MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Récital olympien

Au terme d’un match parfait, l’Olympique de Marseille prend la tête du championnat Régional 1 U16. Leader avant la rencontre, le Racing Football Club Toulon a pris le bouillon à l’OM Campus (11-0).

11. C’est le nombre de buts inscrits par les Marseillais face aux Toulonnais. En tête du classement avant ce choc, les Varois prennent une véritable leçon de football face aux Phocéens. Les joueurs d’Ibrahim Rachidi continuent leur série de victoires à domicile et reprennent la pole position avec panache.

Les Ciel et Blanc sont en jambes dès les premières minutes de la rencontre. Le pressing est haut et intense. Les transmissions sont fluides et rythmées. A la 9e minute, ils sont tout proches d’ouvrir le score après une magnifique séquence, initiée par la défense centrale mais la frappe de Manuel Torres est contrée par un Toulonnais. Le but arrive quelques minutes plus tard. Jonathan Pitou décale Anthony Delamarre côté gauche, l’ailier finit proprement de l’intérieur du pied (15e). La machine est lancée. Les occasions s’enchaînent. L’OM double la mise par l’intermédiaire de Giovani Versini (19e) et aggrave le score dans la foulée grâce à Torres (24e).

Forts dans le jeu, les Marseillais le sont également sur coups de pied arrêtés. Corner joué à deux entre Versini et Pitou. Le numéro 10 effectue un joli contrôle orienté pour éliminer son adversaire et centre pour Yakine Saïd Mmadi. Le défenseur central conclut de l’intérieur du pied. Pas en reste, la bande à Enzo Caumont met le 5e juste avant la pause. De près, Jonathan Pitou prend le portier toulonnais à contre-pied (44e).

Le festival se poursuit

Les Marseillais ne laissent aucun répit à leur rival. Ils mettent le 6e but dès l’entame de la seconde période. Séries de dribbles de Pitou sur le côté droit, petit ballon pour Versini, l’ailier droit centre pour Delamarre. L’attaquant s’offre un doublé (45e). Quelques minutes plus tard, sur un coup de pied de coin, repris par Saïd Mmadi, les Olympiens assènent le 7e (48e).

Fraîchement entré, Aylan Benyahia souhaite participer à la fête. Il est à la conclusion d’une action d’école. Une-deux entre Pitou et Romain Da Silva sur le côté droit, centre en retrait et le jeune Marseillais glisse le cuir au fond des filets (54e). L’avant-centre inscrit deux autres buts (81e et 82e) et porte le score à 10-0. Le phénoménal Jonathan Pitou, à l’origine de nombreuses actions, alourdit encore plus la marque (83e). Et le résultat final aurait pu être plus conséquent.

Tout au long de la rencontre, les joueurs d’Ibrahim Rachidi sont déterminés à montrer leur suprématie. Le pressing est parfaitement exécuté et permet une récupération haute. Les redoublements de passes sont propres. Sorties de balle courtes, du jeu en triangle sur les ailes, des une-deux, tout y est… De la première à la dernière seconde, les Toulonnais sont étouffés. Ils sont battus dans tous les compartiments. Même au niveau des fautes commises, les Phocéens sont devant. 10 pour l’OM, 3 pour le Racing. Le manque d’agressivité est flagrant. Les Varois frappent trois fois au but (une cadrée). Trop peu pour offrir une adversité correcte à un OM en pleine bourre.

Azir Said Mohamed Cheik

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go