MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

[N2] #OMVSAFC : Match à sens unique

Lourde désillusion dans ce match aujourd’hui pour les Olympiens qui recevaient le quatrième du championnat, Aubagne FC. Écrasés sur le score de trois buts à zéro, les minots ont fait pâle figure. Dans une équipe remaniée de bout en bout, Philippe Anziani a paru dépassé par les évènements. Avec cinq joueurs partis disputer la CAN U20 avec leur sélection, la réserve a fait profil bas. Dans un onze remanié, Bertelli a été placé en faux neuf derrière Dieng. Un choix tactique non payant puisque l’OM était mené un but à zéro à la pause.

La compo

Vanni – Ahmed, Dehilis, Araujo, Richard – Souaré, Bonet, Phliponeau, Topolsky – Bertelli, Dieng

Des vagues incessantes

Arborant un 4-4-2 inhabituel, la réserve olympienne se présentait face à une équipe en bonne lancée sur ce début de championnat. Dès le début, les visiteurs affichent leurs ambitions et se montrent dangereux par des courses incessantes. Le collectif aubagnais prend le dessus sur ce match marqué par le retour d’Éric Rech, ancien éducateur des équipes de jeunes marseillaises. Et ce retour est payant, puisque la formation olympienne n’arrive pas à se montrer intéressante, et plus inquiétant, à sortir de son camp. C’est donc logiquement que les Olympiens concèdent l’ouverture du score à la 42è, au cours d’une mi-temps bien triste.

Au retour des vestiaires, Sciortino prend la place de Bonet au milieu de terrain. Coaching inutile puisqu’Aubagne double la mise à la 50è minute sur une belle action collective. Puis trois minutes plus tard, ils coupent tout espoir de revenir en inscrivant un troisième but. Avec une équipe orpheline de ses trois meilleurs buteurs (Guilhen, Baaloudj, Zouaoui), la fin du match n’a été que le reflet de la première mi-temps. L’entrée de Targhalline et de Hadhari en lieu et place de Topolsky et Souaré n’ont rien changé.

L’absences d’automatismes et de joueurs importants s’est fait ressentir dans ce match crucial pour la lutte au maintien. Incapables de renverser la tendance de ce match, les minots auront pris l’eau en dix minutes. Retour réussi pour Éric Rech. Plus inquiétant, la réserve olympienne devient reléguable avec seulement cinq points en huit matchs. Prochaine confrontation le sept novembre avec un déplacement chez le 11e du championnat, le RC Grasse.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments