MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Revue d’actualité du 21/09/2020

Retour sur l’actualité de la semaine passée côté olympien. Au programme : deux matchs à domicile, des suspensions ou encore des rumeurs de transferts, il y a eu du mouvement à l’OM.

Un accueil triomphal à Marignane

Après la victoire historique de l’OM face au PSG dimanche dernier, les supporters marseillais ont attendu le retour de leurs joueurs à l’aéroport très tard dans la nuit. Des scènes de joie et de cohésion qu’on avait pas vu depuis très longtemps. Les chants, fumigènes et feux d’artifice ont donné lieu à un spectacle magnifique qu’on aimerait voir plus souvent. Aucun débordement n’a eu lieu, mais le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a fermement condamné ces festivités en proposant des mesures de restriction visant à éviter ce genre de rassemblement.

Après le rêve, un retour à la réalité

4 jours seulement après une victoire historique face au rival, les Marseillais sont redescendus sur terre à l’occasion du match face à l’ASSE. Une bien triste défaite 2-0 qui met fin à une série de 41 ans d’invincibilité face aux Stéphanois à domicile… L’OM avait l’occasion de poursuivre cette série tout en prenant la première place du championnat, mais c’est raté. Des choix discutables de la part d’AVB avec Maxime Lopez en n°9 comme au Parc des Princes et surtout le positionnement de Balerdi sur le côté gauche. Le tout mêlé à un cruel manque de réalisme devant le but avec deux énormes occasions ratées pour Aké et Sanson auront eu raison des Olympiens. Un match à oublier.

Germain le sauveur

Hier soir, l’OM affrontait le LOSC de Christophe Galtier, l’occasion de faire oublier la défaite face aux Verts 72 heures auparavant. Mais dès les premières minutes, on comprit que la victoire serait difficile à aller chercher. Un jeu d’une pauvreté effroyable et des Lillois plus en forme physiquement ont donné lieu à un match nettement dominé par les Dogues. Après un score nul et vierge à la mi temps, Luiz Araujo marquait le premier but de la rencontre dès le retour des vestiaires.

Dans les minutes qui ont suivi, le LOSC manquait de grosses occasions sauvées soit par un très grand Steve Mandanda, soit par les poteaux. Puis ce fût au tour de Valentin Rongier de trouver à son tour le montant droit sur une frappe lointaine. Et c’est à la 85ème minute, sur un corner frappé par Morgan Sanson que Valère Germain égalisa d’une tête rageuse pour l’OM.

Un match nul pas vraiment mérité au vu de la prestation quasi désastreuse des Marseillais, mais qui évite une deuxième défaite consécutive en quelques jours. A la fin du match, André Villas Boas a annoncé qu’un jeune attaquant âgé de 18 ans allait rejoindre l’OM d’ici mercredi. Selon lui, son nom n’aurait pas encore fuité dans la presse. Nous attendons donc avec impatience l’officialisation de cette mystérieuse recrue qui devrait faire le plus grand bien aux Marseillais.

Les sanctions de PSG-OM connues

La commission de discipline de la LFP s’est réunie ce mercredi pour évoquer, entre autres, les suspensions des joueurs parisiens et marseillais après le classique. Du côté de l’OM, Jordan Amavi sera suspendu pour une durée de 3 matchs. Et Dario Benedetto écope lui d’un match de suspension (purgé contre Saint Étienne jeudi). Pour Paris, Layvin Kurzawa qui a déclenché la bagarre en fin de match reçoit la plus grosse sanction : 6 matchs. Quant à Neymar et Paredes, eux aussi très virulent, ils écopent chacun de deux matchs de suspension, plus un avec sursis. Enfin, pour Álvaro Gonzalez et Angel Di Maria une éventuelle sanction devrait être connue la semaine prochaine. L’un est soupçonné de racisme, et l’autre aurait craché sur l’Espagnol.

Pas d’insultes racistes de la part d’Alvaro ?

Après le classico de dimanche dernier, Neymar a longtemps accusé Álvaro de racisme. La presse ne parlait alors plus de la victoire des olympiens mais uniquement des propos de l’Espagnol. La star brésilienne en venant même jusqu’à insulter le défenseur marseillais sur Twitter. Mais lundi, la chaine Téléfoot qui diffusait le match a indiqué, après avoir analysé l’ensemble des caméras et des micros de la rencontre, ne pas être en mesure de prouver la présence d’insultes racistes d’Álvaro.

Dans les tribunes du Vélodrome…

Jeudi soir, à l’occasion du match contre Saint Etienne, le club a tenu à adresser un hommage à Pape Diouf et Michel Hidalgo, tout deux décédés pendant le confinement. Une minute de silence et des banderoles ont été réalisé en la mémoire de ces deux hommes qui ont marqué l’histoire de l’OM.

De plus, l’OM a gentiment chambré son rival parisien le même soir, en affichant dans les tribunes du Vélodrome une phrase issue du morceau qui fait le buzz en ce moment “Bande organisée” devenu hymne de la victoire face au PSG. C’est bien le club qui a eu cette drôle d’idée de recouvrir en fin d’après-midi des dizaines de sièges avec des housses bleues, pour accompagner le traditionnel “Marseille”, qui apparaît lui de manière permanente. “C’est Marseille bébé”, pouvait-on ainsi lire en plein milieu de la tribune Ganay vide. Les joueurs sont entrés sur la pelouse pour l’échauffement avec cette musique en fond sonore. Mais le club a changé cette phrase après la défaite face aux Verts au profit d’un beaucoup plus modeste “Olympique de Marseille” accompagné de l’étoile du club phocéen.

Marley Aké nominé pour le Golden Boy

Le Golden Boy est un prix attribué au joueur de moins de 21 ans qui a été le plus impressionnant au cours d’une saison. Et cette année, l’attaquant marseillais Marley Aké figure parmi les nominés aux cotés de Erling Haaland, Alphonso Davies ou encore Ansu Fati, rien que ça.

Des sélections en équipe nationale

Cette semaine, le sélectionneur de l’Argentine Lionel Scaloni a dévoilé sa liste de joueurs pour affronter l’Équateur et la Bolivie pour les deux premiers matchs de qualification à la coupe du monde 2022. Et dans cette liste figure le nouveau défenseur marseillais Leonardo Balerdi. Lui qui a déjà connu deux sélections avec l’Albiceleste aura de nouveau l’occasion de porter le maillot bleu et blanc argentin aux cotés de Messi, Dybala, et surtout d’un autre marseillais : Lucas Ocampos.

De plus, Lundi, Jonathan Pitou et Enzo Caumont, deux jeunes joueurs du centre de formation, ont été appelés avec l’équipe de France U17. Il se rendront à Clairefontaine du 21 au 24 septembre afin de disputer une rencontre amicale face à l’Amiens SC.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments