MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

[Officiel] Florian Thauvin, un chat devenu tigre !

Ce n’est qu’une rumeur qui a empiré, Florian Thauvin s’engage avec les Tigres au Mexique. Une destination exotique pour un joueur qui avait plusieurs opportunités pour sa carrière. En Italie, en Angleterre et même en France, Thauvin était courtisé, mais avec un aspect financier et sportif, l’ailier droit français portera les couleurs des Tigres pour un contrat de cinq ans. Après de nombreuses années passées au club, Thauvin aura laissé une trace dans l’histoire de l’OM. Retour sur son passage dans le sud de la France assez contrasté.

Un passage lillois confus

Thauvin fait ses débuts professionnels avec le Sporting Club de Bastia. Avec les Corses, il multiplie les saisons pleines et obtient, par conséquent, le trophée de meilleur espoir de Ligue 1 en 2013. Dans la même année, il participe à la Coupe du Monde des moins de 20 ans et la remporte.

Des débuts prometteurs pour un garçon qui va s’engager à Lille. Cependant, ce transfert sera le résultat d’un imbroglio entre les deux parties. Des premiers contacts s’effectuent entre le clan Thauvin et Marseille, alors que le joueur vient de signer à Lille. Cependant, le président lillois, Michel Seydoux, réplique et refuse un départ de son néo-joueur.

« Il est chez nous, c’est hors-propos, il est hors de question qu’il quitte le LOSC. Il y a des choses dont je suis certaine dans la vie, et celle-là en fait partie. »

– Michel Seydoux sur un probable départ de Florian Thauvin.

Alors qu’il débute la CDM des moins de 20 ans à l’été 2013, Florian Thauvin se distingue plus par ses déclarations en point presse. Ce dernier affirme que le départ de Rudi Garcia et la non-qualification pour une coupe d’Europe l’ont déçu et affiche ses objectifs.

« Jouer la C1 c’est le rêve de tous les joueurs et c’est le projet pour lequel je devais rejoindre Lille. Et ce n’est plus celui-ci aujourd’hui. »

– Florian Thauvin, évasif sur son avenir à Lille.

Ses performances dans le tournoi ne sont pas bonnes, atténuées par sa déception en club. Ce qui a le don d’agacer son président qui réitère que Thauvin restera Lillois. Du côté du joueur, son avenir est flou et son retour à Lille ne va pas si bien se passer que cela. C’est René Girard qui devient l’entraîneur du LOSC et commence à échanger avec le jeune français. Tout semble se passer pour le mieux mais ce n’est pas l’avis de ses agents. Les promesses salariales prévues dans le contrat ne sont pas respectées.

Voyant toute cette confusion à des kilomètres de Lille, les dirigeants marseillais en profitent pour offrir un salaire plus conséquent. Il percevait un salaire de 6000 euros par mois dans le Nord (45 000 euros par mois étaient prévus) et à Marseille, son salaire passerait à 120 000 euros par mois. L’offre est juteuse mais le joueur reste à Lille et prend part à des entraînements lors du mois d’août 2013.

L’OM continue de pousser malgré le refus des dirigeants lillois. Une offre de 10 millions d’euros avait été envoyée mais le LOSC a décliné. Thauvin sera furieux et ne viendra plus aux entraînements. La guerre est donc déclarée entre Lille, qui décide de ne plus payer le joueur, et Florian qui refuse de s’entraîner.

« Il fait un choix, qui nous semble désolant. S’il ne veut plus jouer au football, on ne va pas le forcer, on va attendre. Mais puisqu’il ne travaille pas, il n’est pas payé. La prochaine étape sera lundi soir (2 septembre) à minuit. »

– Frédéric Paquet sur le cas Thauvin.

L’OM réussira à convaincre Lille de le lâcher pour une somme de 15 millions d’euros. Une venue confuse pour un joueur pétri de talent, capable d’évoluer à tous les postes de l’attaque.

Une arrivée à l’OM poussive

Florian Thauvin est olympien pour cinq ans. Il porte le numéro 14 et commence à se mettre en évidence lors d’un match contre Toulouse (match nul 1-1). Thauvin inscrit son premier but avec Marseille contre Reims (défaite 3-2). En lice en Ligue des Champions et dans un groupe relevé avec Naples, Dortmund et Arsenal, l’OM sombre et va terminer dernier du groupe F avec zéro point.

Thauvin contre Toulouse en 2013/2014.

Dans cette compétition, il inscrit un but contre Naples mais n’empêche pas la défaite en Italie. Il récidive avec un but contre Sochaux en Ligue 1. Sa première partie de saison est encourageante et il devient un élément incontournable du XI marseillais.

Cependant, la deuxième moitié est plus compliquée. Il enchaîne les matchs sur le banc et ne parvient pas à être un titulaire indiscutable dans l’équipe de José Anigo. Il sera absent des terrains pour deux semaines avec une blessure à la malléole. À chaque apparition sur la pelouse, Thauvin ne parvient pas à être décisif. Il finit une honorable saison avec dix buts et six passes décisives en 41 matchs, toutes compétitions confondues.

La venue de Marcelo Bielsa

L’OM enregistre la venue d’un nouveau coach. Peu joyeux mais à la science infuse, Marcelo Bielsa sera le coach de l’Olympique de Marseille. Florian Thauvin joue de manière régulière et sera l’artisan d’une grande saison avec l’entraîneur argentin. Pas qualifié pour une coupe d’Europe, l’OM se focalise sur la Ligue 1 et va titiller la première place lors de la saison 2014/2015. Cependant, les Marseillais finiront quatrième du championnat malgré un football prôné vers l’offensive. La philosophie de jeu utilisée par Bielsa conquit les supporters et amateurs de football.

Concernant Florian Thauvin, il joue mais ses statistiques ne sont pas aussi flamboyantes. Un total de cinq buts et sept passes décisives entourent le numéro 14 pour sa deuxième saison dans la cité phocéenne. Marcelo Bielsa décide cependant de ne pas convoquer le joueur pour un match contre Metz. Il faut noter que la concurrence est rude avec Alessandrini, Barrada, Ayew

Départ en Angleterre

Après une saison 2014/2015 en dents de scie, Thauvin part contre toute attente à Newcastle, contre 17 millions d’euros. Remy Cabella fait le chemin inverse et portera les couleurs marseillaises sous Míchel. Florian Thauvin fait ses premiers pas avec Newcastle contre Manchester en août 2015. Il inscrira un seul but en coupe d’Angleterre contre Northampton. Dans ce match, il délivrera trois passes décisives. L’entraîneur, Steve MacLaren, le positionne régulièrement buteur et ses prestations ne sont pas bonnes.

Alors que son passage au Royaume-Uni ne se passe pas comme il se doit, Thauvin revient en France à l’hiver 2016 en Phocée, pour un prêt de six mois. Cependant, son retour dans le sud de la France n’est pas concluant, en tout cas pour ses premiers mois. Le match contre Rennes sera révélateur du malaise de Thauvin. Malgré une défaite 5-2, le Français inscrit un but de son pied gauche mais fera l’œuvre de nombreuses irrégularités. Il lui est reproché son manque de régularité et de niveau.

Dans une vidéo postée sur le Youtube de l’Olympique de Marseille, Flotov dévoile les causes de son mauvais passage au club.

« Je n’arrivais pas au Vélodrome à me relâcher, à être moi-même, je conservais mes émotions, je n’étais pas totalement libéré jusqu’à que l’on me manque de respect, je ne pouvais plus me laisser marcher dessus. Je vais être moi-même. »

– Florian Thauvin sur sa mauvaise passe avec l’OM.

Il faudra attendre le 20 avril 2016 pour voir le natif d’Orléans marquer un but contre Sochaux en Coupe de la Ligue (victoire 2-1). Il est élu joueur du mois par les supporters. L’attaquant sera décisif en finale de coupe contre Paris mais le trophée reviendra aux adversaires. À l’été 2016, le Français retourne à Newcastle.

La saison 2016/2017, un déclic ?

Florian Thauvin n’entre pas dans les plans de l’entraîneur anglais et va revenir à Marseille. C’est un nouveau prêt avec option d’achat de 11 millions d’euros. Certains considèrent sa venue comme la dernière chance pour s’imposer avec l’OM. Dès son premier match, il inscrit un but de 30 mètres mais n’évite pas la défaite contre Guingamp. Thauvin est nommé meilleur joueur du mois entre août et décembre 2016. Un passage concluant avec cinq buts pour la phase aller.

Sa deuxième partie de saison se conclut par dix buts et six passes décisives. Il sera élu joueur du mois UNFP devant Pastore et Mbappé, avec 55% de votes. Les supporters lui ajoutent le titre de meilleur Marseillais de la saison 2016/2017. Son ascension est fulgurante, lui qui était décrié depuis son arrivée.

Alors qu’il fait enfin une saison pleine, Rudi Garcia lui confie le brassard de capitaine lors d’un match contre Clermont en Coupe de France. Contre les Clermontois, il délivrera une passe décisive pour Bafé Gomis. Un geste que Florian Thauvin n’oubliera jamais.

En mars 2017, Didier Deschamps convoque pour la première fois le Marseillais en Equipe de France, pour affronter le Luxembourg et l’Espagne. Un certain Dimitri Payet fait partie de ce rassemblement. Avec le numéro 17, Thauvin reste sur le banc pour les deux rencontres.

Une saison 2017/2018 de haute volée

Florian Thauvin est officiellement Olympien, et ce, jusqu’en 2021. Sa saison 2017/2018 sera resplendissante de part ses buts mais aussi par ses performances à chaque partie. Il signe deux buts et trois passes décisives en sept matchs. Il va rester muet pour deux rencontres et donnera l’avantage à l’OM contre Paris (match nul 2-2).

Ce but sera la définition même d’un joueur qui a toujours voulu se battre dans un chemin semé d’embûches. Il donnera un ballon de but à Sanson contre Lille et marquera un doublé contre Caen.

Un début de saison, donc, complet. Thauvin réitère trois matchs consécutifs contre Guingamp, Metz et Montpellier. Sa réussite en Ligue 1 est ,cependant, contrastée par la disette en Europa League. Lors de la phase de poule, il ne sera pas décisif.

Plus de peur que de mal, il récidivera en Ligue 1 avec un triplé contre Metz, un doublé contre Lille et Guingamp. Niveau européen, c’est un but contre Braga lors du huitième de finale aller. Thauvin sera également décisif face à Bilbao. Contre Leipzig, c’est un but d’une grande importance dans une soirée grandiose au Vélodrome, sans oublier sa passe décisive pour Payet. Il ne faut pas omettre que l’ancien Bastiais restait sur trois semaines d’absence avant cet OM-Leipzig.

L’OM se qualifie auteur d’une soirée mémorable et affrontera Salzbourg à une marche de la finale. Match autour duquel le numéro 26 sera buteur, entaché d’une main mais non-sifflée par l’arbitre. Il restera discret, trop même, contre l’Atlético Madrid en finale. Il conclue la saison avec 26 buts et 17 passes décisives en 54 rencontres toutes compétitions confondues.

Ces excellentes performances lui permettront d’être joueur de l’année, élu par les Marseillais pour la deuxième saison consécutive. Décidément, après des débuts compliqués, il devient le chouchou des supporters. Sélectionné par Deschamps, Florian Thauvin sera champion du monde, avec seulement dix minutes de temps de jeu lors de la CDM 2018. Avec une saison réussie, de nombreuses écuries le surveillent mais selon les dires du président Eyraud, une grosse somme est attendue pour lâcher son meilleur joueur.

« Une offre de 80 millions d’euros pour Florian ? Je ne regarde même pas. »

– Jacques-Henri Eyraud sur un probable départ de Thauvin.

Une saison 2018/2019 réussie individuellement

Florian Thauvin continue sur sa lancée avec des buts contre Toulouse, Nîmes et Monaco. En novembre 2018, il inscrira trois buts contre Amiens, son deuxième triplé de sa carrière. Il va cependant connaître un léger moins bien dans la période de décembre à mai, avec trois buts en six mois. En Europa League, il sera absent pour la plupart des matchs mais il scorera deux buts en trois matchs. L’OM finira dernier de sa poule avec un seul point glané. Thauvin disputera l’intégralité de la rencontre face à Andrézieux mais n’évitera pas l’élimination. Avec 16 buts et huit passes décisives en Ligue 1, sa valeur est de 50 millions.

Si personnellement la saison se passe bien pour le joueur, c’est tout l’inverse pour l’équipe entraînée par Rudi Garcia. Humiliée en phase de poule d’Europa League, l’équipe marseillaise est loin de son épopée européenne. En Ligue 1, l’OM finit à la cinquième place mais ne verra pas l’Europe pour la saison d’après. Il faut se rappeler l’écart qu’avait l’OM avec Lyon et la défaite 3-2 qui a pesé dans la balance sur le classement des équipes.

La saison de l’OM est catastrophique, avec des prestations à la limite du ridicule. Une guerre s’impose avec les supporters contre Monaco (1-1) et Lille (défaite 2-1). Mais, en juin 2019, Rudi Garcia n’est plus l’entraîneur de l’OM et André Villas-Boas le remplace.

La deuxième place, sans Thauvin…

C’est contre les Glasgow Rangers, en match amical, que la saison de Florian Thauvin va tourner. En effet, l’international français se blesse à la cheville. Beaucoup s’inquiètent, sa durée d’indisponibilité s’élevant à quelques semaines. Thauvin sera opérationnel pour la réception de l’ASSE (victoire 1-0). L’ailier droit dispute les dix dernières minutes du match. Cependant, la blessure revient et s’aggrave.

Il restera sur la touche jusqu’en décembre, enfin selon les médecins. Alors qu’il tente de reprendre la compétition, Thauvin voit sa blessure empirer. L’espoir de le voir jouer avant la fin de saison est minime mais il retrouvera la Ligue 1 face à Amiens en mars 2020. Sauf que, la pandémie de COVID-19 est passée par là et ne permettra pas à Thauvin de réellement reprendre la compétition.

A côté de cela, la saison olympienne est réussie. Une deuxième place en Ligue 1 avec Dimitri Payet en maestro. Pour remplacer Thauvin, l’OM mise sur Valère Germain, Nemanja Radonjić ou encore Bouna Sarr. Côté coupes nationales, c’est une élimination en 16èmes de finales de Coupe de la Ligue face à Monaco. Et une défaite à Lyon dans le cadre des quarts de finales de Coupe de France. C’est sans doute la meilleure saison des Marseillais depuis longtemps, avec un soutien appuyé du Vélodrome qui sonne complet à chaque rencontre. La question se pose : l’OM n’est-il finalement pas meilleur sans Florian Thauvin ?

La saison 2020/2021, toutes les bonnes choses ont une fin

Il ne reste qu’un an de contrat à Thauvin avec Marseille. Le voir prolonger semble impossible, d’autant plus que l’ancienne direction n’y met pas du sien pour les négociations. Qualifié en Ligue des Champions, l’OM tombe dans un groupe abordable, enfin c’est ce que tout le monde pensait. Mais, ce sera avec une piteuse quatrième place et une victoire étriquée contre l’Olympiakos que l’OM terminera sa campagne européenne. Dans les matchs de poule, jamais Thauvin ne sera décisif et les critiques (re) fuseront.

Florian Thauvin contre Reims.

Dans le championnat, l’OM limite la casse et Thauvin marquera contre Brest, Paris, Bordeaux, Nantes, Monaco, Reims, Lens et Brest. Potentiellement premier du classement en décembre, l’OM va sombrer et lutter pour la cinquième place afin d’arracher l’Europe la saison prochaine. Le Français est le joueur le plus décisif et malgré ses absences en Ligue des Champions, de nombreux points auraient été perdus sans l’aide du numéro 26. Malgré les critiques, l’apport offensif de l’ancien Lillois reste considérable.

Adiós Thauvin, direction Mexico !

Malgré de nombreuses négociations avec Longoria pour une éventuelle prolongation, c’est du côté des Tigres que Thauvin jouera la saison prochaine. Une destination inattendue et étrange vu les cadors européens qui pistaient l’ailier droit français. Avec une aide appuyée d’André-Pierre Gignac, le natif d’Orléans découvre, par conséquent, un tout nouveau pays et signe pour cinq ans avec le club mexicain.

Et voilà, la page de Florian Thauvin se tourne avec l’Olympique de Marseille. Un parcours semé d’obstacles mais avec un joueur toujours déterminé et pas avare d’efforts pour réussir avec le maillot bleu et blanc.

Peuple Olympien souhaite remercier Florian Thauvin pour son engagement continu avec l’OM !

3.2 6 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments