MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Qui mettre en pointe en l’absence de Benedetto ?

Bien sûr que l’on n’espère pas vivre cette situation, mais notre « Grand attaquant » reste incertain pour le déplacement à Metz ! Anticiper cette éventuelle indisponibilité doit sûrement être la priorité de Villas-Boas en cette fin de première partie de saison. Et pour l’aider nous avons établis trois idées plus ou moins cohérentes, les voici :

L’idée logique :

L’idée logique serait évidemment de remplacer le natif de Berazategui par Valère Germain, « après tout pour 1 ou 2 simples matchs de championnat ça suffira ». Ce qui est certain, c’est que l’ancien Monégasque essaiera de faire le job comme toujours, sans se cacher ni se trouver d’excuses. Mais le fera t-il bien ? Cette saison il aura seulement joué deux rencontres en étant seul en pointe, c’était contre Reims et Bordeaux. Et la moindre des choses que l’on puisse dire est qu’il aura était complètement inexistant !

La vérité, c’est que ce joueur n’est pas un vrai attaquant axial. Tout le monde sait qu’il n’existe qu’une seule position où il peut être redoutable pour les défenses adverses. C’est celle de neuf et demi dans une attaque à deux, comme il le faisait très bien à Nice et à Monaco. Seulement il n’a pratiquement pas joué dans cette tactique depuis ses débuts à l’OM, en 2017, une poignée de matches seulement avec Balotelli l’an dernier.

Ses statistiques assez faibles pour un «attaquant» ne l’aideront pas à être le choix numéro 1 d’AVB en cas d’absence de SuperDario. Mais son passé sur la Côte d’Azur et son état d’esprit irréprochable seront incontestablement des arguments importants aux yeux du coach portugais !

L’idée audacieuse :

L’idée audacieuse consisterait à titulariser le petit Marley Aké, présenté comme une des futures pépites du club, il est très polyvalent et peut ainsi jouer sur un coté mais également en pointe ! Il a fait quelques apparitions plutôt intéressantes cette saison, surtout en fin de match, mais il n’en a pas fait assez pour que l’on se fasse une idée complète de son style de jeu et des possibilités qu’il apporterait à l’équipe. Ce dont on est sûr, c’est que son sens du but est déjà très développé pour son âge, «c’est un attaquant très technique, pas forcement dribbleur façon Lihadji mais il est très malin et trouve souvent les bonnes intervalles au bons moments», comme le rapportait Bastien Cordoleani au Phocéen cet été.

Sa facilité à marquer et à régulièrement faire gagner l’équipe réserve de l’OM à lui tout seul est bien plus qu’un argument positif dans le but d’être la doublure officielle de Benedetto, mais son manque d’expérience au haut niveau sera également un point important que Villas-Boas traitera avec beaucoup de sérieux.

Marley Ake durant Monaco vs OM, en coupe de la ligue (Pascal Della /Icon Sport)
L’idée risquée :

L’idée (très) risquée placerait Nemanja Radonjić à la pointe de l’attaque, oui je parle bien du Serbe ! Njie avait bien eu sa chance à ce poste-là sous l’ère Garcia… Pourquoi pas Radonjić ? Il existe plusieurs types d’attaquant. Ceux qui participent au jeu en dé-zonant l’attaque (ex : G. Jesus, Firmino, Benedetto, etc). Et ceux qui attendent patiemment que les ballons leurs soient distribués pour (tenter) de tromper le gardien adverse. C’est exactement dans ce rôle précis qu’il faut utiliser l’international serbe en l’absence de Benedetto !  Pourquoi ce rôle et non pas le précédent ? Car vous le savait bien mieux que moi, Radonjić a énormément de déchets techniques, éviter de lui faire toucher un trop grand nombre de ballons serait positif à la fois pour lui mais surtout pour l’effectif marseillais et sa construction technique.

La différence avec Germain et Aké est bien évidemment la vitesse ! Le Serbe serait appelé à faire beaucoup d’appels en profondeurs, s’il est bien servi. Cela créera une occasion de but pour le principal concerné (au meilleur des cas). Et cela ferait considérablement avancer le bloc olympien dans le camp adverse (pire des cas).

Sa confiance retrouvée ces derniers jours et sa vitesse sont des éléments indéniables pour prétendre à être la doublure de l’international argentin. Mais ses nombreux déchets et son manque d’efficacité ne passeront pas inaperçus dans les choix du coach marseillais.

Célébration du jeune Serbe devant le virage sud, après son but face aux Girondins. (Alexandre Dimou/Icon Sport)

Et vous, qui mettriez-vous à la place de Pipa Benedetto ? Laissez votre opinion en commentaire ci-dessous ou sous le tweet !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go