MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#LOSCOM : Une défaite au goût amer

Mercredi 3 mars, l’Olympique de Marseille se déplace à Lille pour la 28ème journée de Ligue 1. Les Phocéens, en plein trouble, doivent à tout prix renouer avec la victoire. Malheureusement, en toute fin de match, les Lillois crucifient l’OM avec un doublé de Jonathan David dans les tous derniers instants de la rencontre. Une défaite dure à encaisser pour des Olympiens.

Alors que la crise règne toujours au sein du club, l’Olympique de Marseille s’est rendu à Lille, ce mercredi, dans le cadre de la 28ème journée de Ligue 1. Après la récente officialisation de Jorge Sampaoli au poste d’entraîneur, les Phocéens devaient se ressaisir après deux matchs nuls consécutifs. À noter également la première titularisation sous le maillot de l’OM d’Olivier Ntcham.

Duje Ćaleta-Car lors du match Lille-OM

Une mi-temps laborieuse pour les Phocéens

Au coup d’envoi, les Marseillais subissent pendant de longues minutes. En effet, le pressing lillois se montre payant et les joueurs n’ont pas su construire durant les trente premières minutes. Mais en face, les « Dogues » ne se sont pas montrés réellement dangereux, malgré le contrôle du ballon. Seul Renato Sanches sait montrer dangereux à la 14ème minute sur une frappe en demi-volée vicieuse à l’entrée de la surface déviée par Steve Mandanda.

Le réveil du milieu de terrain

Passé la 30ème minute, les Marseillais reprennent la lutte au milieu de terrain. Pape Gueye et Boubacar Kamara ont montré de solides aptitudes pour récupérer et sortir le ballon. Bien que les Lillois dominent le match dans sa globalité, les Phocéens réussissent à se procurer des occasions. Les deux équipes se quittent dos à dos au terme de cette première mi-temps.

Une deuxième mi-temps compliquée

Dès la sortie du vestiaire, Nasser Larguet cherche à appuyer sur l’aile lilloise. Saîf-Eddine Khaoui remplace Olivier Ntcham. Le Français n’a pas réussi à se montrer sous son meilleur jour, malgré quelques phases de jeu intéressantes. À noter toutefois qu’il a été positionné dans un poste qu’il ne connaît que très peu. En conséquence, il a donc donné de sa personne pour pallier face à ce manque d’expérience.

[ À lire aussi ] : La promesse de Jorge Sampaoli

Immédiatement après la reprise, les Dogues étouffent la défense phocéenne. En effet, les hommes de Christophe Galtier ne laissent aucun ballon disponible. Avec un jeu fluide et peu d’erreurs, les Lillois dominent mais ne parviennent toujours pas à percer les buts de Steve Mandanda. Lors de la 55ème minute, Timothy Weah envoie la balle vers le coin droit du but. Le portier marseillais plonge et parvient (encore) à stopper l’offensive lilloise.

Phocéens

Les Phocéens achevés en toute fin de match

Pour essayer de changer la physionomie du match, Valère Germain remplace Florian Thauvin à la 62ème minute. Quelques secondes après cette entrée en jeu, Jonathan David exploite une faille sur le côté gauche dans un petit espace. Une fois de plus, le capitaine marseillais sauve les siens. Malheureusement, les minutes qui suivent seront longues.

Jonathan David crucifie Mandanda sur un rebond et envoi le ballon dans la lucarne gauche. Pour enfoncer le match, l’international canadien double la mise et finit d’achever l’Olympique de Marseille. Les Olympiens auront lutté jusqu’au bout malgré une équipe de Lille écrasante.

Durant ce match, les Phocéens n’auront montré que peu d’allant offensif, jusqu’à même être totalement dominés. Les entrées de certains joueurs se sont montrés peu concluantes, et n’ont changé en rien la physionomie de ce match. Cependant, les Marseillais auront l’occasion de se rattraper, dès ce dimanche avec la Coupe de France. Avec un déplacement au stade Michel Brutus, dans la ville de Perpignan, face aux joueurs amateurs du Canet Roussillon FC (N2).

4 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments