MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#OMFCL : Les notes

Dans un match à rebondissement, l’OM est parvenu à prendre les trois points contre de valeureux lorientais. Un but de Payet et un doublé de Lirola ont permis aux Olympiens d’être encore en course pour la cinquième place. Voici les notes de la rédaction de Peuple Olympien.

Le barème des notes de la rédaction

Pour commencer, chaque membre donne une note à un joueur ayant disputé une partie significative de la rencontre. Chaque joueur obtiendra donc une moyenne en fonction de sa performance.

Si un joueur est amené à sortir sur blessure, il sera alors jugé sur son temps de jeu. Si celui-ci est suffisamment conséquent pour donner lieu à une note.

Enfin si un joueur vient à être expulsé, il sera jugé sur son temps de jeu à condition qu’il ait joué un certain temps.

Tout joueur ayant joué trop peu de temps pour avoir un impact sur la rencontre ne sera donc pas noté.

  • 0 : Faute professionnelle
  • 1 : Ridicule
  • 2 : Affligeant
  • 3 : En difficulté 
  • 4 : Insuffisant
  • 5 : Moyen
  • 6 : Match correct
  • 7 : Bon match
  • 8 : Grand match
  • 9 : Exceptionnel
  • 10 : Masterclass

Steve MANDANDA (4,7)

Le gardien français n’est pas irréprochable sur les deux buts encaissés. Sa sortie sur Terem Moffi n’est pas maitrisée et laisse à l’attaquant le but libre. Cependant, ses interventions lors des temps faibles marseillais ont permis de sauver les meubles et de contribuer aux trois points.

Pol LIROLA (8,0)

C’est incontestablement le meilleur joueur de l’OM ce soir. Il a été bon dans toutes ses tentatives. S’offrant son premier et deuxième but de la saison, l’Espagnol a été, comme à son habitude, très offensif. Il est l’homme du match de la rédaction de Peuple Olympien.

Lucas PERRIN (5,5)

Le minot marseillais a profité des absences d’Álvaro et Ćaleta-Car pour gratter du temps de jeu contre les Merlus. Néanmoins, il n’a disputé que 45 minutes et a été remplacé par Luis Henrique. Sur le premier but des visiteurs, il est en retard. Globalement, il a été propre avec des passes courtes mais précises. A-t-il gagné des points auprès de Sampaoli ? Il faudra voir si son temps de jeu augmentera.

Boubacar KAMARA (5,6)

Dans ce match, Kamara ne s’est pas montré à son aise. Baladé au milieu de terrain en première mi-temps, il s’est montré absent et n’a pas eu la même influence que d’habitude. Sampaoli change de tactique et le positionne dans la défense centrale. Il manque de repères et a du mal à se situer à ce poste. On a connu mieux du numéro quatre olympien.

Leo BALERDI (4,8)

Il devait être le patron de la défense ce soir. Pour le coup, Balerdi a manqué de lucidité et de patience face aux Lorientais. L’Argentin loupe sa tête à bout portant sur une merveille de coup-franc frappé par Thauvin. Il écope d’un carton jaune sur un contact avec Moffi et n’est pas exempt de tout reproche sur les deux buts encaissés. Match à revoir pour Leo Balerdi.

Hiroki SAKAI (5,0)

Remis d’une sciatique reçue il y a quelques jours, le Japonais faisait son retour dans le onze marseillais. Positionné dans la charnière centrale, Sakai laisse Moffi en bonne position pour marquer (premier but). Sur le deuxième, il recule trop et laisse l’opportunité aux adversaires d’égaliser. L’ancien d’Hanovre devra se montrer plus convaincant pour gagner l’estime de l’entraîneur argentin.

Pape GUEYE (5,7)

L’ancien Havrais n’a pas pesé offensivement en première période. Se contentant de quelques passes vers l’avant, il cherchait beaucoup vers l’arrière et ne prenait pas de risque pour casser des lignes. Sa deuxième période était meilleure, à l’image de l’équipe. Imposant au milieu de terrain par sa taille et ses tacles, Gueye est à l’origine de quelques actions phocéennes.

Michaël CUISANCE (3,0)

Le natif de Strasbourg a, encore une fois, raté son match. Très discret pendant les 45 premières minutes, il a loupé tout ce qu’il a entrepris et a enchaîné avec un début de deuxième mi-temps affligeant. Ses passes étaient pour la défense et n’apportaient rien offensivement… Il sortira à la 76ème minute pour Khaoui, qui n’a pas eu le temps de s’exprimer à bon escient.

Dimitri PAYET (6,3)

Transparent pendant le premier acte, il revient en deuxième période avec de meilleures intentions. Suite à une balle en profondeur de Kamara, Milik dévie le ballon en retrait pour l’ancien Lillois qui envoie une reprise de volée somptueuse dans le but de Dreyer. Magnifique frappe du numéro dix olympien. Payet rate l’immanquable contre le gardien lorientais à l’issue d’un bon mouvement orchestrée par Milik et Thauvin. Il sortira en fin de match pour Nagatomo, qui n’a pas pu toucher un seul ballon.

Florian THAUVIN (5,8)

Son match est étrange. Débutant le match en tant que piston gauche, son positionnement est, par conséquent, incompréhensible. Hormis quelques centres vers Milik, il n’est pas décisif et ne parvient pas à décanter la situation. L’ancien Bastiais est remis sur son côté droit et les automatismes reviennent. Il s’offre même une passe décisive pour le premier but de Lirola. Thauvin sera à l’origine de nombreuses actions marseillaises et ses combinaisons avec l’Espagnol sont très intéressantes.

Arkadiusz MILIK (6,5)

Cette fois-ci, il n’a pas marqué mais a été très important dans son placement qui a grandement gêné la défense lorientaise. Lors de la première partie du match, Milik tente et propose des appels mais est rarement servi. Le Polonais délivre une superbe passe décisive à Payet après le retour des vestiaires. Il tentera quelques frappes mais qui ne seront pas cadrées.


Luis HENRIQUE (5,4)

Le Brésilien est entré à la mi-temps à la place de Lucas Perrin pour apporter sa vitesse et sa technique. Deux aspects qu’il a bien utilisé pour user la défense de Lorient. Il n’est pas décisif sur les trois buts mais son apport offensif a aidé. Cependant, il a laissé trop d’espaces dans son dos.

Saïf-Eddine KHAOUI (NN)

Rentré à la place de Cuisance, le Tunisien n’a pas pu se mettre en valeur dans ce match.

Yūto NAGATOMO (NN)

Remplaçant Dimitri Payet, le Japonais est entré pour quelques secondes en fin de rencontre.


Jorge SAMPAOLI (5,5)

L’Argentin a surpris en alignant Thauvin à gauche. Il se rate par ses choix douteux de première mi-temps. En revanche, l’énergie qu’il a inculqué aux joueurs en deuxième période est bénéfique. Ses changements n’ont rien donné mais sa volonté d’attaquer est remarquable, ce qui provoque du spectacle dans les matchs, trop parfois.

Arbitrage (5,0)

Une décision arbitrale est à discuter ce soir. Sur une déviation de la tête de Milik, Chalobah dévie le ballon de la main dans la surface de réparation mais l’arbitre ne siffle pas de pénalty. Décision assez absurde. Le reste a été bien géré par les arbitres qui ont souvent laissé le jeu se poursuivre, que c’est agréable !

5 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments