MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#OMGSK : Les notes

Match frustrant au Vélodrome. Score nul et vierge entre l’OM et Galatasaray dans cette seconde rencontre des poules.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu. Si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin, si un joueur vient à être expulsé, il sera également jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué assez longtemps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Match correct
  • 7 : Bon match
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass

Pau López (5,8)

Match sans grand travail pour le portier espagnol, les Turcs ne se sont presque jamais approchés de ses cages. À noter l’arrêt à la dernière seconde de la première période qui a sauvé les siens d’un but contre le cours du jeu.

William Saliba (7,8)

Hormis son dérapage en fin de match, le joueur est resté dans son match. Concentration, solidité et rigueur sont ce qui illustrent le mieux sa belle prestation du soir. Il a également été présent à la retombée de la plupart des ballons dégagés.

Álvaro González (6,6)

À l’image de son précédent match d’Europa, il rend une belle copie. Peu de fautes techniques, il n’a pas hésité a tenter quelques passes vers l’avant afin de lancer le virevoltant Ünder. Lors de ses quelques interventions défensives, il est resté propre et n’a commis que peu de fautes de jeu.

Luan Peres (7)

Tout comme les autres membres de la charnière, il a été très solide dans ce match. Bien qu’il n’ait pas eu beaucoup de travail défensif, il a su être propre dans les moments où il le fallait. Bien qu’à la différence de ses habitudes, il n’a pas énormément renversé le jeu, il est resté un homme clé dans la relance.

Pape Gueye (4,2)

Un des joueurs les moins en vue de ce match. Après une première période guère réjouissante, il a su relever son niveau de jeu en étant plus présent dans les duels au milieu. Il a eu quelques tentatives de frappes, mais une s’est envolée et l’autre a atterri dans le bus défensif des Turcs.

Pol Lirola (6,4)

Certainement le match le plus abouti depuis son retour. Il a joué très offensif en combinant notamment avec Ünder et Payet. Beaucoup de centres et de dédoublements sont à souligner. Néanmoins, à plusieurs reprises, les choix dans le jeu peuvent être critiqués. Néanmoins, dans l’ensemble de son match, il est resté solide et intéressant.

Mattéo Guendouzi (7,1)

Après avoir floppé dimanche, il a su retrouver des couleurs, à l’image de l’effectif complet. Il était sur tout le terrain. Que ce soit à la relance ou dans les attaques placés, le joueur n’était jamais loin du ballon. Il est même à l’origine d’un pénalty, qui sera dans un second temps annulé. Un joueur qui continue de monter en puissance.

Cengiz Ünder (6,4)

Certainement le joueur offensif le plus en vue, il a causé beaucoup de tort à la défense de Galatasaray. Entre ses nombreuses provocations et duels remportés, il a bien embêté cette défense. Il aurait même pu ouvrir le score, sur une superbe frappe en première période.

Amine Harit (5,4)

Match compliqué pour le Marocain. Peu en réussite, il n’a jamais su prendre le dessus sur ses adversaires durant le match. Beaucoup de ballons et de duels sont perdus. Un match pas des plus aboutis pour lui

Bamba Dieng (5,5)

Le jeune Sénégalais n’était pas dans un grand soir. Entre le placement demandé par le coach sur le côté gauche, à la défense au corps des Turcs, Dieng n’a pas eu l’occasion de se montrer dans cette rencontre. Dans le dernier geste aussi, il a pêché.

Dimitri Payet (5,5)

Après un week-end le requinquant de confiance, il n’a pas été très en vue. Son marquage fait par la défense l’a empêché de prendre des ballons dans les 25 derniers mètres. Il était cadenassé. Rencontre compliqué pour le leader technique.


Konrad De la Fuente (5,6)

L’Américain a réalisé une entrée intéressante. Avec sa vitesse et sa percussion, il a trouvé quelques décalages et combinaisons avec Guendouzi. Néanmoins, face au bus de Galatasaray, le joueur n’a pas su trouver la passe ou le dernier geste.

Arkadiusz Milik (5,6)

Très bon retour pour le Polonais. Il a su causer des torts à la défense adverses grâce à son gabarit et sa technique. Il a également apporté de la présence dans la surface. Malheureusement, il n’ pas pu trouver le chemin des filets.


Jorge Sampaoli (5)

Coaching particulier. Malgré les difficultés de Dieng sur l’aile gauche, l’entraîneur l’a laissé 45 minutes à ce poste. De plus, seulement deux changements ont été réalisés. Un tout pour le tout pas forcément tenté par celui-ci.

Arbitrage (5,2)

Hormis une situation délicate à juger sur penalty, l’arbitrage a été bon. L’arbitre central n’a pas distribué bêtement de cartons, a contrôlé les joueurs. Même en fin de match, quand Saliba s’énerve, il reste calme et garde le contrôle du match.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go