MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Un accord avec un défenseur libre de tout contrat ?

L’OM semble avoir retrouvé une certaine stabilité défensive, en témoigne le match abouti face à Villarreal. Pour autant, Pablo Longoria entend bien flairer les bonnes affaires pour étoffer l’effectif. Le défenseur serbe Nikola Maksimovic, arrivé en fin de contrat cet été avec Naples, aurait été approché par le club phocéen. Si bien que les deux parties seraient même tombées d’accord sur les modalités d’un contrat.

Un défenseur de métier

Révélé à l’Étoile Rouge de Belgrade comme un certain Nemanja Radonjić, le joueur d’1m93 file en Italie, du côté du Torino. Prêté par la suite à Naples en 2016, le club lève son option d’achat et s’octroie ainsi ses services. Après cinq années napolitaines dont un passage de six mois en Russie, il arrive à la fin de son bail et le club ne souhaite pas le prolonger. C’est donc libre qu’il arrive dans ce mercato, à l’affût d’une bonne offre pour se relancer, à 29 ans.

Maksimovic lors d’un match de Ligue des Champions face à son ancienne équipe de l’Étoile Rouge de Belgrade.

Un profil utile pour l’OM

Avec son grand gabarit, Maksimovic domine les duels aériens, avec un jeu de tête précis et un bon équilibre notamment. Un peu comme Luan Peres, la vitesse n’est pas son point fort. Toutefois, il reste capable d’accélérer au bon moment, ses grosses qualités d’anticipation et de placement lui permettent d’ailleurs de compenser le déficit de célérité. Propre dans son jeu, il reste patient face aux attaquants adverses et sait ne pas se jeter précipitamment. Ses tacles sont remarquables, tout autant que son marquage. Un style de jeu forgé par son expérience en Serie A sans nul doute. Un profil qui manque légèrement dans la défense phocéenne, un homme habitué aux coupes d’Europe avec une sérénité à toute épreuve qu’il ne faut pas négliger.

Au delà de ses forces athlétiques, le Serbe possède une bonne intelligence de jeu. En outre, il est capable d’évoluer autant à droite qu’à gauche dans une charnière centrale. De surcroît, il peut dépanner en qualité de défenseur droit, poste qu’il a déjà exploité à 16 reprises, pour deux passes décisives. Toutefois, ses lacunes de vitesse et d’explosivité lui font défaut dans ce rôle, lui qui n’est pas très agile. Il reste un atout lors des coups de pied arrêtés, ayant marqué six buts lors de sa carrière. À l’aise balle au pied avec une lecture du jeu correct, il s’impose comme un défenseur moderne capable de débloquer des situations. En témoigne ses neuf passes décisives jusqu’ici.

Une arrivée sous condition

C’est dans les journaux italiens, et plus particulièrement par l’intermédiaire de DiMarzio, que l’information a été étayée ce matin. L’OM et Maksimovic se seraient mis d’accord sur les contours d’un contrat. La rumeur est d’ailleurs confirmée par RMC. Mais malgré sa situation favorable, il sera difficile de faire venir le défenseur serbe actuellement. Avec déjà cinq centraux de haut niveau et des finances limitées, le club phocéen souhaite vendre avant de recruter dans ce secteur. Il paraît alors évident que le deal ne pourra être conclu que par la vente de Duje Ćaleta-Car cet été. Un jeu des chaises musicales qui s’installe à l’OM, engendrant les deux homologues de la mer adriatique.

Sur le plan financier, ce montage serait bénéfique pour l’OM. Alors que pour l’instant les recrues défensives ont couté moins de 15M d’euros au club, une vente du Croate proche de la vingtaine de millions d’euros ferait passer la balance en positif. Et en terme de salaires, celui de DCC est légèrement plus élevé que celui de Maksimovic. Si l’on englobe la prime à la signature, cela devient à peu près neutre. Une excellente chose donc, si cela parvient à se concrétiser.

Cependant, l’OM n’est pas seul sur le dossier. Alors que Tottenham avait approché le joueur lors du mercato d’hiver, l’écurie anglaise semble s’être ravisée depuis. Actuellement, Séville se pencherait aussi sur le dossier, avec un départ de Jules Kounde vers Chelsea plus que probable. C’est en tout cas ce que prétend DiMarzio, qui laisse toutefois entendre que le club français reste le mieux placé pour s’attacher les services du joueur à l’heure actuelle.

La piste Maksimovic apparaît donc comme une bonne alternative pour l’OM afin de combler un possible départ de Ćaleta-Car. Libre de tout contrat depuis son départ de Naples, le joueur de 29 ans veut rebondir dans un club de bonne envergure. Encore évalué à 10 millions d’euros par TransferMarkt, il pourrait bien aider l’OM à atteindre ses objectifs cette saison.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go