MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Un effectif pas à la hauteur ?

Eliminée de la Coupe de la Ligue par l’AS Monaco ce mercredi (2-1), l’équipe de Villas-Boas a enregistré sa quatrième défaite de la saison. La 23e depuis l’exercice 2018/2019 et toujours les mêmes constats d’après-match. Les joueurs sont sensiblement les mêmes. La mentalité aussi…

« C’est honteux… » pendant la conférence de presse d’après-match, le technicien portugais n’a pas mâché ses mots suite à l’élimination de son équipe en 16e de finale de Coupe de la Ligue. André Villas-Boas semblait même dépité, la mâchoire serrée, jusqu’à dénoncer un manque de « qualité » dans cette équipe. La même équipe qu’il avait pourtant -trop- défendue après l’humiliation à Paris (4-0). La quatrième défaite de la saison face à l’AS Monaco fait très mal. Sur le rocher, l’OM a été incapable de cadrer une seule frappe pendant les 45 premières minutes. L’animation offensive (s’il y en a une) et les joueurs semblent trop tendres, incapables de jouer ensemble. Depuis le match à Dijon, les olympiens montrent trop de déchets pour espérer mieux et les chiffres sont éloquents : l’OM a marqué seulement 12 fois depuis août. Pire, depuis le début de saison 2018/2019 et jusqu’à cette défaite en Coupe de la Ligue, le club phocéen a enregistré 23 défaites en 57 matches toutes compétitions confondues. Soit 40% de matches perdu. Indigne. D’abord car la masse salariale du club est l’une des plus élevée de la Ligue 1. Ensuite, car, l’OM a investi sur le marché des transferts près de 180 millions d’euros en trois ans.

Le choix des hommes

Valère Germain, Bouna Sarr, Morgan Sanson, Jordan Amavi, Hiroki Sakai ou encore Valentin Rongier… Ces joueurs à la bonne volonté indiscutable ont-ils les épaules assez larges pour jouer à l’OM ? La réponse paraît évidente tant ils paraissent perdus sur le terrain. Incapables de progresser ou de hausser leur niveau de jeu. L’OM n’est pas un club comme les autres car la pression des supporteurs peut devenir palpable dans la rue. Cet engouement populaire est quotidien alors mieux vaut avoir un mental d’acier en cas de moins bien. Même si les joueurs cités ne sont pas de mauvais footballeurs, le maillot ciel et blanc semble trop grand. Jacques Henri Eyraud, artisan de la composition de cet effectif, avait promis à l’AFP de « grand changement » à l’aube de l’exercice 2019/2020. Au terme du mercato estival, l’Olympique de Marseille a vu les départs de 6 joueurs dont Ocampos ou Gustavo pour seulement trois arrivées (Benedetto, Alvaro Gonzalez et Rongier). Le changement ce n’était pas pour maintenant. En effet, l’effectif n’a pas vraiment bougé et au-delà de ceux qui n’ont pas la capacité à jouer pour l’OM, on s’interroge également sur la motivation de certains. Comment Dimitri Payet peut-il dire en conférence d’avant-match que la Coupe de la Ligue n’est pas « motivante » quand le club a manqué l’Europe après une saison catastrophique ? Après le match, ce même joueur confesse « qu’il faudrait changer la mentalité ». Le refrain est le même depuis près d’un an et demi. Rien n’a changé.

Tactiquement, les mêmes matches depuis plus d’un an

D’un point de vue tactique, les choses n’ont pas changé. En effet, cela fait plus d’un an que l’on voit des défenseurs trop tendres, des latéraux incapables d’aligner deux bons centres, des milieux de terrain qui ne peuvent apporter de la verticalité balle aux pieds, des ailiers qui n’offrent pas de profondeur… La seule cohérence dans tout cela ? Une intensité comparable à une tasse de tisane. Les contenus des matches sont les mêmes depuis presque 2 ans. Indigne d’un grand club européen. Que font les têtes pensantes du club ? Être joueur de l’OM et porter ce blason doit donner un supplément d’âme. Néanmoins, à défaut d’avoir des joueurs brillants sur la pelouse, les supporteurs et la ville méritent une équipe qui leur ressemble : remplie de caractère. La défaite à Paris a été logique. En revanche, celle en Coupe de la Ligue n’a aucune conséquence sur l’objectif principal du club : une qualification en Ligue des Champions. Enfin, aux joueurs de tout donner face à deux candidats directs : le LOSC et l’Olympique Lyonnais. Aux armes…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go