MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Valère Germain : un dernier tour et puis s’en va ?

Trois ans après son arrivée à l’OM, Valère Germain n’est toujours pas parvenu à s’imposer. Le natif de Marseille tarde à justifier l’argent investi. A l’aube d’une saison qui s’annonce longue, avec la Ligue des Champions à jouer, le Marseillais de naissance aura sûrement une dernière carte à jouer.

Germain

Une préparation en tant qu’ailier droit

La surprise de cette préparation d’avant-saison pourrait bien être le repositionnement de Valère. Considéré et utilisé jusqu’ici comme un attaquant axial, André Villas-Boas l’utilise désormais sur l’aile droite. Il se situe juste derrière Florian Thauvin dans la hiérarchie. Cela s’est vérifié lors des matchs de pré-saison, où l’on a vu Germain jouer exclusivement sur le côté droit. Que ce soit en début de match en tant que titulaire, ou lorsqu’il a effectué ses entrées en tant que remplaçant. L’entrée en jeu du jeune Marley Aké en première période face au Bayern en pointe à la place de Benedetto, touché à la cheville, semble montrer que ce choix est définitif. Toutefois, Germain s’est montré assez discret lors de cette préparation. Et cela bien qu’il ait trouvé le chemin des filets et offert un but à Payet lors du match contre le FC Pinzgau.

En fin de contrat en 2021

À un an avant la fin de son contrat, Germain ne semble pas déterminé à quitter Marseille. En perte de vitesse dans une équipe jouant à une pointe devant, son gros salaire refroidit ses potentiels courtisans. En effet, on voit mal un autre club de l’hexagone s’aligner sur ce qu’il perçoit à l’OM. Pour dédouaner un peu le joueur, lorsqu’il est recruté en 2017, il sortait d’une bonne saison avec l’AS Monaco, avec une demi-finale de Ligue des Champions en prime. Il était alors vu comme l’un des meilleurs avant-centres de la Ligue 1, dans un 4-4-2 qui a séduit toute la planète foot. C’est d’ailleurs une promesse faite par l’ancien entraîneur Rudi Garcia : le faire jouer dans un système à deux attaquants.

Germain, un flop malgré lui

Pour finir, on voit mal Valère quitter le club cet été. Avec un an de contrat restant, il se dirige lentement vers un départ libre en fin de saison. Il aura alors une dernière occasion d’aider le club à atteindre ses objectifs. À savoir, bien figurer en Europe et se qualifier à nouveau pour la Ligue des Champions. Comme avec ses quelques buts bien sentis lors de rencontres importantes par exemple.

4 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go