Lihadji/Aké deux minots dans les starting-blocks

Après un mercato faible en renforts et une cascade d’absences, André Villas Boas a du innover. Plusieurs jeunes du centre de formation ont fait leurs débuts en professionnel. C’est le cas de Marley Aké et d’Isaac Lihadji. A l’inverse d’un Lucas Perrin qui compte déjà trois titularisations, les deux joueurs offensifs n’ont eu pour l’instant que très peu de temps de jeu. Présentation de ces deux joueurs qu’on pourrait revoir régulièrement en Ligue 1.

Qui sont-ils?

Isaac Lihadji 17 ans, né le 10 Avril 2002 à Marseille est un gaucher évoluant au poste d’ailier droit. Il est considéré comme le plus grand espoir marseillais du centre de formation. Après une préparation avec le groupe professionnel, qu’il a intégré dès la reprise, il n’a pour l’instant joué que deux matchs en Ligue 1. Le joueur Franco-Comorien n’a pas encore signé de contrat professionnel. Il a joué 17 matchs dans les différentes équipes de France jeunes et y a inscrit 2 buts. 

Marley Aké a lui 18 ans et est né le 5 Janvier 2001. C’est un droitier pouvant évoluer aux postes d’ailier gauche et d’attaquant de pointe. A l’instar de Lihadji, il a fait la préparation en entier avec le groupe professionnel, mais n’a joué qu’un match en Ligue 1. Il est par contre titulaire d’un contrat professionnel depuis le 25 Juin 2019. Il détient la double nationalité Franco-Ivoirienne. 

Leurs apparitions cette saison : on en veut plus

Marley Aké, il faut continuer
Marley Ake of Marseille during the Ligue 1 match between Marseille and Rennes on September 29, 2019 in Marseille, France. (Photo by Walis/Icon Sport) – Marley AKE – Orange Vélodrome – Marseille (France)

Nous avons eu l’occasion de l’observer un peu pendant les matchs amicaux cet été. Notamment à Washington contre les DC United où il était titulaire. Plutôt intéressant, mais il aura fait preuve de maladresse devant le but. Ses qualités techniques auront tout de même été visible dans le 4-3-3 de Villas Boas, où il a réussi à jouer en première intention avec beaucoup de facilitées.

Cependant, seulement quelques minutes disputées par le joueur de 18 ans en Ligue 1. 6 pour être exact. Il est auteur d’un début de saison incroyable avec la National 2 avec 6 buts en 4 matchs, et détenteur d’une statistique folle, 1 but toutes les 59 minutes. Ce magnifique début de saison lui a permis de retrouver le groupe pro, et de rentrer donc, 6 minutes, face au Stade Rennais lors du match nul 1-1 au Stade Vélodrome. Une courte rentrée où il aura montré une bonne qualité technique et de l’application. Notamment sur une action où il s’est sorti d’un pressing de trois joueurs rennais. Quelques minutes prometteuses qui nous donnent envie de le revoir et de le faire concurrencer un Nemanja Radonjic qui ne montre toujours rien de réellement intéressant, et qui surtout n’est pas décisif. 

Lihadji, beaucoup d’attente mais peu de temps de jeu

Haitam ALEESAMI of Amiens and Isaac LIHADJI of Marseille during the Ligue 1 match between Amiens SC and Olympique Marseille at Stade Crédit Agricole La Licorne on October 4, 2019 in Amiens, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Haitam ALEESAMI – Stade de la Licorne – Amiens (France)

Lihadji a aussi joué cet été en amical. Il a même été auteur de bonnes performances. De la percussion dès qu’il avait le ballon, et beaucoup de différences faites. Sa préparation a donc donné de l’espoir pour la suite.

Tout d’abord il faut rappeler qu’André Villas Boas a dit qu’il aura plus de temps de jeu lorsqu’il aura signé un contrat professionnel. Ses 23 minutes en Ligue 1 étalées sur deux matchs ont été très contrastées. Sa première rentrée pour 12 minutes à Dijon a été fort intéressante. Quelques tentatives de percussions, des gestes techniques réussis, et des accélérations qui manquaient clairement à l’OM dans ce match, auront donné envie d’en voir plus. Cependant, son entrée à Amiens aura calmé les ardeurs. Des ballons perdus, et peu de réussite sur ses gestes techniques, montrent que le fossé entre les catégories de jeunes et la Ligue 1 est grand et qu’il faudra attendre encore pour le voir enchaîner les bons matchs. Il faut rappeler qu’il n’a joué que quelques minutes en senior, car il jouait avec les U17 l’année dernière.

Des sélections internationales suite à leurs performances

Aké néo bleu, Lihadji en habitué

Les performances de Marley Aké en National 2 lui ont permis de connaître sa première sélection en Bleu U19. C’est donc la première fois pour lui qui n’avait pas été appelé dans les autres sections de jeunes de l’équipe de France. Remplaçant contre l’Angleterre, il a été titulaire lors du match nul 2-2 contre la Belgique. 

Auteur de 17 matchs avec les U16 et U17 de l’Equipe de France, Lihadji a été appelé pour la coupe du monde U17. C’est un habitué et ce n’est donc pas une surprise de le voir appelé pour un telle compétition. Elle aura lieu du 26 octobre au 17 novembre et il manquera donc à l’OM durant cette période. 

6th May 2019, Tallaght Stadium, Dublin, Ireland; UEFA Under 17 European Football Championships, France versus Sweden; Isaac Lihadji of France U17 takes control of the ball Photo : Actionplus / Icon Sport

Les tweets de fans

Que pensent les supporters marseillais de ces deux joueurs? Nous avons sélectionné deux tweets qui représentent l’idée qu’ont les fans de ces deux joueurs.

En tout cas les supporters s’accordent pour dire que Lihadji est un joueur très prometteur et qu’il pourra apporter beaucoup à l’OM à l’avenir. En revanche pour Aké, on sent que les supporters en attendent plus pour avoir un avis tranché. Deux joueurs, deux belles promesses qu’on adorerait voir éclore sous le maillot bleu et blanc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.