MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#OMOLY : Les notes

Après avoir battu un triste record, les Olympiens ont fait en sorte d’éloigner Achlys du cœur des supporters marseillais. Trois points pris avec une victoire 2-1.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu. Si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin si un joueur vient à être expulsé, il sera jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué un certain temps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Convaincant
  • 7 : Honorable
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass

Steve MANDANDA (5.6)

Qu’importe si ses coéquipiers le déçoivent, le trahissent ou lui font esquisser un léger sourire, il sera là et se battra toujours. Notre Jack Bauer.

Jordan AMAVI (5)

Il a raté le coche sur la gauche pendant une longue période, mais il revient bien ces derniers temps. Arnaud Montebourg.

Duje ĆALETA-CAR (6)

Ses mains levées, pour demander des hors-jeu, ont crispé plus d’un en première mi-temps. Surtout quand au final, c’est lui qui se place mal. Mais au bout du compte, plus de peur que de larmes. Et il faut avouer que ses transversales laissent couler quelques gouttes de bave.

Álvaro GONZÁLEZ (7)

Le nombre incalculable de fois où a été signalé El-Arabi hors-jeu, lui a permis de souffler. Son sauvetage en fin de match fait oublier quelques prestations moyennes récentes.

Hiroki SAKAI (3.7)

Bouna Sarr le manque terriblement, au point même qu’ils se sont connectés pour avoir des grosses difficultés sur le côté droit pour cette journée de Ligue des Champions. Sauf que l’un avait Felix/Carrasco devant lui, l’autre Vrousai/Holebas.

Boubacar KAMARA (6)

A alterner entre prestation Sansonesque et Kantesque.

Michael CUISANCE (5)

Il attaque comme un huit, défend comme un huit, André Villas-Boas le fait donc jouer dix. Il est remplacé par Sanson, peu avant l’heure de jeu.

Valentin RONGIER (6)

Beaucoup d’efforts et un peu plus de risques pris pour jouer de l’avant. Il manque encore ce petit truc pour retrouver celui qui brillait à Nantes.

Dimitri PAYET (7.3)

Très bon match du numéro 10. Quel plaisir de voir un Dimitri Payet, qui n’a pas hésité à faire les efforts et qui retrouve une telle justesse.

Florian THAUVIN (5.3)

L’ailier droit, le plus stéréotypé du sud de la France – si on oublie l’existence de Nemanja Radonjić-, a eu ses fulgurances quasi habituelles.

Darío BENEDETTO (3.3)

Match compliqué pour l’Argentin. Pas de chance, il a passé les mauvaises 45 minutes sur le terrain. Jamais touché de manière intéressante, il a tenté de s’exiler sur l’aile gauche, pour toucher un peu de ballons. Sans réussite. Dans ces conditions, même Harry Kane n’aurait pas fait beaucoup mieux.


Valère GERMAIN (6.4)

Une rentrée très intéressante. Il décale parfaitement Thauvin, sur le premier penalty provoqué. Valère Germain a dans l’ensemble bien combiné avec ses partenaires.

Morgan SANSON (5.5)

Son retour était aussi attendu que celui de Manuel Valls et contrairement à l’ancien maire d’Evry, il ne se montre pas beaucoup.

Marley Aké (Non noté)

A disputé ses trois, quatre minutes comme à l’accoutumée. Rien à dire de plus.

Pape GUEYE (Non noté)

On peut se questionner sur son manque de temps de jeu.


André VILLAS-BOAS (6.3)

Il était anxieux au bord du terrain, au point même que Mohamed Bouhafsi a tenu à le répéter à maintes reprises. Le coach a eu très peur avant que Payet donne la victoire à l’équipe. Il avait surtout très peur que l’Olympiakos gagne, ce qui aurait été mauvais pour le FC Porto.

Arbitrage (6.5)

La VAR a été un complément de qualité ce soir. Il n’avait pas vu l’accrochage sur Florian Thauvin dans la surface, mais à part cela, les choix ont été corrects dans l’ensemble.

4.8 5 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments