MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#OMDFCO : Les notes

L’Olympique de Marseille s’est imposé 2-0 au Stade Vélodrome face à Dijon après un match maîtrisé, bien qu’ennuyeux. La confiance revient doucement et l’OM gagne pour la troisième fois en quatre matchs depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli. C’est aussi la troisième victoire consécutive à domicile avec l’entraîneur argentin. Retrouvez les notes de la team Peuple Olympien.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu. Si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin si un joueur vient à être expulsé, il sera jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué un certain temps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Match correct
  • 7 : Bon match
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass

Steve MANDANDA (6,1)

Le portier olympien n’aura rien eu à faire ce dimanche soir. Solide sur les rares incursions dijonnaises, l’international français a notamment rassuré dans les airs. RAS.

Pol LIROLA (7,0)

Très actif, le piston droit espagnol a impressionné par son nombre de courses à haute intensité. Toujours présent aux avant-postes, le joueur prêté par la Fiorentina impressionne aussi par sa qualité dans la dernière passe. Il est bel et bien le titulaire à ce poste.

Leonardo BALERDI (7,1)

Le défenseur argentin renaît depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli. Buteur d’une sublime tête puissante juste avant la pause, Leo aura aussi montré une assurance à toute épreuve sur les rares incursions dijonnaises. De plus, il est un fer de lance de l’équipe par ses relances souvent plus risquées que celles de ses compères.

Balerdi, buteur face à Dijon

Álvaro GONZÁLEZ (6,0)

Solide et aussi buteur, le défenseur espagnol retrouve petit à petit sa confiance. On sent aussi les efforts de l’ancien de Villarreal pour prendre des risques à la relance. Il y a encore trop de passes latérales, mais on lui demande aussi de bien défendre, et c’est ce qu’il a fait. Tout de même averti en première période pour une main.

Hiroki SAKAI (6,7)

Dans un tout nouveau rôle, celui de défenseur axial gauche, le Japonais a convaincu. Agressif, impassable et même dans les relances, nous avons retrouvé le temps d’une soirée le « Samouraï » tant apprécié lors de plusieurs de ses matchs à l’OM. 

Luis HENRIQUE (5,2)

Positionné piston gauche hier soir, on a senti quelques réticences à aller vers l’avant, afin de ne pas se mettre en difficulté sur le plan défensif. Tout de même, il est dangereux dès qu’il ose prendre la profondeur et provoquer. À noter malgré tout, quelques retours en arrière qui mériteraient d’être gommés afin d’aller plutôt vers l’avant. Il a été remplacé par Michaël Cuisance.

Pape GUEYE (5,6)

Souvent très bon, le jeune milieu de terrain français n’a pas impressionné hier soir. Sa qualité technique et sa faculté de récupération ont été en vue, mais on note tout de même un manque de prise de risque conséquent empêchant l’équipe d’aller vers l’avant à certains moments. Ceci reviendra avec de la confiance.

Boubacar KAMARA (6,1)

Comme à son habitude, Bouba‘ aura eu un rôle très important. Assurant l’équilibre du bloc grâce à ses récupérations incessantes, le minot aura aussi tenté d’apporter sa qualité technique et quelques combinaisons en phase offensive. Il n’a évidemment plus rien à prouver, mais son apport est toujours très impressionnant.

Florian THAUVIN (5,8)

L’ailier et international français, toujours dans un rôle plus bas qu’à l’accoutumée depuis l’arrivée de Sampaoli, aura beaucoup donné. Malheureusement, ses efforts n’ont été que très peu récompensés. Cependant, son association avec Pol Lirola fonctionne à merveille et leur complémentarité est à mettre en lumière.

Dimitri PAYET (6,5)

Ce fut un match étrange pour le meneur de jeu olympien. Double passeur décisif, il n’a pas réussi à convertir deux actions pourtant à la portée d’un joueur de sa qualité. Il s’est tout de même montré très entreprenant et disponible pour ses coéquipiers, faisant le lien dans beaucoup d’attaques de son équipe.

Payet et Milik

Arkadiusz MILIK (5,1)

Malgré un engagement très intense, le buteur polonais n’a pas réussi à se mettre en évidence. Pas d’occasions et quelques ratés techniques, on a tout de même senti une envie débordante de faire progresser le jeu et le niveau de son équipe. Revenu de sélection avec laquelle il a joué trois matchs, il a été remplacé par Darío Benedetto.


Michaël CUISANCE (5,0)

Son entrée a été assez discrète. Dans le cœur du jeu, il a manqué encore de précision technique notamment sur quelques passes pouvant créer le décalage.

Darío BENEDETTO (NN)

Rentré en jeu à la 79ème minute à la place de Milik, l’attaquant argentin aura montré de l’engagement, mais n’a pas joué suffisamment pour mériter une note.

Saïf-Eddine KHAOUI (NN)

Le Tunisien a remplacé Dimitri Payet en toute fin de match et n’aura joué qu’une partie du temps additionnel.


Jorge SAMPAOLI (5,9)

L’Argentin n’a pas changé son système (3-5-2) depuis son arrivée et aura effectué quelques choix payants. Henrique à gauche et Sakai dans l’axe notamment. Cependant, on attend encore plus dans le jeu, mais Rome ne s’est pas faite en un jour.

Arbitrage (6,5)

Malgré la critique de Yassine Benzia à la pause, taxant l’arbitrage de « maison » pour les Olympiens, Ruddy Buquet aura effectué une partie intéressante. Il a bien géré le match, laissant jouer lorsque cela été nécessaire.

4 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments