MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

Revue d’actualité du 01/03/21

Retour sur la semaine de l’OM. Alors qu’on se dirigeait vers une semaine plus ou moins calme en attendant le choc contre Lyon, on a eu droit à tout l’inverse, avec le changement de présidence et la confirmation de la venue d’un nouvel entraîneur.

Sampaoli-OM : accord verbal

Nasser Larguet assurant l’intérim depuis la mise à l’écart d’André Villas-Boas, le club avait fixé comme priorité la venue de Jorge Sampaoli. Actuellement en poste à l’Atlético Mineiro, le technicien argentin et l’Olympique de Marseille se seraient mis d’accord sur un contrat courant jusqu’en 2023. Il arriverait avec au minimum trois adjoints dès la fin du dernier match de championnat brésilien prévu ce jeudi. Ultime duel qu’il ne dirigera pas depuis le banc de touche car expulsé lors du dernier match.

Ce 21 février a également eu lieu le tirage au sort de la Coupe de France. Compétition qui voit l’OM être opposé à Canet-en-Roussillon, formation de National 2. Cette rencontre se disputera le week-end du 6-7 mars.

[À lire aussi] : Coupe de France : Un tirage convenable pour l’OM

À signaler aussi, la triste fin du voilier le « Phocéa », ancienne propriété de Bernard Tapie et symbole de la grande époque du club marseillais dans les années 90.

La solidarité toujours d’actualité

Alors que l’ensemble des supporters fait bloc contre la direction et que la situation ne cesse de se dégrader, ce sont dix neuf sections de l’OM Nation qui leur apportent leur soutien. Essentiellement basé aux quatre coins de la planète, c’est un projet mis en place par Eyraud, alors président, qui se trouve mis à mal. Bien que la pression ne cesse d’augmenter, c’est son directeur général Hugues Ouvrard qui a alors été envoyé au-devant.

Coté justice, on apprend qu’Henri Bedimo va faire appel de son licenciement pour faute grave. On rappellera juste que ce n’est pas le premier joueur à être en procédure avec le club depuis le changement de propriétaire.

Autre ancien joueur de la maison bleue et blanche, Joey Barton retrouve un poste d’entraîneur au sein de la formation de League One, Bristol Rovers.

Joey Barton retrouve un club

Libres

Ce mercredi étaient jugés les supporters pour les incidents du centre d’entraînement. Deux personnes étant relaxées, les douze autres ont écopé de peines allant de 6 mois avec sursis à 3 mois de prison ferme. Symbole du conflit entourant le club olympien, c’est une mauvaise histoire qui, on l’espère, appartient au passé.

Nouveau licenciement : c’est cette fois Michel Flos, recruteur depuis 9 ans qui en fait les frais. Ancien joueur, ce nouvel épisode témoigne de la tension régnant au sein même du club notamment entre ses salariés.

Ce qui devait arriver arriva

En milieu de soirée de jeudi, c’est une nouvelle qui ravit tous les amoureux du club. Le propriétaire Frank McCourt évince le contesté Jacques-Henri Eyraud et nomme directement Pablo Longoria. Issue inéluctable, les résultats n’étant pas à la hauteur et la situation devenant intenable et épuisante.

Même si on pouvait s’attendre à un changement de situation concernant la présidence, la nomination de l’Espagnol peut surprendre. C’est un personnage qui jouit d’une jolie cote parmi les supporters. Il aura des responsabilités plus lourdes à l’avenir et semble avoir la confiance de l’actionnaire. D’une pierre deux coups, l’officialisation de l’arrivée de Jorge Sampaoli est également annoncée.

À l’aube d’un gros changement de direction voulu par le président, McCourt réitère son intention de rester au club. Bien qu’excluant toute vente imminente, on attend la fin de son séjour à Marseille pour y voir plus clair.

Bien que l’intérim de Nasser Larguet soit intéressant, c’est un homme à poigne qui arrive au club, comme le décrit assez bien Adil Rami au quotidien La Provence qui l’a connu à Séville. Le coach intérimaire cédera sa place prochainement et retournera à la tête du centre de formation, secteur dont il a pris la direction en 2019. Il retrouve Pancho Abardonado qui a dirigé l’équipe réserve lors de la reprise du championnat amateur. Match qui s’est conclu sur un score nul et vierge contre Rumilly Vallière.

Il est focalisé sur son travail et ça, c’est une bonne nouvelle car à Marseille, on t’adule quand tu es bon mais on te met tout en bas dès que tu ne l’es pas.

Adil Rami à La Provence, en parlant de son ancien entraîneur à Séville

Un nul pour finir

Ce dimanche soir, c’est sur un score de parité que se finit le duel des Olympiques. À l’ouverture du score de Toko-Ekambi, c’est sur penalty que Milik lui répond peu avant la mi-temps. Malgré une supériorité numérique suite à l’expulsion de Paquetá, c’est un résultat assez logique qui conclut cette rencontre.

Pour ce qui pourrait être un des derniers matchs dirigés par Nasser Larguet, on s’aperçoit de l’amélioration de certains joueurs. Aux jeunes qu’il n’aura pas hésité à lancer ou à la remise à niveau de joueurs plus huppés comme Payet ou Nagatomo, c’est un bilan globalement positif qui marque le passage du formateur.

[À lire aussi] : #OMOL : Les deux équipes se quittent dos à dos

Face à Lyon le 28 février (1-1)

Alors que la semaine qui arrive promet d’être animée, l’OM joue un match important à Lille mercredi. Suivant la quarantaine imposée, c’est un nouveau coach qu’on aura l’occasion de voir très prochainement. Cependant, il lui faudra prendre ses marques et aussi apprendre à connaître ses nouveaux joueurs. On attend en outre de la part du propriétaire une reprise en main importante pour éviter à l’avenir que ne se reproduisent les mêmes problèmes que ceux rencontrés jusqu’ici.

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments