MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Christopher Rocchia : un vrai coup à jouer ?

Formé à l’OM, Christopher Rocchia n’a jamais su s’imposer dans l’effectif marseillais. De retour d’un prêt sochalien plutôt convaincant, saura-t-il saisir sa chance et montrer à son entraîneur qu’il est plus qu’une solution de secours ? Faisons le point sur la situation.

Le coche de la pré-saison manqué

Il y était attendu au tournant, par les supporters mais surtout son coach André Villas-Boas qui n’avait pas l’intention de recruter à son poste et comptait sur lui. Sauf que pour Rocchia, de préparation il n’y a pas eu. Le latéral se serait blessé avant la reprise au genou. Une blessure d’autant plus problématique qu’elle contraint Villas-Boas à bricoler avec un Khaoui dans le couloir gauche. Rocchia espéré donc, mais Rocchia indisposé. Reste maintenant à savoir quand ce dernier sera remis sur pied. Dans son malheur, le natif de Marseille bénéficie du calendrier bousculé de l’OM, qui pourrait lui permettre de manquer moins de rencontres que prévu.

Après un an et demi de prêt à Sochaux, il y aurait beaucoup progressé d’après son entraîneur dans le Doubs, Omar Daf, contacté par La Provence en mai dernier. Ce dernier estime d’ailleurs qu’il a grandi dans son jeu, offensivement et surtout défensivement. À tel point que l’ancien défenseur central verrait son retour à Auguste Bonal d’un très bon œil. Christopher Rocchia a été élu par les supporters deuxième meilleur joueur de la saison, une récompense significative pour un joueur à vocation défensive.

Convaincre ou s’en aller

S’il en fallait, une raison de plus pour pour Rocchia de convaincre. Son contrat, signé en 2018, expire fin juin 2021. C’est donc le moment ou jamais pour lui d’exploser ce total de 2 petits matchs sous la tunique olympienne et par la même occasion se rendre d’autant plus important pour prétendre ici ou ailleurs à un rôle de titulaire. Le risque de se retrouver sans club en juillet prochain est moindre, à son âge et après sa saison réussie en Ligue 2, mais il existe. Quoiqu’il en soit, meilleure sera sa saison, plus nombreux et prestigieux seront ses prétendants.

Un fauteuil pour 3 ?

Dans un rôle de doublure au performant Jordan Amavi de la saison dernière, Christopher Rocchia avait a priori le champ libre. D’autant plus lorsque son entraîneur André Villas-Boas avait annoncé en début de mercato qu’il cherchait à renforcer plusieurs postes… sans citer celui de latéral gauche. Mais, peut-être aussi en raison de la blessure et de l’absence de Rocchia lors de la préparation, les plans du technicien portugais pourraient bien avoir changé. En effet, les dernières nouvelles du côté de l’OM montrent que la recherche d’un concurrent à ce poste pourrait avoir débuté.

À LIRE AUSSI : Quel latéral gauche pour l’OM ?

Hormis celui timidement aperçu de Caio Henrique (23 ans, Atlético Madrid), peu de noms ont filtré. Le départ de Rocchia n’est pourtant pas à exclure. Et s’il est toujours décevant de voir partir un jeune du centre sans avoir jamais convaincu, comment pourrait-on reprocher à l’OM de combler enfin un manque existant depuis plus de 3 ans à ce poste ? D’autre part, me Franco-comorien ne resterait sûrement pas, en cas d’arrivée. En effet, il le répète sans cesse : il voudrait s’imposer à Marseille, mais il veut par-dessus tout jouer. Même si cela implique un départ.

” Je veux avoir un maximum de temps de jeu. Ma priorité, bien sûr, c’est l’OM, mais si l’OM ne compte pas sur moi, mon choix sera vite fait.”

Christopher Rocchia en juin dernier, lors d’une interview accordée à La Provence.

Marseille derrière son minot

Christopher Rocchia, nous le disions précédemment, est né à Marseille. Comme tous les joueurs de l’OM dans ce cas, aujourd’hui ou par le passé, cela donne un petit avantage dans la cote d’amour dont il pourrait bénéficier s’il parvenait à se montrer. Un surplus de pression certes, mais il va sans dire que les amoureux de l’OM, Marseillais ou d’ailleurs, ont à cœur de voir un autre enfant de la cité phocéenne s’imposer dans son club. Il faut maintenant espérer que Villas-Boas aura la patience d’attendre le jeune latéral et son genou récalcitrant.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments