L’OM éliminé sans les honneurs… loin de là

Les Marseillaises se sont inclinées 9 buts à 1 à Lyon pour le compte des 16èmes de finales de la Coupe de France. Une défaite qui confirme la mauvaise passe des Olympiennes.

Les compos : à l’OM, du pur produit régional

OM : Joly – Conesa, Lamarque, Pizzala (cap.), Coudon, Gherbi – Coton-Pélagie, Altunkulak (Palacin, 79′), Cardia, Zahot – Salomon (Caputo, 60′). Entraîneur : Christophe Parra.

OL : Weiss – Bronze, Renard (cap.), Mbock (Buchanan, 63′), Greenwood – Henry (van de Sanden, 62′), Kumagai (Cayman, 71′), Marozsan – Majri, Le Sommer, Parris. Entraîneur : Jean-Luc Vasseur.

10 minutes solides, puis le black-out

En première mi-temps, les Olympiennes ont tenu 10 minutes de la haute intensité et de l’ultra-domination technique lyonnaise. Ce sont même les Phocéennes qui ont ouvert le score par l’intermédiaire de Mickaëlla Cardia. Une sublime frappe pleine lucarne venue tromper la portière lyonnaise. Cependant, les Marseillaises ont craqué ensuite sous les assauts et la réussite lyonnaise. Tout d’abord Nikkita Parris qui après avoir contré la frappe de sa coéquipière a éliminé grâce à son contrôle raté la gardienne. Sa frappe a ensuite heurtée le poteau avant de rentrer dans les cages phocéennes.

S’en suit 9 minutes plus tard un penalty sifflé généreusement pour les lyonnaises. Penalty magnifiquement arrêté par Joly, mais le ballon est revenu ensuite dans les pieds d’Eugenie Le Sommer qui a poussé le ballon au fond des filets. La suite on la connait, 7 autres buts pour conclure une victoire finalement facile. Avec des buts notamment de Wendy Renard et un autre de Le Sommer, internationales françaises.

Prochain match, une nouvelle fois compliquée, face au Paris-Saint-Germain, le 18 Janvier à Paris. Il faudra que les Olympiennes se réveillent rapidement si elles veulent se maintenir dans l’élite.