#OMLOSC : Les Notes

Voici les notes de la rédaction pour la victoire 2-1 face aux Dogues lillois. En attendant les rencontres de ce dimanche, l’OM remonte au pied du podium.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin, si un joueur vient à être expulsé, il sera jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué un certain temps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

0FAUTE PROFESSIONNELLE
1RIDICULE
2AFFLIGEANT
3EN DIFFICULTE
4INSUFFISANT
5MOYEN
6CONVAINCANT
7HONORABLE
8GRAND MATCH
9EXCEPTIONNEL
10MASTERCLASS
Voici les notes obtenues par les Olympiens
Le gardien
JOUEURNOTE APPRÉCIATION
Steve MANDANDA6.2Il a enfin été soutenu par sa défense, et il a vécu un match plutôt tranquille. Serein, rassurant dans ses relances et ses prises de balles, il a aussi su dégager en l’absence de solution. Le but n’entachera pas sa performance, il ne peut rien faire sur la tête de Soumaoro.
La défense
Hiroki SAKAI4.4L’Olympien le plus en difficulté du match. Si les incursions d’Ikoné ou de Reinildo n’ont pas fait mouche, le Japonais semblait bien souvent à la limite voire battu. Il est capable de bien mieux.
Duje CALETA-CAR6.3Un match très propre de notre Duje. Sa paire avec Álvaro a fait des merveilles pour rendre muets les offensifs lillois. Des relances intéressantes et sans prises de risques inutiles. Une association que l’on voudra vite revoir !
Álvaro GONZÁLEZ 6.7Son retour était attendu, et il n’a pas déçu. Il y a clairement un OM avec Álvaro et un OM sans. S’il n’a pas montré de gestes exceptionnels dans le jeu, on a un vrai sentiment que l’Espagnol apporte une âme à cette équipe. El Patrón.
Jordan AMAVI7.8Dans la lancée de son match à Monaco, Amavi a encore élevé tant son niveau de jeu que son implication. Assez peu porté sur l’offensive pour se concentrer sur la défense, il n’aura jamais rien lâché, en témoigne son pressing en fin de match qui a fait reculer son homologue Celik d’une bonne vingtaine de mètres.
Les milieux
Boubacar KAMARA8.2Kamara en sentinelle, pari gagnant ! Le choix tactique de Villas-Boas a été une vraie réussite et Bouba s’est affiché en vrai catalyseur d’un milieu impressionnant. Un grand nombre de récupérations de balle et une tranquillité avec le ballon qui fait plaisir à voir. Une passe décisive aura très justement couronné sa performance majuscule.
Valentin RONGIER7.8Ce n’était pas une découverte pour lui à ce poste, mais Rongier a lui aussi sorti un match d’une grande qualité. Intelligent balle au pied, avec un grand nombre de tacles importants, c’est surtout son pressing incessant qui a marqué les esprits. Il a sans cesse harcelé le porteur du ballon au milieu de terrain et n’est certainement pas étranger au fait que les Dogues ont eu d’énormes difficultés à produire du jeu.
Morgan SANSON7.2Sa première période a été bonne mais sans être particulièrement excellente. Mais dès le début du second acte, Sanson s’est mis au diapason de son équipe et notamment de ses deux compères du milieu. De meilleurs choix et une réussite retrouvée qui lui a d’ailleurs ouvert le chemin des filets pour la première fois de la saison. Des bons signaux, enfin !
Les attaquants
Dimitri PAYET6.8Payet aura été sérieux plus que flamboyant. Il a su se montrer précieux défensivement, ce qui est assez rare pour être souligné. En meneur du pressing, il s’est battu sur tous les ballons qu’il a pu récupérer, tout en gardant une grande qualité technique dans la relance par des gestes dont lui seul a le secret.
Bouna SARR5.2Il est l’une des déceptions de ce premier tiers de championnat côté olympien. Si sa performance n’a pas été catastrophique, il aurait souvent pu faire mieux et son manque de justesse, en particulier sur les centres, a tendance à avorter trop facilement certaines belles opportunités olympiennes.
Darío BENEDETTO5.2Il avait fait un départ canon en marquant à tous les matchs ou presque, mais c’est plus difficile désormais pour Benedetto. Muet depuis la défaite à Amiens, son prochain but commence à se faire attendre. Cela dit, son apport dans le jeu et ses déviations allègent le bilan et minimisent pour le moment sa panne du point de vue comptable.
Les remplaçants
Nemnja RADONJIC5.5Il a remplacé Sarr et ses 20 minutes passées sur le terrain lui ont permis de montré quelques mouvements intéressants. Au vu du niveau affiché par Sarr et Germain récemment , conjugué à la suspension de Sakai, le Serbe pourrait bien avoir une carte à jouer prochainement. A lui d’en profiter enfin pour montrer de quoi il est capable.
Maxime LOPEZ5.6Un gros quart d’heure passé sur la pelouse et quelques bonnes passes. Impliqué sur le second but marseillais, il a fait une entrée propre. Il risque cependant de lui en falloir plus pour détrôner un milieu titulaire qui a totalement maîtrisé son sujet.
Kevin STROOTMANNon NotéAvec cinq petites minutes jouées, Strootman n’est évidemment pas noté. Alors que Kamara pourrait bien lui avoir piqué sa place en sentinelle, le Batave aura peut-être un rôle à jouer plus haut sur le terrain. Son statut devrait lui permettre de ne pas être trop longtemps cantonné au banc.
Le coach & l’arbitre
André VILLAS-BOAS8Comme ses joueurs, AVB a su relever la tête après les deux déconvenues de la semaine. L’audace d’aligner Kamara devant la défense, permis par le retour d’Álvaro, a payé. Une victoire qui fait du bien dans la tête et au classement. Le vrai fruit d’une adaptation tactique du coach. Bonne réaction.
M. BEN EL HADJ6.9Un arbitrage correct malgré une certaine lenteur des décisions pour les hors-jeux. Il a bien tenu son match lorsque la température est montée après la réduction de l’écart nordiste.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.