#SCOOM : La série continue

Ce mardi soir à 19h, l’Olympique de Marseille se déplaçait à Angers dans le cadre de la 16e journée de Ligue 1. C’était l’occasion pour les hommes d’André-Villas Boas de réaliser un cinquième succès consécutif. Et c’est réussi !

Les compositions

André-Villas Boas l’a dit à demi-mot lors de la conférence de presse d’avant match, il y aura peu de changement lors de la compo en raison de l’état de forme de l’équipe face à Brest. Et c’est ce qu’il s’est passé.

Le Portugais a aligné la même équipe que lors de la précédente journée. À savoir un 4-3-3 avec Kévin Strootman en numéro 6.

De son côté, Angers opte également pour un 4-3-3.

Une première période pleine de réalisme

Les Olympiens mettent la pression dès les première seconde de la rencontre. Ils seront d’ailleurs les premiers à se créer une occasion par l’intermédiaire de l’incontournable Dimitri Payet. Après une belle combinaison avec Valentin Rongier, l’ancien capitaine de l’OM tente une frappe lointaine que Ludovic Butelle capte bien (5′).

Angers ne tardera pas à répondre, seulement quelques secondes après la frappe de Payet. C’est au tour de Rachid Alioui de tenter sa chance, mais sa frappe passera nettement à côté des cages de Steve Mandanda et n’inquiètera pas le capitaine de l’OM (6′).

Les Angevins prennent de plus en plus confiance dans le jeu. Ils commencent à s’installer dans la première moitié de terrain de l’OM. Ils poussent pour tenter d’ouvrir le score. Il faudra attendre la 11e minute pour voir la première frappe cadrée d’Angers, signée Alioui, bien captée par le portier Marseillais. Trois minutes plus tard, Steve Mandanda se verra contraint de sortir un très bel arrêt sur une tête de Capelle.

Les Marseillais, quant à eux, reculent mais se montrent dangereux sur les contres-attaques. Et cela sera d’ailleurs payant. À la 17e, sur un coup franc banal, Payet le joue rapidement et sert Morgan Sanson. Sanson croise sa frappe et trouve le chemin du petit-filet. L’OM est dominé mais l’OM mène au score.

La joie des olympiens après l’ouverture du score de Morgan Sanson.
Source photo : iconsport

Ce but surprend les Angevins, qui commencent à douter et à baisser d’intensité. L’OM en profite pour continuer sa pression et se créera une nouvelle grosse occasion quelques minutes plus tard par l’intermédiaire de Valentin Rongier. Bien servi par Morgan Sanson, Rongier frappe au but et voit celle-ci passer à quelques mètres du but Angevin (27′). Puis, peu après, c’est au tour de Dario Benedetto de tenter sa chance. Mais sa frappe terminera dans les gants du portier Angevin (34′).

Trois minutes plus tard, Bouna Sarr et Hiroki Sakai combinent sur le côté droit. Hiroki Sakai se voit fauché par Romain Thomas. Le Japonais s’écroule dans la surface de réparation et l’arbitre siffle pénalty. Sakai restera de longues minutes au sol, se tordant de douleur, avant de finir par se relever. Le pénalty sera finalement frappé puis transformé par Dimitri Payet (40′), qui signera son 3e but en 4 matchs.

Durant les cinq dernières minutes, l’OM se contentera de garder la balle en attendant la mi-temps.

Une deuxième période similaire

Maxime Lopez remplace Hiroki Sakai dès l’entame de la seconde période. Les Angevins attaquent la seconde période comme ils ont démarrés la première, et ils seront les premiers à se montrer dangereux : les joueurs d’Angers combinent bien dans la surface de réparation et, après un jeu à une touche de balle, Pierrick Capelle frappe aux cages mais Boubacar Kamara contre celle-ci, qui réalise un match solide en défense centrale. Malgré un pressing haut, les Angevins ne parviennent pas à se créer des occasions franches.

Bien servi par Morgan Sanson, Dario Benedetto se retrouve seul face à Ludovic Butelle mais sa frappe sera contrée par Baptiste Santamaria, auteur d’un retour défensif énorme pour venir tacler la frappe du buteur Marseillais (61′). Ce sera là sa dernière occasion puisque, quelques secondes après, Álvaro Gonzalez le remplace.

Avec ce changement André-Villas Boas opte pour un changement tactique: Boubacar Kamara passe au milieu de terrain, Kévin Strootman monte d’un cran, Morgan Sanson décale à gauche et l’attaque sera orchestrée par Dimitri Payet (62′). Trois minutes après, Angers a l’occasion de réduire le score avec un coup franc bien placé, mais la frappe de Rachid Alioui frôle le poteau de Steve Mandanda, qui n’a plus eu rien à faire depuis la 15e minute de jeu (dernière frappe cadrée des Angevins). Les Olympiens auront d’autres grosses occasions, notamment une frappe Morgan Sanson qui passe de peu à côté de la cage de Ludovic Butelle (84′), ou encore une frappe de Nemanja Radonjić (rentré quelques minutes auparavant à la place de Dimitri Payet) qui passe au-dessus après une très belle combinaison sur le flanc gauche (86′).

Au final, l’OM s’impose 0-2 à Angers après un bon match et se retrouve à 2 points du Paris Saint-Germain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.