Il faut faire face aux fins de contrats

L’écurie marseillaise comporte en ses rangs des joueurs indésirés voire indésirables, mais aussi qualitatifs. Dans ce lot fourni, il y a surtout des membres de l’équipe qui verront leur contrat prendre fin prochainement, ou en 2021. Que faire? prolongations? départs libres? ventes à prix bridés? Retour sur des joueurs qu’il faudra s’attendre à voir partir.

Libérés si aucun prolongement avant juin prochain

C’est une certitude, il va manquer à un nombre réduit de supporters, si ce n’est à aucun. Gregory Sertic, l’homme qui coûte environ l’équivalent de deux Classe S Berline neuves de 2019, soit 180 000e par mois, va sûrement plier bagages. Son contrat se terminant dès que l’été débutera, il quittera librement le club phocéen. L’homme aux 3 saisons et demi à l’OM est devenu indésiré depuis plus d’un an.

Le feuilleton n’échappe à personne, la crispation et la rancœur non plus. Isaac Lihadji n’a pas signé de contrat pro avec l’OM. Au vu des négociations qui semblent être rompues entre la direction du club et l’ailier de 17 ans, il y a de fortes chances qu’il prenne la poudre d’escampette dès la chaleur estivale revenue.

L’albatros vient compléter et clôturer cette liste. Yoann Pelé, de son mètre 96 et de sa faculté à briller lors des penaltys, va lui aussi vraisemblablement quitter la cité phocéenne sans rien rapporter à l’OM. Après 5 saisons, le gardien remplaçant attitré ne semble avoir entamé aucune négociation concernant une prolongation.

A noter qu’en cette période de crise sanitaire, des discussions sont menées par les instances sur cette épineuse question des fins de contrats en juin 2020.

Fins de contrats pour 2021

La liste est conséquente. Tout d’abord, il y a Lucas Perrin. Formé au club, le défenseur central de 21 ans a effectué quelques apparitions en début de saison. Il fait partie des rares jeunes issus du centre de formation à avoir foulé les pelouses de Ligue 1. Son cas est intéressant à étudier.

Difficile d’apercevoir le « crack » qui résonne en lui, mais ses prestations délivrées sous le maillot de l’OM laissent présager la possibilité pour lui de devenir un joueur correct du championnat français. La question étant: faut-il le vendre cet été ou le prolonger? Pour l’image du club et la confiance que cela distillerait envers les jeunes, il vaut mieux envisager la deuxième option. En outre, Florian Chabrolle étant dans la même situation, proposer un nouveau contrat permettrait de maintenir une valeur marchande plus élevée.

Saif-Eddine Khaoui est un autre élément du schéma. Pas réellement dans les plans du tacticien portugais, sa valeur marchande avoisine les deux millions d’euros selon les sites d’estimation. Une potentielle prolongation n’est pas évoquée non plus pour le moment. Par conséquent, il y a de fortes chances de le voir quitter le club cet été.

Le cas des joueurs les plus bankables ou presque

Florian Thauvin, Maxime Lopez, Steve Mandanda, Jordan Amavi et Valère Germain. Flotov et le minot sont les joueurs dont les côtes actuelles sont les plus conséquentes. Environ 25 millions d’€ pour le natif d’Orléans, et entre 10 et 15 millions pour le milieu de terrain. Jordan Amavi, qui sort des sentiers battus cette saison, est jaugé à environ 11 millions d’€. Il Phenomeno et Valère Germain plafonnent, quant à eux, entre 3 et 6 millions. Tout cela risque bien évidemment d’être mouvementé une fois la saison 2020-2021 entamée. Il faut donc impérativement prolonger les joueurs, si le souhait du club est de les garder pour un exercice de plus, ou alors vendre directement dès la prochaine période de transferts lancée. Afin de renflouer les caisses et de ne surtout pas affecter l’aspect moral des joueurs.