MENU
PROCHAINS MATCHS
Logo FC Pinzgau
Amical
Dimanche 19 Juillet 2020
Pas encore défini
Pas diffusé
Logo Marseille

Aucun match programmé pour les Féminines

Aucun match programmé pour la Réserve

Aucun match programmé pour les U19

Aucun match programmé pour les U18

Aucun match programmé pour les U17

  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS
Logo FC Pinzgau
Amical
Dimanche 19 Juillet 2020
Pas encore défini
Pas diffusé
Logo Marseille

Aucun match programmé pour les Féminines

Aucun match programmé pour la Réserve

Aucun match programmé pour les U19

Aucun match programmé pour les U18

Aucun match programmé pour les U17

L’OM peut-il surprendre en Champions League ?

L’Olympique de Marseille est officiellement qualifié en Champions League pour la saison 2020-2021. Pourtant non, l’Olympique de Marseille ne part pas favori de la compétition, c’est évident. Mais il est intéressant de se demander si l’OM peut surprendre lors de son retour dans la plus grande compétition européenne.

Un contexte et des attentes

Tout d’abord, il faut analyser le contexte : l’OM part de loin. De ce fait, très peu de spécialistes vont miser sur un parcours flamboyant de l’équipe lors de la prochaine édition de la Champions League. D’ailleurs qui pourrait les blâmer pour ça ?

Néanmoins, nombreux prendront en considération quelques points non négligeables avant de faire leur pronostic. En premier lieu, l’OM n’a aucune pression sur la compétition. Il sera alors intéressant pour le coach marseillais de s’appuyer là-dessus pour permettre à son groupe de jouer libéré d’une pression que peut ressentir un club comme Paris ces dernières années. L’aspect psychologique est non négligeable et comme on le sait, dans ce genre de match chaque détail compte.

Ensuite, comme expliqué précédemment, personne ne voit l’OM réussir une grande édition 2020/2021 en Champions League. Et même si les supporters espèrent voir leur équipe disputer les huitièmes de finale, il ne faut pas oublier qu’une troisième place suffirait pour que le club poursuive une aventure européenne en C3. Ne serait-il donc pas de bon goût pour l’OM, de jouer une phase finale en Europa League après avoir joué une phase de groupe en Champions League ? Financièrement, c’est peut être moins rentable qu’un huitième de finale, mais en terme d’expérience acquise par les joueurs, quelques matchs supplémentaires ne seraient-ils pas bénéfiques ?

Il n’est pas rare de voir ces débats fleurir sur les réseaux sociaux et j’ai moi même sollicité la #TeamOM pour l’occasion. Chacun y va de son analyse, mais tout le monde au fond ne redoute qu’une seule chose : que l’OM reproduise sa dernière performance en C1… ce qui non seulement serait dramatique pour le projet olympien en terme d’image, mais ô combien désastreux sur l’aspect psychologique.

La continuité d’un groupe

À l’heure actuelle, c’est peut être le seul argument qui pourrait laisser penser que l’OM a la possibilité de surprendre la saison prochaine. André Villas-Boas a réellement créé un groupe, et ce groupe sait désormais jouer ensemble. Indirectement, le fait que le coach olympien soit resté au club malgré le départ de son ami Zubizarreta prouve que le vestiaire est véritablement soudé derrière son coach. Impossible donc de ne pas mettre cet argument dans la balance.

Le coach marseillais va devoir s’appuyer sur son système de jeu acquis mais il va devoir le faire évoluer pour ne pas se faire surprendre par les coachs adverses. La pire des erreurs serait de croire que ces derniers ne vont pas trouver de failles au système de jeu qu’AVB affectionne tant.

Ce sera sûrement son plus grand challenge. Se servir de la saison passée pour insuffler une continuité dans le jeu, tout en le faisant évoluer pour être imprévisible et gagner en performance. Ce qui a suffi en championnat lors de la saison 2019/2020 ne fonctionnera pas forcément face à d’excellentes équipes européennes.

Un retour qui doit peser

L’OM a dû jouer la saison 2019/2020 sans son joueur phare qu’est Florian Thauvin. Malheureusement, au moment de son retour, le Covid-19 est passé par là et a empêché ce dernier de jouer une fin de saison palpitante, puis indirectement, de revenir à son meilleur niveau.

Nul doute pourtant qu’il aura envie de rattraper sa saison blanche et de briller lors de celle qui vient. C’est le moment pour lui de montrer qu’il a le niveau Champions League, au risque de voir son avenir international devenir très compliqué.

Autre facteur important, à ce jour, il n’a pas encore prolongé à l’Olympique de Marseille. Avec encore un an de contrat, il sera donc au vu des informations actuelles, libre de tout contrat en juin 2021. Si la situation venait à durer, il aurait donc tout intérêt à faire de grands matchs lors de Champions League à venir, sans pour autant négliger le championnat. C’est en tout cas la seule façon pour lui de faire remonter sa valeur, qui à cause de sa saison blanche, cumulée au fait qu’il ne lui reste qu’une année de contrat, a dégringolé de façon vertigineuse.

Thauvin déjà bien en jambes lors de son retour contre Amiens le 6 mars 2020.

Un mercato encore incertain

Pour que l’OM puisse continuer sur les bases de la saison précédente, il faudra forcément conserver un noyau dur de l’effectif. De plus, le club devra y ajouter quelques forces vives, notamment au poste de latéral gauche, devenu la priorité des priorités.

Le mercato estival s’annonce donc crucial pour l’Olympique de Marseille. Autant dans le sens des arrivées que celui des départs. Un équilibre nécessaire que le board olympien devra trouver au risque de voir se profiler une saison compliquée.

À l’heure actuelle, il est de toute façon impossible de prévoir ce que réserve le mercato du côté de la cité phocéenne, mais il est évident qu’il faudra composer avec les contraintes financières, d’une part, mais aussi avec celles liées au Covid-19. En effet, certains championnats ayant repris, l’OM devra, s’il veut piocher dans les clubs encore en compétition, prendre son mal en patience avant d’officialiser certaines arrivées. Est-ce que cela va favoriser un mercato national ? Trop tôt pour le dire.

Dans tous les cas, l’OM devra se renforcer. L’effectif trop juste sur une saison sans coupe d’Europe, ne peut pas entamer la prochaine édition dans de telles conditions. Il faudra de ce fait plus d’arrivées que de départs, au risque de vivre des périodes d’essoufflement au sein de l’effectif marseillais lors de la saison à venir.

Un atout oui, mais à double tranchant

Quand on demande aux gens quel est l’atout de l’Olympique de Marseille, la réponse ne se fait pas attendre. Il s’agit bien évidemment du Stade Vélodrome.

Dans l’histoire du club, ce sont souvent ces milliers de supporters qui ont permis de faire la différence dans des matchs qui semblaient impossibles à gagner. Pourquoi n’en serait-il pas de même la saison prochaine ?

Marseille / Inter Milan – 1/8 de finale aller de la Champions League (22/02/2012)

Alors oui, le retour de l’OM dans cette compétition tant attendue annonce sans aucun doute, lors des matchs à domicile, que les supporters auront leur mot à dire. Mais, il y a un « mais ».

D’une part, rien ne garantit que l’année prochaine, à cause de l’épidémie, les stades puissent être remplis. Ensuite, et c’est cette fois aussi une réalité historique, le stade peut parfois se retourner contre ses joueurs s’il le juge nécessaire. C’est donc indispensable que l’équipe soit d’abord performante en championnat, pour attaquer la compétition européenne de la meilleure des manières et surtout sans pression comme expliqué précédemment.

Un retour en C1 décisif pour le « Champions Project »

Cette saison 2020/2021 pourrait s’annoncer décisive pour le projet olympien. Même si personne n’attend réellement de miracle, tout le monde aura les yeux rivés sur le club pour ce retour en Champions League.

Concrètement, l’Olympique de Marseille sera jugé sur sa capacité à être dans une dynamique de continuité. Les supporters accepteront plus facilement un parcours moyen en Champions League, si le parcours en championnat est conforme aux attentes, plutôt que l’inverse.

C’est donc une saison charnière qui attend les Olympiens, car c’est maintenant qu’il faudra afficher les ambitions annoncées à l’arrivée de Franck McCourt.

4.8 6 votes
Article Rating
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments