MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#OMSSL : La victoire et puis basta !

Actuel troisième du groupe E de l’Europa League, l’Olympique de Marseille reçoit ce jeudi son concurrent direct, la Lazio Rome. Avec un point d’avance au classement sur le club phocéen, les Italiens se trouvent en position de force avant ce déplacement qui s’annonce rude. 60 000 personnes devraient êtres présentes au Vélodrome afin de soutenir leur équipe dans cette épopée européenne. Avec tous ces éléments en compte, la victoire dans ce #OMSSL relève de l’impératif pour espérer rêver plus longtemps d’Europe.

Marseille raffole de soirées européennes

Suite aux incidents survenus lors de la seconde journée d’Europa League face à Galatasaray, le Virage Nord devait être fermé ce jeudi. Cependant, l’UEFA a décidé de se montrer plutôt tolérante en acceptant que l’OM puisse ouvrir son virage, mais sous conditions. En effet, le virage sera ouvert à des enfants de 10 à 14 ans des clubs du programme OM Next Gen. Bonne nouvelle donc afin de pouvoir retrouver une affluence digne des plus grandes soirées européennes. Cet élan de générosité permettra donc aux jeunes pousses de la région de pouvoir découvrir les installations de leur club de cœur.

Le Ministère de l’Intérieur adepte de « prévenir plutôt que guérir »

Autre point à souligner également, les supporters de la Lazio sont interdits de déplacement au Vélodrome pour ce match. Comme on s’y attendait, un arrêté ministériel a été prononcé à l’encontre des fans laziales. Une décision en partie motivée suite à une autre interdiction publiée il y a de cela deux semaines. Les supporters olympiens n’ayant pu se déplacer pour le match aller, alors il en sera de même pour les supporters de la Lazio. Voici la décision prononcée suite aux incidents survenus sur le Vieux Port en 2018 à la veille d’un Marseille-Lazio Rome. Précaution est mère de sûreté et pourtant, c’est une décision que la Lazio Rome a fustigé via un communiqué posté ce lundi-même.

« La Lazio ne peut accepter une offense gratuite à tous les fans laziales et à la société elle-même, qui a toujours combattu les comportements violents et toute forme de discrimination, à l’intérieur et à l’extérieur des stades, par des actions concrètes. La Lazio Sports Society a toujours mis en place des initiatives visant à promouvoir les principes de valeur du sport et à surmonter toutes les barrières. De nature sociale, culturelle, économique, ethnique et religieuse, comme cela a été largement reconnu même aux plus hauts niveaux institutionnels. On a vu aussi que la violence dans les stades reste malheureusement un phénomène répandu et préoccupant. À commencer par ce qui s’est passé récemment au Vélodrome de Marseille. Nous attendons donc une clarification des institutions françaises et une position claire de notre diplomatie face aux expressions d’indignation qui devraient indigner tous les Italiens, qu’ils soient fans ou non et les couleurs de leurs drapeaux. »

#OMSSL

Et justifie sa position

Et pourtant, l’arrêt ministériel paru dimanche au journal officiel se veut très clair.

« Le déplacement individuel ou collectif, par tout moyen, de toute personne se prévalant de la qualité de supporter du club de la Società Sportiva Lazio, ou se comportant comme tel, est interdit entre les points frontières routiers, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires français, d’une part, et la commune de Marseille d’autre part. Le ministère justifie cette interdiction par le « comportement violent de certains supporters » de la Lazio « de façon récurrente. Aux abords des stades et dans les centres-villes des lieux de rencontre ». Ainsi que « l’interprétation répétée de chants fascistes et la réalisation de saluts nazis ». »

La Lazio Rome en méforme avant ce #OMSSL

Depuis que le match aller a eu lieu entre ces deux équipes, l’équipe italienne subit une baisse de forme collective. En trois rencontres disputées, elle n’a enregistré qu’une seule victoire contre la Fiorentina sur le score de 1-0 ; une déroute 4-1 face à l’Hellas Vérone ainsi qu’un match nul 2-2 face à l’Atalanta. Sept buts encaissés en trois matchs, voilà la statistique à retenir dans ce type de match. Dans un Vélodrome avec une pression que les soirées européennes lui connaissent, l’OM peut parvenir à faire sauter le verrou.

Autre fait important, Ciro Immobile ne s’est pas entraîné avec le groupe ce mercredi en raison d’un état grippal. Il aurait fait un travail personnel en marge du groupe, bandé au genou. Malgré le fait qu’il soit présent pour ce déplacement, il ne sera probablement pas titulaire. Atout majeur de l’attaque romaine, son absence du onze titulaire sonnerait comme l’écrou manquant dans une machine bien huilée. Point positif pour les défenseurs marseillais qui se verraient délester du marquage du meilleur buteur de l’Europa League 2017-2018.

#OMSSL

Marseille invaincu depuis un mois

Depuis sa dernière défaite face au LOSC, début novembre, les Marseillais ont enchaîné cinq matchs pour un bilan plutôt positif. Deux victoires face à Clermont et Lorient pour trois nuls face à la Lazio, Paris et Nice. Cinq buts marqués pour seulement deux encaissés, les Marseillais se montrent comme de redoutables adversaires. Surtout dans le domaine défensif, comme démontré au match aller avec ce clean sheet obtenu au Stadio Olimpico.

Cependant, une petite baisse d’intensité offensive se fait ressentir actuellement au sein de l’effectif marseillais. Le manque de lucidité dans les trente derniers mètres ou dans le dernier geste a beaucoup coûté ces derniers matchs. Le retour gagnant de Milik à la pointe marseillaise prend plus de temps que prévu, dépourvu d’automatismes avec ses partenaires. Cette rencontre pourrait lui permettre de reprendre la confiance qu’on lui a connu la saison précédente. En plus de cela, l’importance de cette rencontre pour la suite de notre parcours européen requiert une grande prestation d’Arkadiusz.

Le groupe marseillais pour #OMSSL

La bonne nouvelle de ce jour vient de l’infirmerie puisque Valentin Rongier est de retour dans le groupe marseillais. Jorge Sampaoli pourra de nouveau compter sur son homme fort côté olympien, le marathon man. Absent pour le match face à Clermont suite à une légère contracture aux adducteurs, l’ancien Nantais avait été laissé au repos. Communiqué à la veille du match, la Sampa peut donc compter sur un groupe au complet.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go