MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

La défense centrale : un poste trop fourni ?

L’OM est actif sur le mercato. Voulant recruter à tous les postes, Pablo Longoria se dépêche de construire une équipe compétitive. Bien que le secteur offensif soit la priorité pour l’entraîneur, la défense reste importante. Et pour se renforcer, trois joueurs sont venus s’ajouter à la liste des défenseurs : William Saliba, Luan Peres et Leo Balerdi. Ces recrues complètent un poste bien chargé, composé d’Álvaro González, Duje Ćaleta-Car, (Boubacar Kamara) ainsi que des jeunes (Kamardin, Kada…). La question qui se pose maintenant est : ce poste est-il trop fourni ?

Des points à améliorer pour la défense

Recruter c’est bien, combler les défaillances c’est mieux. Si la tactique de Jorge Sampaoli prévoit d’attaquer sans cesse, la situation des défenseurs peut également poser question. Depuis que l’entraîneur argentin a repris l’équipe, de nombreux buts sont encaissés (trois contre Montpellier et Nice, deux contre Lorient et Angers…). Au total, 15 buts ont été pris en 11 matchs de Ligue 1. Des problèmes défensifs sont nombreux et évitables.

Les rencontres contre Nice et Saint-Etienne montrent toutes les erreurs de la charnière. Contre les Verts, Leo Balerdi réalise une boulette permettant à Nordin de marquer à bout portant. Sur un long ballon, le défenseur argentin rate son dégagement. Un loupé donnant l’unique but aux Stéphanois et donc la défaite 0-1.

Le raté de Balerdi contre Saint-Etienne.

Contre les Niçois, la défense à trois alignée laisse les attaquants adverses libres de tout marquage. Le premier but azuréen démontre toute l’apathie de la charnière centrale. Sur le deuxième but inscrit par Nice, Leo Balerdi est encore une fois fautif, avec une relance non-maîtrisée. Même si le ballon donné n’a pas été bon, l’Argentin a encore manqué de justesse technique pour éviter le but encaissé.

Ce que vont apporter les nouveaux venus

William Saliba : De par sa taille et sa posture, il va être d’une grande aide. Du haut de son mètre 90, Saliba saura être déterminant dans les duels aériens. Même s’il est costaud, ses qualités restent la vitesse et ses mouvements. Leader de la défense niçoise la saison dernière, William Saliba saura apporter tout ton professionnalisme et ses forces afin d’améliorer le rendement défensif. À 20 ans, son expérience en Ligue 1 sera bénéfique. Le turn-over avec l’Europa League permettra de décider du temps de jeu de l’ancien Gunners.

Luan Peres : Pour sa deuxième expérience en Europe, après un passage raté à Bruges, le défenseur de 26 ans est polyvalent. Pablo Longoria, lors d’une conférence de presse, avait annoncé qu’il pouvait évoluer sur le côté gauche. Désirant recruter un deuxième latéral gauche, la cellule de recrutement évitera peut-être d’acheter un nouveau joueur. Son poste de prédilection reste l’axe de la défense. Assez rapide mais également agressif au porteur de balle, Peres semble avoir le même profil que Balerdi. Acheté pour 4-5 millions d’euros, il s’aura s’imposer dans un nouveau championnat mais avec un coach qu’il connaît bien.

Leo Balerdi : Il est bien connu du public marseillais. Prêté par Dortmund, l’Argentin a été acheté officiellement. Si ses erreurs défensives effraient les fans olympiens, sa jeunesse permet de comprendre ses moments d’égarement. À 22 ans, il a une bonne pointe de vitesse et est décisif dans les derniers mètres adverses. Cependant, Balerdi doit s’améliorer dans son placement et sa vision de jeu. À noter que la saison dernière, il devrait couvrir le placement offensif d’un certain Lirola.

Qui seront les heureux élus ?

Pour le coup, Sampaoli a le choix pour sa défense. D’un point de vue tactique, trois défenseurs ou deux centraux pourront être alignés. Il faudra se montrer convainquant pour être titulaire le plus souvent. La concurrence s’annonce rude et difficile. D’autant plus que l’on oublie Ćaleta-Car qui est en instance de départ mais toujours marseillais. La jeunesse est présente avec Kamardin et Kada qui pourraient avoir un peu de temps de jeu, notamment lors de la coupe de France.

Lors des matchs amicaux, une défense à trois est composée par Jorge Sampaoli. Álvaro, Balerdi et Amavi sont choisis pour le moment. Il faudra noter que DCC est en vacances, Saliba et Peres ne sont pas encore prêts. Les deux pousses olympiennes ont pu jouer lors des deux premiers matchs amicaux (45 minutes contre Martigues et Sète). Avec du recul, on comprend le départ de Lucas Perrin à Strasbourg ces derniers jours.

Jorge Sampaoli a le choix du roi pour orchestrer sa défense centrale. Certains joueurs devront chauffer le banc, alors qu’ils étaient titulaires indiscutables la saison passée. La question tactique se pose également. Ces problèmes seront nombreux à régler mais on compte sur l’expertise de l’Argentin pour parvenir à prendre moins de but.

3.3 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments