MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

#OMSRFC : Ne pas ralentir

Ce dimanche après-midi, l’OM reçoit Rennes au Stade Vélodrome à 17h. Après un match frustrant jeudi dernier en Russie, les hommes de Sampaoli devront faire fi de ce semi-échec et se reconcentrer sur la Ligue 1. Alors que l’équipe olympienne réalise un début de saison éclatant, les Bretons quant à eux semblent plus en peine. Il s’agira alors pour Marseille de tirer profit du public au stade afin de rester sur sa série sans défaite.

La confrontation

Rennes était relativement attendu cet année dans la dispute pour les premières places. Cependant, leur départ en berne ne leur a pas permis encore de décrocher au classement. Ainsi, pour les Rennais, l’enjeu de ce match consistera à essayer de lancer pour de bon leur saison. Pour l’OM, qui est en état de grâce depuis le débu, il s’agira de maintenir le rythme afin de pressuriser la concurrence. La dernière fois que l’OM avait affronté Rennes en mars dernier, l’OM s’était imposé sur la plus petite marge (1-0) au Vélodrome. En espérant que les hommes de Sampaoli reproduiront un tel scénario cet après-midi.

Rennes édition 2021

Si Rennes avait réalisé une saison intéressante l’année dernière, le club effectue un départ plus délicat cette année. Battus lors de leurs deux derniers matchs, contre Angers et Reims, les Rennais sont actuellement dans une spirale plutôt négative. Les hommes de Genesio ne semblent pas dans une forme flamboyante, et ce sera aux Marseillais d’en profiter.

Des Rennais laissant exploser leur joie après avoir réussi à tenir tête au géant européen, Tottenham.

Toutefois, il ne faudra pas pour autant sous-estimer cette équipe rennaise. En effet, avec des talents tels que Flavien Tait ou Gaëtan Laborde, Rennes est capable de hausser son niveau de jeu. En témoigne le match nul arraché la semaine dernière contre le cador européen Tottenham, en Conference League. Un match donc qui ne devrait pas être nécessairement à sens unique.

Un OM en marche

Quant à l’OM, si l’équipe a dominé la Ligue 1 jusqu’à présent, elle a connu un léger revers jeudi dernier en Europa League. Après avoir largement dominé tout le match, le Locomotiv est parvenu à arracher le nul, frustrant ainsi l’équipe. Il faudra prouver que ce nul concédé à Moscou jeudi n’était qu’un contre-temps. Pour autant, l’équipe semble engagée et volontaire. On espèrera alors retrouver un niveau de jeu semblable à ce qu’on a pu voir jeudi.

À ce titre, nous avons pu voir un bloc qui arrivait à produire du jeu en gardant le contrôle du ballon sans ses tauliers habituels, notamment Payet. Les milieux sont très en forme et font vivre un enfer aux équipes adverses, que ce soit sur les phases avec ou sans ballon. Le secteur offensif, quant à lui, peut parfois frustrer. L’OM se crée beaucoup de situations mais semble encore payer le prix de l’absence d’un véritable avant-centre. Enfin, le remplaçant de Mandanda, Pau López, ne s’est pas encore montré particulièrement rassurant. Ce sera pour lui une nouvelle occasion de faire la démonstration de ses capacités.

Des Marseillais malheureux après n’avoir ramené que le nul de Moscou, en dépit de leur domination le long du match.

Le groupe

Pour ce match, on notera encore l’absence de Milik qui tarde à revenir de blessure. Le Polonais a bien repris l’entraînement collectif, néanmoins, étant sur la fin de la guérison de sa blessure, celui-ci serait préservé afin de ne pas risquer une rechute. D’un autre côté, si Payet est bien dans le groupe, celui-ci serait encore gêné par sa douleur à la cuisse. Dès lors, il demeure peu probable que Sampaoli le titularise. Enfin, on notera l’absence d’Álvaro qui est suspendu suite aux incidents ayant eu lieu à Nice.

Les joueurs à suivre

Mattéo Guendouzi : auteur de prestations abouties depuis son arrivée à l’OM, Guendouzi fait à présent rayonner le milieu de l’OM. Véritable plaque tournante du milieu marseillais, Guendouzi sait tout faire, distribution, récupération, montée du bloc, etc. Il est à présent un indispensable, et sera logiquement un atout essentiel de cette équipe marseillaise.

Luan Peres : malchanceux lors de ses premiers matchs à l’OM, le défenseur brésilien s’impose de plus en plus dans ce XI marseillais. Sans être absolument transcendant, il est ce joueur capable de réaliser des interventions bien senties, mais précieuses pour l’équipe. Il est également capable de remonter très haut sur le terrain balle au pied et de contribuer offensivement au développement du jeu.

Valentin Rongier : le milieu marseillais fait l’expérience également d’une ascension fulgurante sous Sampaoli. Relativement moyen, arrivé de Nantes il y a deux ans, le milieu revit sous les ordres de l’Argentin. Rongier s’est imposé comme un des patrons du milieu, et fait preuve d’un talent incomparable à la récupération. Ses incursions offensives restent peut-être à parfaire (notamment en matière de frappe), néanmoins il est un incontournable cette saison, et on espère le voir encore monter en puissance.

Flavien Tait : particulièrement brillant jeudi contre Tottenham, Flavien Tait est un des atouts de Rennes. Capable de décocher des frappes précises, il faudra se méfier de ce joueur qui pourrait piéger l’OM.

Un match qui devrait donc produire des étincelles. Il dépendra du niveau de jeu que présentera Rennes, si ce dernier arrive à jouer comme en coupe d’Europe, l’OM aura un adversaire redoutable. En tout cas, la victoire est un impératif pour l’OM si on veut conserver ce statut d’intouchable et la bonne dynamique enclenchée. Il ne faudra pas ralentir !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go