MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Patréon
PROCHAINS MATCHS

Valentin Rongier : le Joker pas si méchant

Arrivé en qualité de joker au précédent mercato estival, Valentin Rongier s’est alors créé seul sa place de titulaire. Il est devenu au fil du temps un joueur phare de la superbe saison réalisée par l’OM. La direction marseillaise a donc fait une bonne pioche en utilisant son joker pour recruter l’ancien capitaine nantais. Chaque club de Ligue 1 ayant le droit de recruter un joueur évoluant en France en dehors des périodes de mutations. Le dernier joueur étant arrivé en joker sur la Canebière se nomme Steve Mandanda. Connaîtra t-il la même lumière sur la scène internationale que son compatriote et joueur le plus capé de l’histoire de l’OM?

Point sur sa situation actuelle

Reprendre du rythme

Ce sont cinq matchs de préparation qui ont rythmé la reprise des Olympiens à travers deux stages hors de l’hexagone. Pour son premier match le 19 juillet, Marseille affrontait une D3 autrichienne, Saalfeden. 75 minutes intéressantes pour un match de reprise avec de bonnes combinaisons. A noter également la première apparition sous le maillot olympien du jeune Ugo Bertelli pour justement remplacer Rongier. Lors du second match le 22 juillet face à Heimstetten, Valentin était remplaçant face à cette D4 allemande. Il rentre alors à la mi-temps pour délivrer une copie propre avec un volume de jeu intéressant. Il conclura ce match en inscrivant le sixième et dernier but de la rencontre d’un lob plein d’aisance. En ce qui concerne le troisième match face à une D1 slovaque le 25 juillet, Valentin était de nouveau sur le banc. Dunajská Streda a alors surpris les Olympiens en remportant ce match sur le score de 2 buts à 1. Rentré a la mi-temps, le natif de Mâcon a effectué un bon travail à la récupération ainsi que de bonnes projections vers l’avant.

Pour s’attaquer à plus gros

À l’occasion du match le 31 juillet contre le Bayern, Rongier retrouvait une place de titulaire dans l’entre-jeu marseillais. Sorti à la 63e minute, il n’a pas été aussi solide qu’à son habitude dans les duels. En outre, ses transmissions ont été hasardeuses, ne permettant pas à son bloc de pouvoir remonter et ainsi souffler. Pour le dernier match de préparation face à Nîmes, l’occasion était belle pour lui de briller. Maladroit dans son pressing avec de nombreuses fautes, il a plus subi ce match qu’il ne s’est fait plaisir. Sorti à la 63e minute, le Marseillais a terminé sa préparation estivale avec une somme de 291 minutes jouées. Sur un total de cinq matchs, cela représente 58 minutes en moyenne par rencontre.

Point sur sa situation contractuelle

Il est arrivé en provenance du FC Nantes contre 13 millions d’euros (paiement en 3 fois sur une année) auxquels s’ajoutent 2 millions d’euros de bonus. Les Nantais bénéficieront également de 50 % sur la plus-value d’un éventuel futur transfert du joueur. Arrivé au mercato estival comme son compère Dario Benedetto, Rongier touche un salaire brut de 260 000 euros par mois. À ce jour, il lui reste encore 4 années de contrat et le Français compte bien les honorer. Sa valeur marchande actuelle grimpe petit à petit et culmine désormais à 16 millions d’euros d’après Transfermarkt. Joueur au bon potentiel pour évoluer encore plus haut que Marseille, Rongier ne cache pas son attachement à l’OM.

Point Mercato

Malgré ses bonnes prestations tout au long de la saison, aucune rumeur vraiment insistante ne l’envoie hors du club phocéen. Prenons également en compte aussi toute l’envie et la détermination dont il a fait preuve pour signer à l’OM. Par ailleurs, il se projette sur la suite de la saison et se dit prêt pour les prochains matchs européens. Nul doute qu’il sera Marseillais la saison prochaine.

rongier

Conclusion sur le cas Rongier

Après un mois d’impatience sur le banc marseillais, Valentin s’est fait sa place dans le onze type. Avec quelques prestations de haute volée notamment face à Bordeaux et Angers, le numéro 21 s’est trouvé en osmose avec Sanson. Avec 23 matchs joués sous le maillot phocéen cette saison, il fait partie des joueurs importants sur lesquels AVB compte s’appuyer. Excellent dans le pressing, bon à la récupération, Rongier manque cependant de lucidité dans le dernier geste. Là où un Payet brille de mille feux, l’ex-Nantais devra progresser. SansonRongier est un duo qui nous a fait vibrer cette saison par sa « grinta » à toute épreuve. A domicile comme à l’extérieur, ils ont su tirer l’équipe vers le haut pour les mener à la victoire. Il a réussi sa première saison sous le maillot marseillais là où tant d’autres ont échoué.

5 4 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Nos Partenaires

  • Logo 100% Ligue 1
  • Logo Dugout
  • Logo Foot Store
  • Logo Football Design
  • Logo One Football
  • Logo Stadium Go