MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Steve Mandanda se livre à L’Équipe

En stage de préparation en Allemagne, le capitaine et gardien de l’OM Steve Mandanda, s’est confié aux journalistes de L’Équipe. Il revient bien évidemment sur le confinement, son retour en forme, son avenir mais aussi sur la Ligue des Champions…

André Villas-Boas et ses joueurs

Le groupe et son rôle dans la décision du coach

Ces derniers mois ont été riches en événements, en rumeurs et en tension. Entre autres, le coach Villas-Boas, à deux doigts de quitter le club après le départ de Zubizarreta Les jours ont été longs pour tous les supporters mais la décision fut rassurante. L’entraîneur portugais a décidé de rester dans le club marseillais et les joueurs n’y sont pas pour rien.

« On a beaucoup échangé par téléphone, par messages ou par vidéoconférences. On a eu une discussion entre nous, on avait tous la volonté de continuer à travailler avec lui. Et le coach a décidé de rester. »

Steve, en tant que capitaine, semble avoir une implication un peu plus importante que ses coéquipiers. Mais lui croit en un groupe avant tout, et ne pense pas que le choix du coach se soit fait en grande partie grâce à lui.

« Si j’ai pu avoir une voix qui a permis de faire basculer les choses du bon côté, tant mieux, mais je pense sincèrement que c’est l’ensemble du groupe, l’ensemble de nos mots qui ont fait la différence. »

Une relation joueurs/entraîneur importante

« C’est quelqu’un d’extraordinaire, humainement. Il est juste, il sait dire les choses quand elles sont mauvaises mais aussi quand elles sont bonnes, et ce n’est pas si fréquent… Grâce à son management, tous les joueurs gardent un bon état d’esprit, qu’ils jouent toujours ou beaucoup moins. C’est un très bon meneur d’hommes. »

Arrivé seulement depuis un an, André Villas-Boas a déjà tissé des liens avec son groupe. Comme l’explique si bien Mandanda, il sait comment se comporter et garde une attitude idéale pour la bonne gestion de l’équipe.

« On a une relation franche. Il y a une proximité qui s’est créée entre nous. C’est un tout. Il y a eu les résultats, aussi, ma volonté de revenir à mon niveau. Tous ces éléments font que j’ai réussi à faire une saison correcte. »

El Phenomeno de retour en forme

Une question de préparation

Lors de l’interview, il reste modeste quant à sa grande saison. Il n’avoue pas que sa remise en forme s’est vue encore et encore à chaque match et que plus d’une fois, il a sauvé les siens. Il revient donc logiquement sur sa préparation d’avant saison 2019-2020 et son envie de faire bien mieux qu’avant.

« Quand on a envie, quand on est encore compétiteur, ça se fait naturellement. Je n’étais pas satisfait de moi-même avant même que la saison (2018-2019) se termine, je savais que j’allais tout mettre en oeuvre pour être de nouveau performant. Dès les premières séances, je me sentais bien, j’étais dans un bon mood. »

Un brassard qui fait du bien

Alors que le nouveau coach débarque à Marseille, il réfléchit sérieusement au nom du joueur qui portera le brassard de capitaine pour la saison 2019-2020. Plusieurs noms sont logiquement posés sur la table, comme Payet ou Thauvin par exemple. Mais c’est bien l’homme le plus capé de l’OM qui hérite du statut de capitaine. Son retour en grâce et son expérience inégalable au sein du club phocéen sont des atouts certains.

« Pour revenir à cette histoire de brassard, au fait que je ne l’avais plus à mon retour au club, en 2017, il y a eu beaucoup d’interprétations. Je crois que cela ne m’a pas empêché de terminer meilleur gardien du championnat quelques mois plus tard, non ? »

« C’est une multitude d’éléments qui m’ont poussé à faire de cette saison un simple mauvais souvenir, et l’orgueil en fait partie. »

La Ligue des Champions comme récompense

Une place méritée

Grâce à leur deuxième place acquise avant l’arrêt de la saison, les Olympiens ont gagné leur ticket pour la prestigieuse compétition européenne. De quoi ravir tout un peuple, qui attendait cela depuis des années. Villas-Boas en est l’un des acteurs, mais le groupe, remobilisé et reboosté, l’est également.

« La place de l’OM est en Ligue des Champions. Même si la saison a été interrompue, on a toujours été dans les deux premiers, je ne pense pas qu’on ait volé notre place. Pour le club, pour les supporters, pour nous, les joueurs, c’est quelque chose de grand, surtout quand on connaît l’histoire de l’OM. C’est beau, maintenant, il faudra essayer de bien figurer et surtout de ne pas reproduire le même parcours que la dernière fois. »

Une dernière expérience à ne pas réitérer

Le dernier passage en LDC de l’OM date de la saison 2013-2014. Dans un groupe de la mort, avec Dortmund, Naples et Arsenal, il était clairement difficile de survoler et de s’échapper en huitièmes. En effet, l’OM n’a pas marqué un seul point, finissant dernier de sa poule…

« On a conservé l’ossature de notre équipe type et on a récupéré « Flo », qui est comme une recrue et une très, très bonne recrue. […] Il y a Pape (Gueye) aussi qui a intégré le groupe et qui montre de très belles choses. Il a des qualités, beaucoup de personnalité. […] Lors de notre dernier passage en Ligue des Champions, on était dans un groupe très relevé […] Le tirage va compter, notre dynamique va compter. »

Avenir : entre salaire et fin de carrière

Des efforts en interne

L’un des autres feuilletons du confinement fut la baisse des salaires. En effet, la COVID-19 a eu un impact économique sur tous les clubs. Sans droits télé, sans utilisation de stade et avec des rémunérations dans le vide, l’OM aussi avait besoin de souffler. Et les joueurs ont compris le mouvement… Le club ayant déjà des problèmes financiers, certains ont été prêts à faire des efforts pour éviter une crise autre que sanitaire.

« Il y a eu un accord trouvé avec l’UNFP sur une baisse de salaire ponctuelle, il n’y avait pas besoin d’aller plus loin. […] Et dès qu’il s’agit d’argent, le sujet devient très souvent délicat, parce que la majorité des gens ne gagne pas ces sommes-là. On ne peut pas les empêcher d’avoir leur vision des choses, mais les joueurs ont fait un effort réel, je vous l’assure. »

Une fin de carrière à l’OM ?

À 34 ans, Steve est plus proche de la fin que du début de sa carrière. Et avec 549 matches joués à l’OM à son actif, il est normal de se demander si rester à l’OM jusqu’au bout est possible pour lui. Une légende du club, il l’est déjà, finir ici serait logique pour tout le monde.

« Je suis très attaché au club. Je suis le joueur qui a disputé le plus de matches dans l’histoire de l’OM aujourd’hui, ce n’est pas rien, quand on sait la difficulté d’y durer. J’aime le club, j’aime la ville, j’aime tout ce qui se passe autour. Ma volonté, bien sûr, c’est de finir ici mais je ne suis pas le seul à décider. »

« Je suis bien, je suis serein. On joue au foot et j’avais peut-être oublié cette notion de plaisir dans cette année difficile. Je suis totalement épanoui, aujourd’hui. Les aînés m’ont toujours dit : « Ça passe très vite, tant que tu peux jouer, joue ! » « 

La même vision que Payet ?

Dimitri Payet a récemment décider de baisser son salaire sur les saisons à venir. Mais en plus de ce geste, une reconversion dans le club a été actée. La décision a été surprenante pour tout le monde, mais positive également. La question se pose alors pour Mandanda, serait-il prêt à faire de même ?

« C’est très personnel. J’ai du mal à me projeter sur la fin de ma carrière. […] J’ai encore besoin de tout ça. Il me reste, pour l’instant, une saison pour prendre un maximum de plaisir. […] Je vais prendre chaque match avec beaucoup de plaisir. Je pense à ce que me dit Will (Coort) à chaque fois que je rentre aux vestiaires après l’échauffement : « Enjoy ». C’est ce que je veux faire et c’est ce que j’avais trop oublié. »

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go