MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Dimitri Payet : l’indispensable

Arrivé à l’été 2013 en provenance de Lille, le n°10 de l’OM va disputer sa septième saison sous les couleurs phocéennes. Retour sur la situation actuelle du Réunionnais.

Une assez bonne préparation

Les années passent et se ressemblent pour Dimitri Payet. Auteur d’une préparation correcte, il a joué un rôle important dans ces rencontres de pré-saison avec un but et trois passes décisives en quatre matchs, dont une magnifique de l’extérieur du pied pour trouver la tête de Duje Ćaleta-Car face à Nîmes. Hormis face au Bayern Munich, le meneur de jeu olympien a semblé plutôt bien en jambes à l’aube de cette nouvelle saison. La longue période sans jouer au football n’a donc apparemment pas eu de trop lourdes conséquences sur lui. À voir s’il affichera le même niveau que la saison précédente dès le 21 août face à Saint-Etienne au Vélodrome.

Payet, Olympien à vie

En juin dernier, le joueur marseillais a prolongé son contrat jusqu’en 2024 en baissant radicalement son salaire et en préparant une reconversion au club. «J’aime le club et je suis prêt à faire ce qu’il faut pour l’aider à grandir », a t-il annoncé en interview, en compagnie d’Eyraud et de Villas-Boas. D’un point de vue économique, c’est un effort inédit. À la fin de son contrat, Payet aura 37 ans et achèvera donc sa dixième saison à Marseille. Aucun doute, l’OM sera le dernier club du Réunionnais.

Une Payet dépendance ?

Evidemment, sans un grand Dimitri Payet, l’OM ne pourra pas espérer grand chose cette année. Les saisons réussies du club phocéen correspondent à chaque fois aux bonnes saisons de l’ancien nantais. En 2014/2015 sous Bielsa, en 2017/2018 avec la finale d’Europa League, et en 2019/2020 où les Marseillais ont terminé à la 2ème place. À chaque fois, Payet avait réalisé un exercice de haut, voire de très haut niveau. Cela montre à quel point son influence est grande sur la qualité du jeu de l’équipe. En Ligue des Champions cette année, pas le droit à l’erreur. Il faudra sortir de belles performances pour faire un parcours honorable dans cette compétition. En championnat également, si l’équipe veut terminer sur le podium, cela passera avant tout par un Payet en grande forme. Sinon les Marseillais auront bien du mal à remporter leurs matchs et la saison risque de paraître bien longue. Espérons donc que le chouchou des supporters saura illuminer nos soirées européennes dès le mois d’octobre.

4.8 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments