MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Un match interdit aux cardiaques

En ce samedi 8 février, l’OM reçoit le club de Toulouse dans le cadre de la 23ème journée de Ligue 1. L’occasion de garder son écart et de garder le moral avant les matches contre Lyon et Lille la semaine prochaine. Et c’est mission réussie avec une courte victoire 1-0.

Les compositions

Un Toulouse surprenant

Bien que défensivement Toulouse s’est formé en bloc de plus en plus en compact, offensivement il s’est créé de grosses occasions. L’entame de match n’a vraiment pas été en faveur de l’OM. Les marseillais n’ont jamais vraiment été dangereux.

Au bout de 20 secondes, à la surprise générale, les toulousains par une passe en profondeur, s’offrent une énorme occasion. Fort heureusement, le ballon heurte le poteau.

Par la suite, l’OM se reprend et garde un peu plus le ballon. Mais à vrai dire, les contres toulousains restent dangereux.
Des ballons sont perdus bêtement mais la défense centrale est là pour veiller.
Il y a en fait trop d’espaces dans le camp marseillais, ce qui facilite la circulation de balle pour le TFC.

15e minute : Álvaro obtient un carton jaune pour avoir mis son corps en opposition.

Les rares éclaircies marseillaises viennent difficilement. Lopez et Payet tentent quelques combinaisons, Radonjić également. Mais le bloc trop compact des hommes en violet empêche les phocéens de s’exprimer correctement balle au pied.

28e minute : le ballon semble sorti mais il y a un doute et un flottement dans la défense de l’OM. Toulouse marque, le but est refusé logiquement.

La 1ère période se termine sur un rythme bien trop lent. L’OM n’arrive clairement pas à passer la seconde. Et difficile de passer par les côtés puisque les centres sont trop mauvais.
Le pressing lui, n’est pas aussi poussé que d’habitude, la fatigue…

MI-TEMPS

Du mieux mais loin d’être parfait

Une première frappe vient à la 47e, du pied d’Álvaro, elle passe au ras de la transversale. Les marseillais sont revenus avec de meilleures intentions, gardant un peu mieux le ballon. Mais il reste tout de même quelques déchets.

L’illumination nous est offerte par Dimitri Payet, encore une fois. À la 51e minute, il vient chercher la balle à l’entrée de la surface et plante un magnifique tir, imparable pour le portier toulousain. C’est son 8e but de la saison. 1-0.

Le but change les têtes, l’OM est un peu plus en jambes. Toulouse, de son côté, semble plus fatigué et laisse son bloc moins bien formé.
Cela dit, les occasions ne pleuvent pas.

65e : Khaoui rentre pour Radonjić, qui n’aura vraiment pas brillé.

À la 71e, un gros tampon sur Sarr amène un coup-franc. S’ensuit une tête de Ćaleta-Car qui ne passe pas loin.

Toulouse n’a plus d’occasions mais l’OM n’est pas sauvé.

77e : Strootman remplace Lopez, décevant également.

Quelques minutes plus tard, Steve Mandanda sauve son équipe, comme bien souvent, grâce à un énorme arrêt.

Dans les dernières minutes, Payet s’offre deux chances de doublé mais rate le coche.

85e : Sakai entre pour Sanson.

L’OM enchaîne avec un 13e match sans défaite et n’a toujours pas encaissé de but en 2020. La fatigue se fait de plus en plus ressentir mais les points sont pris. L’OM garde 9 points d’avance sur le LOSC avant de les affronter dimanche prochain.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go