MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

[#BilanSaison] Duje Ćaleta-Car : Mi-bleu, mi-Red

À l’image de l’équipe, Duje Ćaleta-Car aura été l’auteur d’une saison en demi-teinte. Pourtant excellent lors de l’exercice 2019-2020, il n’a pas retrouvé les mêmes marques cette année. Bilan d’une saison contrastée, marquée par un transfert avorté pour le roc de Sibenik.

Tout avait si bien commencé…

Dans la continuité de sa saison 2019-2020 quasi-parfaite, le Croate aura débuté le championnat sur les chapeaux de roues. À commencer par cette fausse première journée face à Brest, lors de laquelle il a inscrit un doublé de la tête, après des services de Florian Thauvin sur coups de pied arrêtés. Malgré deux buts encaissés, il avait donc débuté l’année de la meilleure des manières. De quoi se mettre en forme pour la suite de la saison.

En forme, il fallait l’être pour ce qui arrivait ensuite. Notamment par ce Classique fou face au PSG, conclut par une victoire 0-1 des Olympiens au Parc des Princes. Le Croate, accompagné d’Álvaro, a contenu les assauts de Neymar, Di Maria ou autre Sarabia et Draxler. La saison démarrait donc parfaitement pour le Marseillais avec 6 points en deux matchs et une confiance conservée.

…mais tout s’est gâté

Après une série irrégulière mais finalement positive, l’OM se retrouve en décembre dans la course au titre, et il le doit bien à sa solidité défensive. Avec seulement 15 buts concédés à la 15ème journée, Ćaleta-Car a contribué de forte manière à cette bonne partie de saison. Mais c’est ensuite que tout s’est gâté. Le 16 décembre est venu ce match au Rohazon Park de Rennes, perdu 2-1, venu stopper la confiance collective. Bien qu’il n’ait pas participé à la rencontre, son niveau a chuté par la suite, et celui de son équipe avec.

Mais ce n’est pas tout… Fin janvier, les Reds de Liverpool se sont positionnés sur le joueur, mais le transfert n’a pas pu se faire. Pablo Longoria n’ayant pas eu le temps de se pencher sur le potentiel remplaçant du Croate. Les performances du joueur, qui disputera l’Euro à partir du 11 juin prochain, sont de fait devenues moins incisives.

Les changements d’entraîneurs, et l’arrivée de Jorge Sampaoli notamment, n’auront pas été gages de changement dans les performances du Croate, qui aura finalement été l’auteur d’une saison mitigée.

Les raisons d’une dégringolade

Au-delà de l’extra-sportif, les lacunes de Duje se sont faites ressentir lors de cette deuxième partie de saison. Alors qu’il était un roc en 2019-2020, nous avons pu observer quelques défauts dans le jeu sans ballon du défenseur central croate.

Dans les points positifs, on retiendra évidemment sa facilité dans le jeu aérien, qui lui permet d’inscrire des buts (trois depuis son arrivée) et de défendre sur les situations arrêtées. Mais aussi sa puissance et sa rage de vaincre, bien qu’elle ait un peu disparu avec les résultats de l’équipe. Ces qualités lui permettent d’être malgré tout l’un des défenseurs les plus solides du championnat, bien qu’il y ait des choses à améliorer.

Les points négatifs ressortant de son jeu cette saison ont été notamment sa capacité de concentration. À l’instar de son coéquipier, Leonardo Balerdi, il est capable du meilleur comme du pire dans une saison. Mais aussi et surtout dans un même match. Un point qui nous laisse donc sur notre faim le concernant. Mais ce n’est pas tout, il semble encore en difficulté sur son placement dans la surface et sur l’appréciation du placement de ses adversaires. Sur plusieurs buts concédés cette année, il n’a pas semblé savoir où se situer face à ses adversaires, leur laissant un espace conséquent et dangereux.

Son jeu au pied a aussi été scruté de près. Tellement impressionnant l’année passée, il aura déçu. Très peu en confiance dans les relances, il n’aura jamais retrouvé le jeu long qui nous a tant impressionné.

Tout ceci est évidemment à nuancer avec les performances collectives du club. Les performances individuelles de Duje n’étaient pas celles-ci lors de la saison 2019-2020, car toute l’équipe performait, à l’inverse de cette saison. La différence de niveau est donc le fruit d’un nombre important de facteurs. Nul ne sait de quoi son avenir sera fait, mais qu’il reste Marseillais ou non, ses performances seront scrutées et à mettre en exergue avec celles de son équipe.

Quel avenir pour lui ?

Après son transfert avorté pour environ 28 millions d’euros à Liverpool, le Croate garde quand même l’une des plus belles côtes de l’effectif. Bien que son départ semble inéluctable, aucune équipe ne semble s’être manifesté dans ce début d’été. Et Liverpool ne devrait pas revenir à la charge pour le joueur qui avait été recruté pour une vingtaine de millions d’euros. Seul l’avenir nous dira si « DCC » continuera sous les couleurs bleues et blanches, ou non.

Le Croate a donc vécu une saison compliquée. Mais comme répété, il a été à l’image de l’équipe et n’a pas réussi à la tenir dans une défense qui a pris l’eau en seconde partie de saison. Tout n’est pas à jeter, évidemment, notamment son bon début de saison. Mais on en attendait plus de la part d’un joueur qui avait été excellent la saison précédente. Son avenir ravira l’OM quoiqu’il arrive : par le côté économique ou le côté sportif.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments