MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Quelles résolutions pour l’OM en 2021 ?

Après une année 2020 très particulière avec la suspension du championnat et un retour en ligue des champions notamment, l’OM entame 2021 dès demain avec la réception de Montpellier. Est ce que cette année sera mieux que la précédente ? Qu’attendre de Marseille désormais ? Voici les nouvelles résolutions que l’OM devrait prendre.

Une nouvelle qualification en Ligue des Champions

Après sept saisons de disette, l’OM a enfin retrouvé les soirées de Champion’s League. Un moment que tout un peuple attendait depuis si longtemps et qui a d’ailleurs fait un grand bien aux caisses du club. Et malgré un parcours à la limite du ridicule avec seulement une victoire et deux petits buts inscrits sur pénalty, on a déjà hâte d’y retourner.

Maintenant que l’on a mis fin à ce record de défaites humiliant, on espère montrer un meilleur visage sur la scène européenne. Et cela passe bien évidemment par un bon parcours en championnat cette saison. Cinquième à la trêve hivernale avec deux matchs en retard, l’OM a réalisé un assez bon début de championnat et devra continuer sur sa lancée pour pouvoir de nouveau entendre la musique de la Ligue des Champions à l’automne 2021.

Moins d’irrégularités

On le sait tous, c’est l’un des grands défauts de l’Olympique de Marseille depuis un long moment déjà : l’irrégularité. Les Marseillais sont capables d’enchaîner le très bon et le beaucoup moins bon en quelques rencontres voir au cours d’un même match. Loin d’être mauvais en championnat, les Olympiens nous ont cependant offert un prestation honteuse en Champion’s League cette saison.

Plus récemment encore, les Phocéens ont remporté six victoires consécutives avant de finir l’année sur trois matchs sans succès. C’est ça la vie d’un supporter marseillais, on ne sait jamais sur quel pied danser. Même pendant les matchs, il arrive souvent que les joueurs d’André Villas Boas réalisent une très bonne première mi-temps, puis s’éteignent complétement en seconde, ou l’inverse. Cette année, il serait bien que l’OM trouve enfin de la constance dans son jeu et dans ses résultats.

De bonnes recrues

D’habitude pas très fort dans la matière, l’OM nous a surpris cet été en réalisant un mercato plus que correct avec l’arrivée de deux très bons éléments Pape Gueye et Michael Cuisance ainsi que la venue d’un jeune espoir Luis Henrique qui, on l’espère, rapportera beaucoup à l’Olympique de Marseille dans les années à venir. Seul le latéral japonais Yuto Nagatomo nous a beaucoup déçu en ce début de saison. Trois d’entre eux sont arrivés sans que les dirigeants n’ait eu à débourser le moindre centime, une très bonne nouvelle au vu de la situation financière du club.

Maintenant, on s’attend à encore mieux. Cet hiver, l’OM devra encore se renforcer si il veut rester dans la course pour le podium. Un attaquant et un défenseur sont attendus du côté de la Canebière. Les dernières rumeurs évoquent la venue de l’attaquant napolitain Milik, espérons que l’on ne soit pas déçus. Depuis l’arrivée de Pablo Longoria dans les Bouches-du-Rhône, le club semble avoir pris une autre dimension sur le marché des transferts et ne se laisse plus avoir ou devancer par les autres clubs. Et ça c’est une très bonne chose.

Idem pour les ventes

Même chose au sujet les départs, l’OM, pourtant dans le rouge financièrement, n’a pas beaucoup vendu cet été contrairement à ce que l’on pouvait penser. Seul Bouna Sarr et Maxime Lopez ont quitté le navire. Cet hiver, le “head of football” Longoria devrait encore recevoir des offres sur la table. A lui de ne pas accepter des propositions trop basses et de vendre ses joueurs à un bon prix.

Bien gérer les fins de contrats

Comme vous le savez, de nombreux joueurs arrivent en fin de contrat en juin prochain. Il s’agit pour la plupart de remplaçants, mais deux d’entre eux sont des éléments importants de l’effectif : Florian Thauvin et Jordan Amavi. On pourrait rajouter Valère Germain également mais l’ancien monégasque semble se diriger vers un départ très prochainement.

En revanche pour les deux autres, ce serait un sacré coup dur de les voir partir libre cet été. Des négociations ont été entamés avec les joueurs en question pour une éventuelle prolongation et l’hypothèse de les voir rester au club n’est pas impossible mais cela sera compliquée, surtout au vu de l’intérêt que suscitent de nombreux clubs au sujet de Florian Thauvin. On compte sur la direction pour garder ces deux joueurs et ne pas revivre un été 2015 durant lequel André Pierre Gignac, André Ayew, Rod Fanni et Jéremy Morel étaient partis sans rapporter un euro à l’OM.

Continuer à battre les gros

En 2019, l’OM a battu Lyon, Monaco et Lille, en 2020 l’OM a battu le Paris Saint Germain pour la première fois depuis neuf ans, ainsi que Rennes, Lille puis Monaco à nouveau. Depuis l’arrivée de Villas Boas sur le banc, les Marseillais semblent avoir enfin trouvé la recette pour vaincre ses concurrents directs. Cela faisait si longtemps que les ciels et blancs ne parvenaient pas à gagner face aux équipes du top 5, c’est désormais chose faite. Mais bien entendu, pas de relâchement possible, il faudra poursuivre sur la même voix en 2021 pour atteindre le podium.

Pourquoi pas un titre ?

Depuis 2012 et la victoire en finale de coupe de la ligue face à Lyon grâce à un but de Brandao en prolongation, l’OM n’a pas soulevé le moindre trophée. À cette époque, Didier Deschamps était encore sur le banc. Neuf ans plus tard, pourquoi pas rêver d’un nouveau titre, autre que les EA Ligue 1 Games évidemment ?

Alors de toute évidence, ce ne sera pas le championnat malgré le mauvais début de saison du PSG. Mais une victoire en coupe de France reste possible. Cette année, avec un format inédit dû à l’interruption des championnats amateurs à cause de la pandémie de Covid-19, voir les Marseillais s’imposer en finale au Stade de France n’est pas impossible. Ou alors, une victoire dès la semaine prochaine lors du trophée des champions serait tout aussi belle. Sur 90 minutes, tout est possible et voir les Olympiens gagner un classico et remporter un trophée depuis si longtemps serait vraiment très agréable. Alors rendez vous le 13 janvier prochain pour se match très important face au PSG.

Conserver les jeunes du centre de formation

Cette année, deux éléments très prometteurs du centre de formation ont quitté le club. Il s’agit d’Isaac Lihadji parti au LOSC et de Niels Nkoukou qui a rejoint Everton en Premier League. Deux départs décevant d’autant plus qu’on pouvait croire qu’ils réussiraient à s’imposer à l’OM dans les années futures. Le cas Lihadji, qui avait d’ailleurs effectué deux apparitions en Ligue 1 avec les Phocéens, a beaucoup fait parler car ce dernier est parti au clash avec sa direction afin de quitter le club. À l’avenir, l’OM devra réussir à conserver ses futures pépites afin d’assurer l’avenir du club.

Le retour du public dans les stades

Que l’année 2020 aura été dure à ce niveau là. Car oui, du foot sans public, ce n’est plus du foot. Il est bien plus compliqué pour nous, amoureux du ballon rond, de prendre du plaisir devant ces matchs à huit-clos. On attendait tous ce retour en Ligue des Champions dans un stade plein, malheureusement la pandémie de Coronavirus en aura décidé autrement. Cette sensation d’un Vélodrome vide, ces virages Sud et Nord sans tifos, sans aux armes, sans ultras… Cela fait partie des choses que l’on ne veut plus revoir en 2021. Les supporters ont énormément manqué aux joueurs marseillais cette année. Alors si on a bien un vœu à formuler, ce serait de revoir nos joueurs transcendés par un public en ébullition dans un magnifique stade à guichets fermés.

Et une vente ?

C’est la rumeur qui a enflammé les supporters marseillais l’été dernier : la vente du club. L’affaire Boudjellal/Ajroudi a en effet rythmé l’actualité du club olympien à l’intersaison. Finalement Franck McCourt est toujours le propriétaire de l’OM mais une reprise du club par des dirigeants saoudiens ou d’une autre nationalité, bien que très peu probable à l’heure actuelle, n’est pas totalement inenvisageable. Un grand nombre de fans phocéens expriment depuis un long moment déjà un ras-le-bol collectif du duo Eyraud-McCourt en place depuis 2016, alors serait-il l’heure de voir l’Olympique de Marseille changer d’actionnaire ? Réponse dans les prochains mois.

4.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments