qualité. Placé milieu défensif dans un double pivot 4-2-3-1, le français présent sur le sol lusitanien depuis 3 ans, récupère un grand nombre de ballons. Avec 3 tacles réussis et 4 duels aériens gagnés par match, le numéro 24 du club nordiste, est l’un des meilleurs milieux du championnat portugais.

Il surnage dans une équipe plongée dans les doutes et l’insécurité technique. Mohamed, de son mètre 97 et sa capacité à bien se placer et sa vitesse, protège sa défense. Pour sa première saison dans l’élite, c’est un presque sans faute. Le natif d’Aubervilliers doit pour autant s’améliorer et progresser dans l’aspect tactique. Il revient sur ses points lors d’une interview accordée à Trivela.
Estimation : Sa valeur est de 800 000 euros selon Transfermarkt.

Gonçalo Silva  : Belenenses 28 ans / Défenseur Central, latéral droit. Droitier.
Photo: Fabio Wells / Global / Icon Sport

Le plus âgé de la liste, et sûrement celui le moins bien classé dans la partie « pépite ». Ce n’est pas le plus élégant ni le plus flamboyant des défenseurs de Primeira Liga. Cependant, depuis quelques saisons, sa régularité force le respect.
Défenseur axial ou latéral droit, il répond toujours présent et n’est que rarement mauvais. Doté d’un jeu long de qualité, il est aussi costaud dans les duels. Le joueur formé à Barreirense, est un leader de la défense de Belenenses. La 14e place au classement de son club, n’est pas dûe à des mauvaises prestations de sa part. Si la défaite face à Braga 7 buts à 1 est amer, surtout pour un défenseur, il faut reconnaître que toute son équipe a succombé aux pressions adverses.

Estimation : Sa valeur est de 1,25 milions d’euros selon Transfermarkt.

Anderson Silva : Famalicão. 22 ans / Attaquant de pointe. Gaucher
Photo by Icon Sport – Ruben LAMEIRAS

Avec 7 réalisations depuis le début de la saison, c’est le troisième meilleur buteur du championnat. Au-delà d’être sur le podium, son ratio est époustouflant. Le numéro 33 du surprenant promu Famalicão, marque toutes les 61 minutes. Le supersub a participé à 14 rencontres et seulement trois en tant que titulaire, pour un total de 32 minutes jouées par match. Avec son mètre 87 et son physique imposant, il n’hésite pas à mettre en avant ses qualités de percussion et de pressing. Habile dos au jeu et précieux par son jeu de tête, ses entrées sont fracassantes.

Sa finition clinique fait le bonheur des supporters, au vu du peu d’occasions créées. Pour l’heure sa progression est en constant état de fonctionnement, grappillant des précieuses minutes, il s’est illustré samedi dernier lors de la réception du Vitória de Setúbal. Il était au coup d’envoi, présent dans le rectangle vert. Anderson Silva doit tout de même progesser dans certains compartiments de son jeu. Notamment dans la justesse de ses passes et de ses choix de jeu.

Estimation : Sa valeur est de 1,5 millions d’euros selon Transfermarkt.

Marcus Edwards : « The little Messi ». Vitória Guimarães. 20 ans / Ailier droit. Gaucher.
Photo by Icon Sport

C’est le surnom donné par Pochettino. Formé à l’académie des Spurs de Tottenham, âgé de 20 ans, il a soufflé quatorze bougies au club londonien, avant de rejoindre le Vitória de Guimarães sans frais de transfert. Du haut de son mètre 87, il prend la direction du nord du Portugal et le « berceau de la nation portugaise ». Considéré à son départ de Tottenham, comme un espoir qui n’éclora pas, aujourd’hui les louanges s’abattent sur l’anglais. Rapide, technique, avec une conduite de balle sublime, il émerveille le championnat portugais.

4 buts et autant de passes décisives en 14 matches cette saison. 2 buts en Europa League et 2 buts et 4 passes décisives en championnat. Que ce soit face aux Gunners d’Arsenal, Benfica ou Portimonense, les copies du jeune anglais, sont propres et sans ratures.

Estimation : Sa valeur est de 3,5 millions d’euros selon Transfermarkt.

Francisco Trincão. SC Braga. 20 ans / Ailier droit. Gaucher
Photo : Global Imagens / Icon Sport

Révélation de la Coupe du Monde U19 en 2018 dans lequel les portugais sont sortis vainqueurs. Francisco Trincão a été auteur de 5 buts et de 3 passes décisives en 5 matches. Placé, depuis cette compétition au rang de joueur très prometteur, Trincão n’a pour le moment que très peu diffusé son talent dans le monde du football professionnel. Lancé par le SC Braga lors de la saison 2018-2019, souvent en tant que remplaçant, son adaptation se fait lentement. Au cours de l’été dernier il participe à la Coupe du Monde U20 avec le Portugal. Une compétition qui s’est soldée par des matches moyens et une élimination précoce pour Trincão.

Cependant, la saison 2019-2020 s’ordonne sur des bases plus qualitatives. Actuellement Trincão a enchaîné 4 titularisations sur les cinq dernières rencontres du sixième du championnat. Il a inscrit 2 buts et distribué 1 passe décisive. Le numéro 77 a un talent brut attesté par une aisance technique et une qualité de passe au-dessus de la moyenne. En Europa league il délivre une masterclass face au Slovan Bratislava. Ce samedi, présent dans le onze de départ, il est un artisan majeur, de la large victoire de son club face à Belenenses 7 buts à 1. Sa vitesse, ses dribbles et ses choix de jeu ont fait cauchemarder pour le latéral gauche adverse.


Estimation : Sa clause est estimée à 30 millions d’euros, beaucoup de pistes ont été évoqués lors du précédent mercato d’été. Bordeaux et Lyon se seraient renseignés sur le jeune portugais. Sa valeur Transfermarkt est de 9 millions d’euros.