MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

[Interview] « Gerson a le même profil que Paul Pogba ! »

On le sait, Gerson est officiellement un joueur de l’Olympique de Marseille. Malgré ses deux passages en Italie ratés, le milieu brésilien a décidé de revenir en Europe. Après des semaines de négociations, l’OM a dû dépenser plus de 15 millions d’euros pour le joueur de 24 ans. Sa carrière, les négociations, le style de jeu … le père et agent de Gerson, Marcao, s’est confié à l’Equipe 21 afin de revenir sur le transfert de son fils à Marseille.

Un intérêt réciproque malgré un long temps d’attente

Si l’OM était intéressé par Gerson Santos depuis le mois de mars, l’attente a été longue pour voir le Brésilien atterrir du côté de la Canebière. C’est Flamengo, son club, qui a retardé le transfert. L’insistance de Pablo Longoria et de Jorge Sampaoli ont conquis l’entourage du joueur, permettant de trouver un accord verbal rapidement.

« Avec Pablo Longoria, on a évoqué le plan de carrière de Gerson. On avait besoin de savoir ce que le club imaginait pour lui. Avec le coach Sampaoli, ce fut plus bref. Je l’ai remercié de vouloir travailler avec Gerson. Tout cela a compté. J’ai senti que la direction du club mais aussi le staff avaient tous très envie de le recruter. »

– Le père de Gerson sur l’intérêt de l’OM pour son fils

Il y avait malgré tout un risque sur ce transfert. En effet, ses aventures romaines et florentines ne se sont bien passées. Revenir à l’OM, dans un club où la pression est quotidienne, n’impressionnerait pas Gerson Santos. De plus, le père du joueur félicite la montée en puissance depuis ses passages ratés en Italie.

« Il n’avait que 18 ans, lorsqu’il a été en prêté en Italie. Il n’était pas prêt, notamment, sur le plan tactique. Mais cet épisode lui a permis de mûrir et comprendre ce qu’il devait faire pour s’imposer en Europe. … Je peux vous garantir qu’à Marseille, Gerson sera performant. »

– Le père du Brésilien concernant la maturité du joueur depuis quelques années

Une idole de Flamengo

Sur les réseaux sociaux, de nombreux hommages ont eu lieu suite au départ de Gerson. L’émotion était grande lors de l’officialisation du transfert. Les supporters le décrivaient comme une idole, le meilleur joueur du championnat brésilien. Un supporter contacté déclarait sa flamme pour le milieu de terrain, surnommé là bas le « Joker ».

« Gerson est un joueur polyvalent, le meilleur joueur du Brésil. C’est une grande signature pour l’OM ! « 

Un fan brésilien attristé du départ de Gerson

Revenons sur l’agent qui est également le père du joueur de 24 ans. Il partage les sentiments de tristesse et de nostalgie qui ont entouré Gerson à Flamengo.

« J’ai vécu des moments magiques, comme lorsqu’il a inscrit un doublé au Maracana en février 2020 devant 70 000 personnes. Ce n’est pas facile de porter le maillot de Flamengo. Les supporters sont très exigeants mais ils peuvent aussi te donner de la force. »

La pression brésilienne décrite par Marcao

Le profil de Gerson décrit par son père

De ce que l’on sait, Gerson Santos est un joueur habile techniquement, avec une grosse frappe. À l’aise au poste de 6, 8 voire 10, une belle analyse avait été effectuée il y a quelques semaines pour Peuple Olympien. Sa venue comblerait un futur départ de Boubacar Kamara. Si les deux joueurs n’ont pas le même style de jeu, cependant l’abattage physique indiqué par son père aidera énormément.

« Gerson est passionné, sérieux dans le travail et déteste perdre. Il a confiance en lui et ce n’est pas du genre à se cacher. Les supporters peuvent être rassurés, c’est un cheval de course qui va arriver ! Oui c’est vrai, ils (Gerson et Pogba) ont le même profil. C’est exactement ça. »

L’agressivité de Gerson devrait correspondre aux valeurs olympiennes
L’activité époustouflante de Gerson sur le terrain

Une éducation semée d’embuches

Si Marcao valorise son fils depuis le début, il ne faut pas oublier que l’enfance de la famille Santos n’est pas si simple. Entre pauvreté et tristesse, le père de Gerson a tenu à rappeler que la vie n’a pas toujours été si rose au Brésil.

« Quand Gerson avait 7 ans, je n’avais pas un centime dans ma poche. Mon quotidien était très difficile. J’étais livreur, vigile maçon… J’ai tout fait pour apporter à manger sur le table le soir. En même temps, j’essaye de l’entraîner car je savais qu’un jour il pourrait sauver notre vie. Il a fallu beaucoup de courage. Il a ça dans le sang et ne le perdra jamais. »

L’émotion de Marcao sur les périodes compliquées dans la vie des Santos

Selon son père, Gerson est un joueur atypique, polyvalent et humain. Il devrait rejoindre la France le 25 juin et commencer son adaptation aux côtés de l’autre brésilien Luis Henrique. Peuple Olympien souhaite, encore une fois, la bienvenue au milieu brésilien Gerson !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments