Un ogre dans les calanques #OMPSG

Ce dimanche, l’OM Campus accueillait le Classico OM-PSG pour la 7ème journée de D1 féminine. Rencontre qui s’est soldée sur le score de 5-0 pour les Parisiennes.
Retour sur un match très déséquilibré mais avec certaines intentions de la part des Marseillaises.

Dans une belle ambiance, offerte par des supporters chauds bouillants et quelques fumigènes, la rencontre s’annonce intéressante. L’écart de niveau entre les deux équipes est bien connu mais le contexte du Classico peut amener une certaine motivation aux joueuses de Christophe Parra.

https://twitter.com/footofeminin/status/1188439984279359490
Des imprécisions en masse

Le PSG démarre fort en s’approchant rapidement de la surface marseillaise. Le ballon leur colle au pied, malgré un bon pressing de l’OM, tentant de déstabiliser l’adversaire.
Cela dit, les Phocéennes se débarrassent beaucoup trop vite du ballon et ne prennent pas le temps de construire en ayant la possession. Les passes sont mauvaises et la différence de technicité est bien visible.

Paris s’offre quelques occasions sans conséquence. L’OM récupère quelques balles mais n’en fait rien, ce qui laisse plus de possibilités pour le PSG. Surtout qu’elles se font peur sur les relances.

A la 12ème minute, le coup fatal, premier but pour Paris, inscrit par Katoto.

Les Marseillaises sont présentes dans les duels et montrent réellement leur hargne. Preuve en est, le double tacle de Caroline Pizzala, capitaine, afin de garder la balle en leur faveur.

Et malgré le but, ainsi que les pertes de balles, elles ne sont pas particulièrement étouffées dans le jeu. Elles se donnent comme elles peuvent.

Punies et sans solution

27ème minute, Périsset marque le deuxième but pour le PSG. La machine est en route et ne laisse rien passer en défense.

La fin de première période voit Marseille fatigué et sans idées pour se créer des actions. La défense, de son côté, paraît sérieuse et disciplinée.
Mais cela ne suffit pas face à Katoto, qui inscrit un doublé, et donc le troisième but parisien, à la 36ème minute.

L’équipe marseillaise ne coule pas, mais se fait surprendre à chaque but.
A l’approche de la mi-temps, les occasions parisiennes se multiplient, heureusement, sans ajouter de but.

Plus entreprenantes mais c’est insuffisant

La concentration est toujours présente chez les Marseillaises mais dans le jeu, c’est toujours aussi pauvre. L’objectif en cette deuxième période, est clairement de jouer au mieux et de travailler au vu des prochaines rencontres.

Nouveau but pour Paris, qui met aux abois la défense bleue et blanche, sur une passe en profondeur. Les joueuses ne savent pas revenir et laissent Geyoro marquer, à la 54ème minute.

Par la suite, l’OM récupère un peu plus de ballons, sous une ambiance complètement redescendue dans les tribunes.
Elles restent présentes dans les duels et veulent bien faire, mais le niveau est bien trop élevé en face.

A la 61ème, grosse occasion amenée par Cindy Caputo, qui tire un coup franc très bien placé et offert grâce à une accélération de Cardia. Le ballon se dirige vers le coin droit du but mais la gardienne parisienne le sort.

La possession revient légèrement pour Marseille et les enchaînements se font voir. Caputo, qui fait une très bonne rentrée, tente un tir de loin à la 66ème.

La meilleure dynamique se fait plomber par une main de Maud Antoine dans la surface. Penalty pour Paris, marqué facilement par Nadim.

Sumo est à la peine et perd des ballons dangereux. En parallèle, Pizzala reste très solide et continue de sauver son équipe grâce à ses tacles francs.

Dans les dix dernières minutes, Fiordaliso, la jeune gardienne, se montre. Elle effectue un double arrêt face au PSG puis vient s’opposer à nouveau quelques minutes plus tard. De quoi se remonter le moral après avoir encaissé autant de buts, pour sa première titularisation.

Les dernières occasions sont loin d’être dangereuses, le score en reste là.

La défaite est encore une fois lourde, pour les Marseillaises. Le mur parisien était de sortie, malgré une ambiance et une envie plus présente que d’habitude.
L’OM se retrouve à la 10ème place et ne compte toujours que deux victoires en sept matchs. Pour la prochaine rencontre, les joueuses se déplacent chez le FC Fleury, le 2 novembre, où la victoire est impérative pour reprendre des couleurs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.