MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#SDROM : trois petits buts et puis s’en vont

L’Olympique de Marseille est venu avec la détermination des plus grands. Les Phocéens ont concédé l’ouverture du score, mais ont su se ressaisir et renverser la vapeur. Au final, les Olympiens s’imposent sèchement 3-1.

L’Olympique de Marseille n’avait pas le droit à l’erreur pour espérer rester dans la course à l’Europe. En pleine course à la 5ème place avec la solide équipe de Lens, ces derniers devaient à tout prix remporter ce match pour se hisser à un total de 55 points. De leur côté, les rémois, situés à la 11ème place, n’avaient pas grand chose à jouer. Pour l’occasion, Jorge Sampaoli a innové en tentant de dynamiser son milieu de terrain avec un 5-3-2. Florian Thauvin, placé en milieu droit derrière Dimitri Payet, devait œuvrer pour réaliser les transitions phocéennes dans l’entre-jeu. Yūto Nagatomo a également été titularisé.

Rappel de la composition Marseillaise

Composition de l’Olympique de Marseille face au Stade de Reims

Renversés puis renversants

Dès le coup d’envoi de la première mi-temps les joueurs du Stade de Reims ont cherché à prendre en main cette confrontation. Pendant le premier quart d’heure de jeu, les rémois ont dominé. Avec un pressing constant, les Marseillais n’arrivant pas à enchaîner les passes. Malgré quelques percées de Arkadiusz Milik, les Phocéens sont restés principalement dans leur moitié de terrain.

Le premier tir du match provient de l’adversaire du soir, Thomas Foket ne cadre pas sa frappe et n’inquiète personne. Une dizaine de minutes après, Dimitri Payet subit un tacle un peu trop engagé de Wout Faes. Ce dernier écopera d’un carton jaune. Après cette action litigieuse, les Marseillais se réveillent et se font beaucoup plus pressant. Les rémois vacillent, mais ne craquent pas.

[ A lire aussi ] : Fabio Vanni condamné à partir ?

Cependant, les olympiens seront rattrapés par leurs vieux démons. À la 37ème minute, Nathanaël Mbuku transperce la cage de Steve Mandanda. De la droite, Cassama dépose un corner au point de penalty. Laissée libre par Thauvin, la jeune pépite rémoise peut appuyer et placer sa tête sous la barre transversale côté droit. Imparable. 1-0. Coup du sort, Boubacar Kamara se voit contraint de sortir, touché au dos. Valentin Rongier le remplace.

Deux buts en 6 minutes pour Marseille

Les cinq dernières minutes sont libératrices pour les hommes de Jorge Sampaoli. Florian Thauvin lance Pol Lirola. Le latéral espagnol délivre un caviar en retrait, Dimitri Payet conclut d’une frappe croisée, clinique, dans le petit filet opposé. 1-1 ! Quelques instants plus tard, le milieu offensif adresse une passe parfaite qui prend la défense rémoise à revers. Au second poteau, Milik par son appel, n’a qu’à tacler le ballon pour faire passer l’OM devant. 1-2 !

Dimitri Payet lors de sa passe décisive pour Milik

Un grand Olympique de Marseille

Le retour du vestiaire ressemble malheureusement fortement au début de la première mi-temps. Les Rémois sont oppressants et repoussent les Phocéens dans leur partie de terrain. L’Olympique de Marseille est forcé de défendre et paraît fébrile. Les rémois font tourner le ballon. Suite à une intervention rugueuse d’Abdelhamid, Jorge Sampaoli est sanctionné d’un carton jaune, après des protestations jugées trop virulentes.

Un poteau, un carton rouge, un but

Peu après la 60ème minute, Lirola triple presque la mise pour l’OM. Malheureusement, l’Espagnol hésite entre la passe et le tir. Le portier rémois ne se gênera pas pour récupérer le ballon. Deux minutes plus tard, Milik frappe au but au niveau du point de penalty. Ce dernier buttera encore sur Predrag Rajković.

Seulement trois minutes après ce coup de chaud, une longue ouverture côté droit permet à Boulaye Dia de prendre de l’avance sur Perrin, puis de défier Mandanda. Mais le défenseur marseillais revient in-extremis pour dévier la frappe d’un tacle glissé, qui écrase le ballon sur le montant droit. Le défenseur sortira peut après, touché au genou, remplacé par Luis Henrique. S’en suit un deuxième carton jaune pour Wout Faes synonyme d’expulsion. Le défenseur central belge est arrivé les deux pieds en avant sur Rongier, et l’a taclé alors qu’il n’avait plus le ballon.

Comme pour sauver l’honneur de son coéquipier, l’Olympique de Marseille ne comptait pas en rester là. À la 75ème, Thauvin trouve Rongier dans la surface. Le milieu de terrain sert Payet au point de penalty. Le technicien réunionnais contrôle et tire du plat du pied droit sans laisser la moindre chance à Rajkovic. 1-3 ! Un très beau but. S’en suit un terrible hors-jeu de Arkadiusz Milik. Le Polonais venait de pousser de la tête le ballon au fond des filets, après une autre tête de Payet, trouvé par un centre clair de Thauvin.

Les Marseillais ont montré patte blanche ce soir. Ces derniers sont allés chercher leur victoire malgré avoir concédé l’ouverture du score. Une très belle prestation digne de la course à l’Europe. Si les Olympiens tiennent le cap jusqu’à la fin de la saison, le rêve sera permis. Une qualification en Europa League achèvera, d’une belle manière, cette saison plus que particulière.

4.3 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments