MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#OLYOM : Triste retour

Pour son retour en Ligue des Champions, l’OM se déplaçait à l’Olympiacos. Une bien triste soirée.

La composition

Villas Boas fait le choix de revenir à son fameux 4-3-3. La surprise est la titularisation de Pape Gueye pour palier la suspension de Kamara. En effet il a été préféré à Kevin Strootman ou Michael Cuisance auteur d’un bon match face aux girondins.

Une première mi-temps hésitante

Comme l’on pouvait s’y attendre, le projet de l’OM est d’attendre en bloc bas l’équipe grecque et tenter de jouer en contre-attaque. Les joueurs sont timides en ce début de match face à une équipe présente dans les duels et dans l’intensité. On notera tout de même une première occasion encourageante de Florian Thauvin avec sa spéciale à la sixième minute.

Ce bloc bas de nos olympiens était attendu. Lors du match amical contre le Bayern de Munich, le coach portugais avait annoncé ce plan de jeu pour la Ligue des Champions.

La mise en action des Marseillais reste très lente, des erreurs techniques prennent place. A l’image de ce corner à la vingtième minute où tout le monde est passé au travers. Et de cette action de Thauvin seul contre le gardien qui hésite entre la tête et le pied pour finalement mettre le genou.

L’Olympiacos en forme

En face, cette équipe de l’Olympiakos a mit en difficulté dans cette première mi-temps. A coup d’impact physique et de rythme plus important. En témoigne certaines occasions très dangereuses menées par Petit Vélo. Il n’était pas loin de punir les Marseillais dans cette première mi-temps comme à la 38ème minute.

Une fin de première mi-temps encourageante

Malgré un début de match plutôt terne, les Olympiens ont su se relever et montrer un meilleur visage. En témoigne les nombreuses offensives qui n’aboutissent pas. Certains joueurs ont été au dessus de la mêlée dans cette première mi-temps comme Pape Gueye. Il a su se démarquer avec de bonnes prises de balles. Son impact au milieu et ses relances ont freiné certaines offensives grecques. Jordan Amavi dans la continuité de son match face à Bordeaux a délivré une bonne partition. Il a su être solide défensivement et important dans le surnombre en proposant des débordements et centres dangereux.

Pour le reste du milieu de terrain, ce n’est pas le même constat. Les relayeurs n’ont pas proposé assez de solutions pour redistribuer sur les ailes. Un entrejeu en manque de justesse technique et de profondeur. Enfin et surtout un Dimitri Payet invisible dans cette première mi-temps et clairement insuffisant dans ce type de match.

Une seconde mi-temps ratée

En effet le constat est dur mais que dire de plus. La seconde mi-temps avait bien commencé avec l’occasion raté de Benedetto. Le jeu proposé par nos olympiens était plus ouvert mais malheureusement l’équipe retombe dans ses travers. En témoigne le but refusé pour l‘Olympiacos à la 53ème minute de jeu. L’intensité était présente mais pas suffisante pour déstabiliser la défense grecque. Espérer marquer en attaquant à 1 contre 4, c’est complexe. Les offensives Marseillaises ont été inutiles.

C’est une immense déception étant donné les attentes et l’enjeu de cette compétition. Même les entrées de Cuisance et Henrique n’ont pas suffit pour ouvrir le score dans ce match assez ouvert. Malheureusement c’est l’équipe adverse qui s’en chargera. A la 90ème minute, à la suite d’une perte de balle de Jordan Amavi, Valbuena centre pour la tête d’Hassan.

Une immense déception aussi au vu du niveau de certains cadres tels que Payet, Sakai mais aussi Benedetto. Ils n’ont pas eu le niveau suffisant. Le retour de L’OM en Ligue des champions est bien fade.

Pour conclure, espérons que l’OM retient la leçon et se rattrape pour la suite. En attendant, ce samedi 24 octobre il faut affronter Lorient, gagner et relever la tête.

4.8 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus voté
Inline Feedbacks
View all comments
Akian
Admin
Akian
23 octobre 2020 9 h 08 min

J’ai encore du mal à digérer le fait d’être reparti avec 0 point de ce match quand même.