MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#LOSCOM : Marseillais, à vous de jouer !

L’Olympique de Marseille se déplace dans le Nord pour y défier le LOSC, premier du championnat. L’OM doit retrouver des couleurs, Lille doit continuer de gagner pour finir dans le top 3. La victoire reste donc primordiale pour les deux équipes.

Des statistiques qui inquiètent

Certes, l’OM figure à la septième place et Lille à la première, toutefois cette confrontation est celle de deux équipes en difficulté en ce moment. Sur les derniers matchs, il y a eu, côté Lillois, deux défaites contre l’Ajax en Europa League, un match nul contre Strasbourg (1-1) et un contre Brest (0-0), une victoire au forceps contre Dijon (1-0) en Coupe de France et une large contre Lorient (4-1). Si les Dogues restent en haut du classement, c’est grâce à une solidité défensive impériale, trois buts encaissés en huit matchs pour l’équipe de Galtier. Devant, 14 buts ont été marqués par les Nordistes sur cette même période. En comparaison, c’est l’opposé côté OM. 12 buts ont été encaissés en huit matchs. Notre ligne offensive reste à 7 buts dans le même temps.

À domicile, les Lillois restent sur deux victoires, deux nuls et une défaite en cinq matchs. À l’extérieur, pour l’OM, ce sont quatre nuls et une défaite sur le même nombre de rencontres.

Les statistiques sont donc en faveur du LOSC. Néanmoins, certains joueurs lillois sont en baisse de régime ces derniers temps. Un fait que confirme le coach Galtier.

 Il faut entreprendre de manière différente avec plus de caractère. Je suis très déçu du manque d’entreprise sur un plan offensif.

Christophe Galtier, conférence de presse d’après-match Lille-Strasbourg

Les clés du match

L’OM aura la possibilité d’attaquer pendant le match. Il reste quelques lacunes défensives lilloises. Sur les côtés, des hommes comme Florian Thauvin, Pol Lirola, Dimitri Payet pourront dévorer les espaces laissés par les latéraux adverses. Portés vers l’offensive, Reinildo ou Bradarić ont plus de facilités à se porter vers l’avant que de rester dans leur camp.

La baisse de tension des attaquants lillois peut jouer en la faveur des Marseillais. Jonathan David est en manque de confiance, tout comme les ailiers, Jonathan Bamba, Jonathan Ikoné ou encore Yusuf Yazıcı. Sans Burak Yilmaz (blessé), les Nordistes perdent un homme fort de leur attaque. Cela peut jouer en notre avantage.

Pour Lille, attaquer ne sera pas un problème. Certes, le problème de finition affecte l’équipe mais une statistique peut nous inquiéter. Ils tirent en moyenne treize fois par matchs. Cela représente un contraste avec l’attaque de l’OM.

Le gardien lillois Mike Maignan sera aussi un élément à surveiller. Il réalise une superbe saison avec le LOSC. Ses récentes sélections en Equipe de France ne sont pas anodines. Il a tout simplement effectué 14 matchs sans prendre de but depuis le début de saison.

Le match aller, rassurant ou inquiétant pour l’OM ?

Lors du match au Vélodrome, les deux équipes s’étaient quittées sur un match nul 1-1. Un résultat plutôt inespéré pour l’OM qui avait égalisé à quelques minutes du terme grâce à Valère Germain. Luiz Araújo avait ouvert le score pour les visiteurs. Par rapport à maintenant, les états de forme sont différents, les joueurs aussi.

Le but de Valère Germain contre Lille au match aller

Cependant, lors du premier match entre Lille et Marseille, les Phocéens avaient piétiné et eu du mal à rentrer dans leur rencontre. Il avait fallu attendre les dix dernières minutes pour voir l’équipe marseillaise jouer. Comme souvent cette saison d’ailleurs. À cette période de l’année (J4), l’OM se positionnait à la septième place, Lille à la cinquième.

Le match de l’an dernier, déterminant encore aujourd’hui ?

Le match entre les deux équipes de ce soir nous remémore à tous celui de la saison dernière où l’OM a pu arracher un succès fou (victoire 2-1 après avoir été mené et raté un penalty). Cet « exploit » avait permis aux Marseillais de confirmer leur deuxième place et de battre un concurrent.

LOSC-OM (1-2) en février 2020

Et ci se match servait d’exemple pour aujourd’hui ? Pour relancer l’équipe et pourquoi pas accrocher la cinquième place ? Évidemment, on aurait préféré la C1, mais on pourrait se contenter de disputer l’Europa League. Il n’est pas impossible que cette victoire donne du baume au cœur au peuple marseillais mais aussi pour faciliter la préparation de Jorge Sampaoli.

Les grands absents de ce LOSC-OM

Pour ce choc de la Ligue 1, Lille compte deux absents de marque. Burak Yilmaz ne jouera pas. Le turc a inscrit neuf buts en 18 matchs.

Marseille a également des joueurs blessés et suspendus. Hiroki Sakai et Álvaro ne seront pas du voyage dans le Nord. Jordan Amavi est blessé, Valentin Rongier et Yūto Nagatomo incertains. En revanche, Nasser Larguet pourra compter sur Darío Benedetto, de retour de suspension.

Les compositions probables :

Lille : Maignan- Pied, Fonte (C), Botman, Reinildo (ou Bradarić)-Ikoné, André, Sanches (ou Xeka ou Soumaré), Bamba- David, Yazıcı

Marseille : Mandanda (C)- Lirola, Balerdi, Ćaleta-Car, Nagatomo (ou Rocchia)- Kamara, Gueye-Thauvin, Payet, Henrique (ou Khaoui)- Milik

L’Olympique de Marseille et Lille ont des objectifs totalement différents. L’un cherche à sauver sa saison, l’autre veut finir dans le top 3 voire remporter la Ligue 1. Les Olympiens devront être concentrés s’ils veulent décrocher une victoire, et pourquoi pas pour relancer une saison compliquée.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments