OM-Ajaccio : Une fin d’histoire prématurée…

Ce dimanche 15 décembre 2019 à 14h30, ajacciens et phocéens se sont rencontrés pour le 1er tour fédéral de la Coupe Gambardella Crédit Agricole. Le chef d’orchestre Yanis Benkada a été assisté de Botis Lilian et Taieb Hamda pour mener à bien les débats.

La compo :
Sont entrés en jeu : Lechar , Richard, Sciortino
Le match :

En ce début de match, les marseillais sont en place surtout défensivement. Ils ne concèdent que très peu de situations offensives. De plus, tactiquement bien en place, ils répondent présents face à cette équipe d’Ajaccio qui est inefficace offensivement. Cependant, les marseillais étaient complètement stériles en attaque. On a pu observer un manque d’imagination et de créativité de leur part. En effet, ils ont eu beaucoup de mal dans les dernières passes pour créer des bonnes situations. Isaac Lihadji, de par sa vitesse, a pourtant tenté de déstabiliser ce bloc bien compact. Mais rien n’y fait, il faut dire qu’il était souvent pris par 2 ou 3 joueurs .

De son côté, Ugo Bertelli au milieu de terrain a réalisé un match correct en essayant de créer ce petit plus pour sublimer le jeu de son équipe. Par ailleurs, Ilyes Zouaoui sur son côté essaye à son tour de faire la différence. Effectivement, ce joueur a une qualité technique bien au dessus de la moyenne avec un toucher de balle incroyable. Enfin à l’issue de la première mi-temps les marseillais avaient du mal physiquement, les replacements étaient plus difficiles. Quant aux corses ils commençaient à prendre la mesure du match. Ainsi, la mi-temps est arrivée à point nommé !

Deuxième mi-temps : Une erreur qui coûte très chère

Le rythme du match est resté le même. La stratégie des corses a été un peu simpliste puisqu’ils sont restés derrière en bloc bas et procédaient en contre. En revanche, cette stratégie a bien embêté les marseillais car ils n’ont pas réussis à créer du jeu. D’autre part, les deux joueurs attendus, Lisandro Tramoni et Isaac Lihadji n’ont pas fait de différences pour leurs équipes respectives. Puis, sur un ballon anodin et une mésentente de la charnière centrale, les ajacciens ouvrent le score (56′) grâce au numéro 10. Les marseillais ont donc pris un coup derrière la tête avec cette ouverture du score.

De ce fait, ils ont eu du mal à remettre la machine en route en accumulant beaucoup d’erreurs techniques. Après avoir évacué ce but, les marseillais repartent de l’avant par l’intermédiaire d‘Ilyes Zouaoui qui place une belle frappe a la 61ème qui est très bien sortie par le gardien. Ensuite, c’est au tour de Ugo Bertelli de se mettre en lumière avec une frappe (71′) qui « flirt » avec le poteau. Les marseillais font le forcing pour égaliser avec un somptueux coup franc (86′) de Cheick Souaré. Défensivement les corses ont été bien présents, ils n’ont rien lâché et ils ont arraché leur qualification avec mérite.

Focus sur Ugo Bertelli :
Ellipse:  

BUT:0

PASSE DECISIVES:0

PASSES RATEES:8

BALLON JOUE:45

DUELS GAGNE:10

BUT :0

PASSE DÉCISIVES: 0

PASSES RATÉES: 8

BALLONS JOUÉS: 45

DUELS GAGNÉS: 10

Le tirage au sort du prochain tour aura lieu le jeudi 19 décembre 2019. Quant au match des 32èmede finale il se déroulera le dimanche 12 janvier 2020 .