MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Eyraud prend le taureau par les cornes

Au lendemain d’un match honteux en tout point de vue, Jacques-Henri Eyraud aurait réuni ses joueurs. Le contenu de ladite réunion a été révélé par RMC sport. Véritable prise de responsabilités, ou écran de fumée ?

Contextualisation

Humiliation sportive :

Alors qu’ils devaient s’imposer pour tenir la cadence du trio de tête, les Olympiens ont perdu de façon piteuse. Dans un match honteux, où Benedetto aura loupé une balle de but et Thauvin vendangé un penalty. Les Phocéens s’enfoncent un peu plus dans la crise, prolongeant une série de 3 matchs sans victoire…

De plus, les Olympiens n’ont gagné qu’un match lors de leurs sept dernières rencontres.

Désormais, il pointent à la sixième place du classement, et au niveau comptable, sont décrochés de l’axe Lille-Lyon-Paris. Tant et si bien qu’ils remporteraient leurs deux matchs de retard, ils auraient deux points de retard sur le podium

Classement de la Ligue 1 à l'issue de la 20ème journée
Classement de la Ligue 1 à l’issue de la 20ème journée

Eyraud dans le collimateur :

Cela n’est un secret pour personne, l’immense majorité des supporters olympiens n’estiment pas Jacques-Henri Eyraud légitime dans ses fonctions.

En raison de cela, sa gestion financière désastreuse, ses propos au sujet des salariés marseillais du club, le bannissement de certains groupes historiques de supporters. Son absence dans les médias pour défendre le club (sauf à de rares occasions) accable par ailleurs son cas.

Réunion présidentielle

Prise de responsabilités :

En réunissant ainsi ses joueurs, un lendemain de défaite, Jacques-Henri Eyraud semble enfin prendre ses responsabilités de dirigeant.

D’autant que pour une fois, il n’a pas mâché ses mots. Leur reprochant notamment leur manque d’envie, ainsi que leur comportement pathétique.

Il leur a également reproché le fait de « ne pas respecter les supporters » ainsi que « l’institution ». Ajoutant à cela des menaces de sanctions disciplinaires.

Ultimatum mérité

Il aurait également posé deux ultimatums à ses joueurs.

Le premier s’adressant aux joueurs en fin de contrat (Thauvin, Amavi, Germain, Rocchia, Mitroglou, Perrin) afin de leur demander de prendre rendez-vous sous 48 heures avec André-Villas Boas ou avec Pablo Longoria. Les joueurs ne le faisant pas, sont priés de plier bagage.

De plus certains joueurs semblent bien plus concernés que d’autres par cet ultimatum. On pense notamment à Florian Thauvin dont le dossier traîne depuis plus d’un an.

Quoi qu’il en soit, ce premier ultimatum a provoqué des réactions positives du côté de certains supporters. Contents de voir leur président avoir une réaction digne de ce nom.

Cancres phocéens

Si sur le terrain la situation n’est guère reluisante, elle ne l’est encore moins sur le plan langagier.

Force est de constater que, depuis leur arrivée à l’OM, certains joueurs n’ont entrepris aucun effort pour apprendre la langue de Molière.

Radonjic est loin d’être le seul, Benedetto, Caleta-Càr sont dans le même cas. Quant à Henrique et Balerdi, ils ne sont au club que depuis l’été dernier. Toutefois, Eyraud a sommé tous les joueurs étrangers d’apprendre le français d’ici l’été, sous peine de devoir plier bagage…

André-Villas Boas avait déjà demandé la même chose, semble-t-il sans succès…

Prétexte ?

L’OM est dans une situation économique difficile. Les ultimatums posés par le président permettent ainsi de justifier plus facilement les départs futurs.

Surévaluation :

Jacques-Henri Eyraud aurait conclu la fameuse réunion, en disant que certains joueurs se voyaient trop beaux, et qu’aucun d’entre eux n’avaient le niveau des tops clubs européen.

Par là sans doute, voulait-il viser plus particulièrement Thauvin, Kamara, Cuisance et Sanson? Toutefois, il semble que le numéro 26 marseillais soit le principal incriminé. Lui dont le départ est un feuilleton aussi long que Plus Belle la Vie.

Annonces suivie d’effets ou effet d’annonce ?

Reste désormais à savoir si ces ultimatums seront suivis d’effet, ou s’il s’agissait d’un savant coup de communication.

A l’heure actuelle, on s’orienterait davantage sur une réelle mise au point qui semblait mûrie depuis quelques semaines. Toujours est-il que le coach a apprécié cette prise de parole présidentielle.

L’avenir nous dira si cette réunion sera suivie d’effet…

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments