MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Payet : Un retour chez les Bleus de plus en plus crédible !

Éblouissant depuis son retour de suspension, notamment après sa masterclass face à l’OL de Rudi Garcia, Dimitri Payet pourrait profiter pour titiller la concurrence en équipe de France et s’offrir pourquoi pas, un ticket pour l’Euro 2020.

Le numéro 10 olympien n’a plus été sélectionné par Didier Deschamps depuis octobre 2018. Un choix du technicien français qui n’étonne pas au vu des mauvaises performances du Réunionnais en deuxième partie de saison dernière. Mais aussi de la concurrence extrêmement relevée aux postes offensifs depuis 2017 !

Pour retrouver le domaine de Clairefontaine, il devra cumuler performances, efficacité et surtout régularité. Ce qu’il a déjà réalisé dans le passé au cours d’une carrière riche en émotion.


Dimitri Payet à l’échauffement au Stade de France lors de la réception de l’Allemagne en Nation League, le 16 octobre 2018. (Photo de Baptiste Fernandez / Icon Sport)
9 juin 2017 : Le jour où tout a basculé !

Vous rappelez-vous de cette date ? Ou plutôt de cette rencontre ? C’était à Stockholm, l’équipe de France jouait un match primordial pour la qualification au prochain mondial. Les Bleus sombrent et s’inclinent 2-1 dans les dernières minutes, sur une boulette d’Hugo Lloris. Mais ce qui alimentera le plus les débats d’après-match, c’est la pauvreté du jeu offensif proposé par les joueurs français ce soir-là. Les premiers visés sont Moussa Sissoko, Olivier Giroud (pourtant buteur)… et Dimitri Payet, totalement fantomatique.

Après cette désillusion, supporters et journalistes réclament au coach Deschamps de donner une chance aux toutes nouvelles pépites offensives de l’hexagone (Mbappé, Dembélé, Lemar…) dès le match suivant face à l’Angleterre. Ce qui sera d’ailleurs fait. Ce trio guidé par un Ousmane Dembélé en feu, parviendra à détruire la défense anglaise. Et décrédibiliser les récentes performances de Payet sous le maillot tricolore. Depuis ce jour-là, l’ex-Hammer ne comptera aucune titularisation supplémentaire à son actif. Pire encore, il ne sera pratiquement plus sélectionné par Deschamps !

Groupama Stadium : Là où tout s’est effondré…

Pour retrouver une sélection et l’estime de son sélectionneur, il n’y pas 50 solutions. Il faut performer avec son club ! Ce qu’il mettra plus d’un an à faire depuis son retour au club marseillais, malgré quelques coups d’éclat. Mais quand Dimitri Payet décide de briller, il n’y va pas de main morte. Ses fulgurances exceptionnelles contre Leipzig et Bilbao en Europa League ne peuvent que témoigner de son génie ! Le natif de la Réunion va même finir co-meilleur passeur du championnat (13 passes décisives) à l’issue de la saison. A ce moment précis, voir son nom figurer dans la liste des 23 pour le voyage en Russie ne devient qu’une formalité !

Lors de la demi-finale d’Europa League contre Salzbourg, il réalisera trois passes décisives. Et qualifiera ainsi le club phocéen à lui tout seul pour la finale face à l’Atletico de Griezmann, le 15 mai, à Lyon !

Une affiche dont il se souviendra longtemps. En effet, quelques jours avant la rencontre, le meneur de jeu marseillais ressentait une douleur à la cuisse, ce qui l’empêcha de participer au match primordial pour la course au podium à Guingamp. Et ce qui l’empêchera surtout de disputer pleinement cette finale européenne tant attendue… Certes, il sera titulaire. C’est d’ailleurs lui qui l’a décidé, au risque d’aggraver sa blessure et se priver de sa première coupe du monde. Mais pour ce club, il est prêt a tout… Il sera malheureusement bien contraint de céder sa place à la 32ème minute, la douleur étant trop importante.

La suite, vous la connaissez, Nabil Fekir, initialement prévu réserviste, le remplacera dans la liste des 23, qui seront quelques semaines plus tard sacrés champions du monde.

L’équipe de France est maintenant soudée, y remettre les pieds devient de plus en plus compliqué. Mais pas impossible au vu des performances récentes du joueur formé au FC Nantes…

Enflammade ou simple réalité ?

Evidemment qu’il y’a une légère enflammade, car rien ne dit que Didier Deschamps ait vraiment envie de le reprendre, surtout après ses propos en conférence de presse le 12 Novembre dernier, où il déclarait : «  Il peut revenir ponctuellement , il est toujours sélectionnable mais le plus important est l’avenir et ce qui est devant nous […] S’il revient ça serait au détriment d’autres joueurs qui ont répondu à mes attentes », mais DD nous a prouvé à plusieurs reprises qu’il savait changer d’avis (EX : Ben arfa, Gignac, Laporte etc). Rien ne nous confirme également que le héros du dernier Olympico continuera à nous sortir de telles prestations pendant toute une saison, même si dans sa carrière il aura toujours brillé avant chaque grande compétition internationale. Sa première année à West Ham le prouve, ainsi que celle de 2017-18 ! Pour cette saison, cela semble bien parti mais mieux vaut rester vigilant.

Un retour oui, mais à la place de qui ?

Même si l’équipe de France actuelle est envahie de talents offensifs, très peu ont réussi à s’y imposer et devenir indiscutables. Nabil Fekir par exemple n’y a jamais montré son réel visage, quelques fulgurances certes, mais pour un joueur pétri d’or dans les pieds comme lui, ça n’est pas assez. Tout comme Thomas Lemar qui semble s’être perdu depuis son départ chez les Colchoneros, ou encore Ousmane Dembélé qui cumule blessures et mauvais coups d’éclat dans son club. Quel gâchis.

Dans l’hypothèse d’un retour, on peut également penser à un choix tout simplement numérique comme Moussa Sissoko mais qui reste quand même le chouchou du sélectionneur basque, ou encore Wissam Ben Yedder, loin d’être flamboyant chez les Bleus.

C’est donc pour toutes ces raisons qu’un retour de Payet sous le maillot tricolore n’est pas à exclure.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go