MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Quel latéral gauche pour l’OM ?

Avec aucune doublure au poste de latéral gauche, l’OM recherche un joueur pour suppléer Jordan Amavi. Aujourd’hui, le budget du club est limité. Vers quel profil de joueur le club pourrait-il se tourner ?

Pourquoi recruter un latéral gauche ?

Jordan Amavi et personne d’autre…

Depuis le rachat de l’OM par Frank McCourt en 2016, latéral gauche semble être le poste le moins prioritaire des dirigeants marseillais. En 4 ans, seuls Jordan Amavi et Patrice Evra ont été recrutés à ce poste. Avec le départ précipité de ce dernier en 2017, le club ne compte aujourd’hui que Jordan Amavi dans ses rangs en tant que latéral gauche. Depuis 3 saisons, l’arrière olympien est le seul à son poste. Il comptabilise déjà 105 apparitions toutes compétitions confondues sous la tunique phocéenne. Depuis le départ de son homologue, Jordan Amavi enchaîne les matchs et ne bénéficie pas de réelle doublure. Par ailleurs, le minot Christopher Rocchia, lui aussi latéral gauche, a enchaîné deux prêts au FC Sochaux. Depuis 2 ans, c’est Hiroki Sakai qui joue le rôle de doublure à gauche en cas de besoin.

Des difficultés et une résurrection

Sifflé par les supporters en début de saison suite à des performances décevantes, Amavi a cependant connu une résurrection grâce au soutien et à la confiance que lui a apporté André Villas-Boas. “Il est notre latéral gauche principal pour cette saison, et il a tout mon appui.“, confiait le technicien portugais après OM-Rennes, le 29 septembre dernier.
Par ailleurs, la saison prochaine l’OM retrouve la Ligue des Champions. Même si Christopher Rocchia est de retour, rechercher un joueur pour suppléer et/ou concurrencer Jordan Amavi au poste de latéral gauche reste l’une des priorités d’André Villas-Boas pour ce mercato estival. En effet, avec le retour de la plus prestigieuse des compétitions européennes et des matchs tous les 3 jours, il sera nécessaire de faire souffler le français pour éviter les blessures au cours de la saison.

Quelles vont être les affaires étudiées ?

Suivi de près par le fair-play financier, l’OM fait face à une situation financière compliquée. André Villas-Boas l’a répété à multiples reprises, le club n’investira pas avant d’avoir renfloué les caisses en vendant des joueurs à valeurs marchandes importantes (Morgan Sanson, Maxime Lopez, Duje Ćaleta-Car…). En dégraissant, le club pourra également alléger sa masse salariale.

Plus de trentenaires à l’OM

Face à cette situation financière difficile, engendrée par des erreurs de recrutement les années précédentes, l’OM n’a plus le droit à l’erreur et doit se positionner sur les bons coups : des prêts, des joueurs libres ou des transferts à moindre coûts. Par ailleurs, Frank McCourt, désireux de faire évoluer son modèle économique, ne souhaite plus que le club se positionne sur des joueurs trentenaires. Le propriétaire américain souhaite désormais s’axer sur des jeunes joueurs potentiellement revendables. L’OM l’a déjà prouvé lors de ce mercato avec la signature de Pape Gueye (21 ans), arrivé en fin de contrat du Havre. Ainsi que l’arrivée de Leonardo Balerdi (21 ans) en prêt avec option d’achat en provenance du Borussia Dortmund.

Quels joueurs pour l’OM ?

Romain Perraud, 22 ans, Stade Brestois

Méconnu du grand public en France, Romain Perraud (22 ans) est un latéral gauche qui évolue en Ligue 1 au Stade Brestois depuis une saison. Formé à l’OGC Nice, il a été prêté une saison au Paris FC en Ligue 2 lors de la saison 2018/2019. Étant un latéral connu pour ses qualités offensives, il se projette très souvent vers l’avant. Il a même inscrit 5 buts en 34 rencontres de Ligue 2 avec le Paris FC la même saison. Transféré de Nice à Brest pour seulement 2 millions d’euros l’été dernier, Romain Perraud a disputé 24 rencontres sous la tunique brestoise cette saison. Avec ses qualités, il s’est affirmé comme un titulaire indiscutable au détriment de l’expérimenté Ludovic Baal. Étant jeune avec beaucoup de potentiel, il a déjà enregistré quelques sélections avec l’Équipe de France U20. Il pourrait être la doublure idéale de Jordan Amavi la saison prochaine.

Caio Henrique, 23 ans, Atlético Madrid

Évoluant à l’Atlético Madrid depuis 2016, Caio Henrique (23 ans) n’a pas encore eu l’occasion de se dévoiler au grand public européen. Le Brésilien, natif de Santos, vient d’enchaîner 3 prêts consécutifs dans son pays. Tout d’abord, son premier prêt s’est déroulé au Paraná Clube en 2018. Le second prêt qu’il a effectué s’est déroulé au Fluminense FC dans lequel il s’est affirmé en tant que titulaire en disputant 43 rencontres la même saison. Enfin, il revient d’un prêt de six mois à Grêmio. Plus récemment, son nom est apparu dans la presse. Par ailleurs, son profil plairait même à André Villas-Boas. Brésilien, il pourrait apporter sa grinta au service de l’équipe. Jeune, lui aussi, il a déjà goûté à quelques sélections avec les U20 de la Seleção.

Faitout Maouassa, 23 ans, Stade Rennais

Latéral gauche du Stade Rennais depuis 2017, Faitout Maouassa est un fin connaisseur du championnat de France. En effet, à seulement 23 ans, il comptabilise déjà 83 apparitions en Ligue 1. Ayant démarré sa carrière à l’AS Nancy Lorraine, le latéral a rejoint Rennes pour 7 millions d’euros. Par ailleurs, lors de l’exercice 2018/2019, Faitout Maouassa a été prêté à Nîmes où il a engrangé de l’expérience. De plus, lors de la dernière saison, le Rennais est monté en puissance en goûtant notamment à l’Europa League. Il a été l’un des principaux artisans de la bonne saison du Stade Rennais. Déjà expérimenté pour son jeune âge, il pourrait apporter un supplément à l’OM et une concurrence saine à Jordan Amavi.

Parmi ces trois joueurs, on retrouve des profils assez similaires. Trois joueurs assez jeunes avec une marge de progression. Aucun grand nom mais des choix cohérents et faisables pour l’OM. Les trois joueurs ont déjà accumulé beaucoup de matchs dans leurs clubs respectifs. Ils pourraient apporter un réel plus au club olympien et à Jordan Amavi, bien trop esseulé à ce poste. Reste à savoir les choix que feront André Villas-Boas et Pablo Longoria dans les semaines à venir…

3.7 3 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments