MENU
  • Icône Twitter
  • Icône Facebook
  • Icône Instagram
  • Icône Youtube
  • Icône Twitch
  • Icône Discord
  • Icône Utip
PROCHAINS MATCHS

#OMRCSA : Ne surtout pas lâcher l’Europe

Dans ce sprint final pour l’Europe, il reste à chaque équipe quatre matchs à disputer. Pour l’Olympique de Marseille, le prochain défi se nomme Strasbourg ce vendredi, à 21h au Vélodrome. L’occasion pour l’armada de Sampaoli d’enchaîner les matchs sans défaites (la série est de 4 pour le moment) et d’engranger trois points précieux.

L’état de forme des deux équipes

Une bonne dynamique pour l’OM

Les Marseillais sont en effet dans une meilleure forme qu’avant l’arrivée de Sampaoli sur le banc phocéen. La tactique et le schéma voulus par l’ancien coach de l’Atlético Mineiro ont besoin de temps pour s’imposer dans les têtes et dans les jambes des joueurs. Mais, on sent que la machine se met en route petit à petit. Avec un Payet qui revient en force et un Milik toujours important avec comme sans ballon, l’attaque de l’OM est solide. Rajoutez un Pol Lirola en feu et le tour est joué. Quelques méformes sont à noter tout de même, comme Florian Thauvin, bien moins décisif, ou même Duje Ćaleta-Car, qui nous offre une saison en deçà. Mais l’ensemble du groupe commence à trouver son équilibre dans un nouveau 3-5-2.

Les craintes de blessures se sont dissipées dans la semaine concernant Kamara et Perrin, sortis lors du match contre Reims, le week-end dernier. Le premier sur blessure au dos et le second après un contact au genou. Mais les deux minots semblent aller bien mieux puisqu’ils font partie du groupe annoncé par le coach pour le match de ce soir.

En revanche, Hiroki Sakai ne sera pas du rendez-vous, toujours blessé. Ćaleta-Car est de retour de suspension et Gueye, qui n’avait pas participé à un entraînement, est finalement bien là.

Strasbourg en alerte

Pour le club alsacien, la situation est plus compliquée du point de vue du classement. Avec une seule victoire sur leurs six derniers matchs, les Strasbourgeois ne se donnent pas beaucoup d’air face à la zone de relégation. Certes, ils ne sont pas les plus mal placés mais au vu des écarts de points actuels, un faux pas et ils peuvent voir rouge.

Bien que Lamine Koné soit de retour de blessure, ils comptent plusieurs absents de taille, tel que le natif de Marseille, Mohamed Simakan ou Thomasson, suspendu.

Toutefois, Strasbourg, comme n’importe quel club, possède ses armes. Ludovic Ajorque en fait partie. Le meilleur buteur du club cette saison (13 buts) peut s’attaquer aux cages de Mandanda à tout moment et planter le pion qu’il faut pour remettre son équipe sur les rails. Face à Nantes la semaine dernière, cela n’a pas suffit (défaite 1-2) mais la défense olympienne doit tout de même se méfier. L’OM n’a obtenu que huit clean-sheets sur les 34 matchs déjà joués. Beaucoup de buts pris donc et une attention particulière à avoir. Il ne faudrait pas que l’avant-centre strasbourgeois se fasse un malin plaisir de marquer rapidement, ce qui nous ferait douter à nouveau.

Par ailleurs, le Racing est l’équipe la plus fairplay du championnat, très peu de cartons jaunes et seulement trois cartons rouges. On ne peut pas en dire autant de l’OM, qui pointe à la dernière place de ce classement. Espérons donc que l’équipe évite de remettre en avant cette statistique lors des 90 minutes de jeu.

Retour en arrière

Durant la saison 2019-2020, l’OM accueillait Strasbourg pour la 10e journée. À l’époque, tout allait bien, du moins dans le Monde. Le public était présent dans les tribunes et personne ne se doutait que la saison serait arrêtée prématurément.
Ce soir-là, Kamara et Strootman n’avaient pas hésité à marquer pour assurer la victoire au club marseillais.

Même refrain en Coupe de France, le 29 janvier 2020. Victoire 3-1 des Phocéens et toujours avec un but de Boubacar Kamara. L’homme fort de cette rencontre ?
En tout cas, toutes les données vont dans le sens de Marseille. Invaincus lors des dix derniers matchs face à Strasbourg en Ligue 1 et dans une dynamique bien plus positive que le club alsacien, les Marseillais ne peuvent que briller.
Cette saison, la rencontre aller s’est également soldée sur une victoire 1-0 de l’OM grâce à un bijou de Sanson.

Un match à double intérêt pour la Ligue 1

Une course à l’Europe

Lens devance Marseille d’un petit point mais voit venir un calendrier complexe avec Paris, Lille et Monaco. De quoi donner de l’espoir à l’OM, qui pourrait facilement passer devant et accrocher la cinquième place, signification de compétition européenne. Mais c’est sans compter sur Rennes, qui arrive discrètement par derrière, à l’affut de tout faux pas, pour se glisser devant. Cela dit, les Bretons ont également le PSG et Monaco à affronter.
En somme, les trois équipes se classent dans un mouchoir de poche avec trois petits points, de quoi installer un sacré suspens. Mais l’OM a la chance de bénéficier d’un calendrier favorable et garde donc, sur le papier, un certain avantage. En sera-t-il de même sur le terrain ? C’est en tout cas bel et bien les Marseillais qui ont « le dessus » et qui se doivent de grappiller tous les points possibles.

Le maintien dans l’élite

Côté alsacien, c’est un tout autre objectif qui se profile. Seuls six points séparent le RCSA (15e) et Nîmes (19e). L’irrégularité pèse chez tous ces clubs de bas de tableau, tout peut donc arriver. Le résultat final se dessinera probablement sur les derniers instants. Une pression est donc bien présente sur les épaules de Thierry Laurey et des siens qui ont l’obligation de gagner au Vélodrome. L’OM aura un adversaire sérieux et engagé, cela promet un match intéressant, avec de l’implication de chaque côté, afin de glaner les trois points indispensables.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments