MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Un mois, un joueur : Ryan Sessegnon

Tous les mois, un dossier est publié. Celui-ci portera sur un joueur qui pourrait être intéressant de recruter à l’OM. Nous nous appuierons sur trois critères afin de le sélectionner. Le premier, sa mentalité et son envie. Le joueur doit avoir les épaules nécessaires ou bien la folie pour s’intégrer à l’OM. Le second repose sur le poste et la polyvalence du joueur. Le dernier et ultime critère porte sur l’aspect financier. Le transfert ne doit pas dépasser ce que l’OM a l’habitude de proposer. Le salaire doit-être également correct afin de ne pas alourdir la masse salariale. Pour cette édition de novembre, la rédaction s’est renseignée sur le rôle de piston gauche. Le nom qui est le plus ressorti est celui de Ryan Sessegnon.

Un joueur en devenir

À seulement 21 ans, Ryan Sessegnon a tout pour devenir un très bon joueur. Rapide, offensif, technique, habile aussi bien derrière que devant. L’anglais déborde de qualités. Il y a trois saisons, le jeune prodige était élu « Man of the season » en Championship. Adroit devant le but en grand passeur décisif, il avait permis à son équipe d’être promu en Premier League.

Malgré un flop évident à Tottenham, le piston gauche reste jeune et n’attend qu’une chose. Se relancer. Ses qualités ont besoin d’être retravaillées et préformées, mais en raison de son talent, le piston devrait y arriver. À seulement 21 ans, il reste un espoir anglais.

Piston gauche, un poste pauvre à l’OM

Dans l’effectif actuel de l’Olympique de Marseille, le poste de piston gauche n’est que trop peu servi. Entre un Amavi jugé trop juste par Sampaoli et aucun autre joueur dans ce registre, Ryan Sessegnon permettrait de combler ce trou. Dans ce rôle de prédilection, il est très intéressant avec ses courses rapides qui apportent très souvent des solutions. Amavi permettrait de faire tourner l’effectif et d’avoir un pur piston sur son flanc gauche. Sa faculté d’adaptation aux courses offensives et défensives est très précieuse. Elle permettrait d’apporter stabilité à une défense souvent malmenée à cet endroit de la formation.

Sessegnon lors de sa seule apparition en Premier League cette année

Carburant : l’ambiance

Ryan Sessegnon est un joueur qui utilise souvent l’ambiance pour performer. En Championship, l’ambiance du Craven Cottage, lui permettait de réaliser de bonnes performances. En effet, le Lilywhite a sorti une super saison animée par une ambiance explosive.

Le doute peut planer concernant son transfert raté à Tottenham. La marche semblait être un peu haute lorsqu’il est arrivé. Doute confirmé, puisqu’il ne parvient pas à s’imposer dans cette équipe. Cependant, à Marseille l’histoire pourrait s’avérer différente. Effectivement, lorsqu’il arrive chez les Spurs, son rôle est celui de rotation. De plus, dans un contexte de crise sanitaire, les stades sont vides lors de sa première saison. Impossible de s’appuyer sur l’ambiance dégagée par les supporters. À Marseille, l’Anglais serait encouragé et plus épaulé pour devenir un élément phare du système de Sampaoli.

Le piston gauche au duel contre Manchester City lors de sa 1ère année en premier league

Cher mais négociable

Estimé à 18 millions d’euros par transfermarkt, son transfert ne s’annonce pas à moindre coup. Cependant, Sessegnon fait parti des indésirables chez les Spurs. Utilisé une seule fois en bout de match, il n’est pas dans les plans de l’équipe. Marseille aurait un coup à jouer. Dans le besoin de se relancer, le club londonien ne demanderait pas de grosses sommes.

Son salaire, lui n’est pas très bas. 3,1 millions d’euros par an. Les clubs anglais payent de gros salaires que les clubs français ont du mal à suivre. Le joueur ne serait certainement pas prêt à diminuer son salaire. Cependant, l’OM a les moyens, avec les ventes qui pourraient avoir lieu prochainement. De plus l’OM se doit de recruter des noms plutôt clinquants.

Sessegnon recevant les instructions de Jose Mourinho la saison passée

Contrat/Pas contrat

Grande spécialité du mercato de l’OM dernièrement, un prêt avec option d’achat semble être la meilleure option. Le paiement n’est pas direct et cela permet de savoir si oui ou non le joueur est ce qu’il faut au club. Si l’option d’achat est levée, un contrat de 3 ou 4 ans semble le plus logique, puisque son salaire reste plutôt élevé. Sessegnon à l’OM, c’est oui.

Sessegnon lors de sa signature chez les spurs
3 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go