MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Bilan de saison] Valentin Rongier : La surprise de l’année ?

Passé d’indésirable à joueur clé dans le dispositif olympien, Rongier a connu une saison particulièrement éprouvante. Retour sur ses performances pour le moins inattendues.

L’oublié

Il l’a annoncé lui-même aux médias, son entraîneur Jorge Sampaoli ne comptait pas sur lui pour cet exercice. Pourtant, l’ancien Nantais a redoublé d’effort pour se frayer une place dans le groupe marseillais. Sortant d’une saison assez mitigée, difficile de prévoir une évolution soudaine pour lui à 27 ans.

Avec un bon recrutement au milieu de terrain, tout laissait à croire que Rongier ne serait utilisé qu’en termes de rotation. Il commence d’ailleurs la saison sur le banc face à Montpellier, où il ne rentre même pas. Ce sont finalement les prestations en berne de son coéquipier Pol Lirola qui vont lui octroyer du temps de jeu.

D’abord récupérateur puis coulissant de plus en plus sur le couloir droit, Rongier s’adapte rapidement à son nouveau poste. Un rôle qu’aurait très bien pu remplir Daniel Wass, pisté lors du dernier mercato. Comme quoi, malgré une mise en place parfois jugée approximative, les idées du coach argentin restent fixes et abouties.

Le renouveau

Dès lors, Rongier se verra systématiquement acteur du jeu, sauf lors d’une petite blessure. Il aura disputé 32 rencontres cette saison en Ligue 1, pour presque 2200 minutes jouées.

Outre sa polyvalence sur le terrain, on appréciera chez le joueur son intelligence tactique, capable de jouer spontanément dans différents schémas de jeu sans broncher. On ressent cette année une prise de responsabilité chez lui, consécutive à une possible prise de confiance également. Quoiqu’il en soit, sa détermination reste au beau fixe avec une prise de masse conséquente afin de muscler son jeu.

En Coupe d’Europe, Rongier s’avère tout aussi important. Largement utilisé, il répond par sa régularité. Même s’il ne semble pas à son meilleur niveau, à l’instar de toute l’équipe. La bascule en Europa League Conference ne rebat pas les cartes. Il reste titulaire indiscutable et se permettra même une passe décisive puis un but face au FC Bâle.

À lire également : « Valentin Rongier, le couteau suisse marseillais »

Enfin, il garde même sa place en Coupe de France, même si placé plus au cœur du jeu. Spectateur de la lourde défaite contre Nice, son parcours s’arrête là cette année.

La saison de la confirmation ?

Annoncé du côté de l’Allemagne l’été dernier, les clubs d’outre Rhin pourraient se montrer encore plus pendant ce mercato. Pourtant, la tendance ne semble pas à un départ, loin de là. Le joueur se plaît à Marseille et vient de trouver son équilibre au sein de l’effectif. Il s’agira tout de même de réitérer une saison équivalente afin de confirmer les attentes maintenant placées en lui. Inutile de s’enflammer, d’autres profils ont récemment pu disparaître après une partie de saison tonitruante. Malgré tout on ne peut s’empêcher de penser que son caractère de guerrier et sa mentalité de gagnant ne le feront pas changer de sitôt.

Un seul petit problème persiste : son contrat. Au club jusqu’en juin 2024, il faut anticiper afin de ne pas réitérer les mêmes erreurs. Mais dans l’optique où sa carrière s’inscrit dans le long terme avec l’OM, quid d’un rôle dans le capitanat à terme pour le natif de Mâcon ?

C’est finalement une saison agréablement surprenante qui vient conclure l’année de Valentin Rongier. Passé par toutes les situations, on espère qu’il retrouvera prochainement l’importance qu’il a pu connaître au FC Nantes.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go